Viacités - Présentation réunion concertation - 04 2013

50 %
50 %
Information about Viacités - Présentation réunion concertation - 04 2013
News & Politics

Published on February 27, 2014

Author: Viacites

Source: slideshare.net

Lignes 1 et 2 de Tramway fer Concertation Réunions publiques 2 avril – 19 juin 2013

Sommaire Présentation de Viacités Le contexte Les objectifs du projet tramway Les objectifs et modalités de la concertation La ligne 1 La ligne 2 Le choix du mode tramway Le projet tramway ► La ligne 1 de tramway fer ► La ligne 2 de tramway fer Les actions complémentaires Un projet financièrement soutenable Le planning de l’opération Une vision à long terme Le dialogue autour du projet 2

Présentation de Viacités

Présentation de Viacités 4

Le contexte

Le contexte – Le projet global de mobilité Après deux années et demi de travail et une quinzaine de réunions publiques organisées en fin d’année 2010, Viacités a adopté le 14 décembre 2011 un projet global de mobilité durable pour les vingt à trente prochaines années dans l’agglomération de Caen la mer, construit autour des 3 axes suivants : ► Un projet global de Transport en Commun en Site Propre (TCSP) : > réalisation d’une seconde ligne de TCSP sur un axe est-ouest ; > Remplacement du TVR par anticipation de l’échéance contractuelle de 2032 . ► Un réseau de bus toujours plus attractif reposant sur les grands principes d’évolution suivants : > Le renforcement des Lianes ; > L’amélioration de l’offre de transport dans le cadre de la restructuration du réseau de bus associée à la mise en service de la ligne 2. ► Un développement et une meilleure conjugaison des autres formes de mobilité durable. 6

Le contexte – Le projet global de mobilité Une étude de faisabilité a été conduite sur les possibilités de réalisation des extensions des quatre branches de la ligne 1, ainsi que la création d’un axe est-ouest de TCSP composé de trois lignes : ► Une ligne reliant l’ouest de l’agglomération, Bretteville-sur-Odon et le quartier du Chemin Vert, à la Presqu’île (ligne 2) ; ► Deux lignes partant du centre-ville de Caen pour desservir Mondeville (ligne 3) et Colombelles (ligne 4). Ligne 3 – Théâtre de Caen / Mondeville (6 km) ► 6 000 voyages / jour ► 80 à 150 M€ en fonction du mode Ligne 4 – Rives de l’Orne / Colombelles (5 km) ► 3 000 voyages / jour ► 60 à 120 M€ en fonction du mode Extensions de la ligne 1 ► ► ► ► Epron – La Bijude (2,2 km) : environ 50 M€ Hérouville-Saint-Clair (2,3 km) : environ 50 M€ Ifs (2,3 km) : environ 50 M€ Fleury-sur-Orne (3,3 km) : environ 70 M€ Au regard du faible potentiel de fréquentation, du coût des extensions et des projets des lignes 3 et 4, les élus de Viacités ont décidé, le 14 décembre 2011, de différer leur réalisation. Cependant, les corridors seront préservés dans les documents d’urbanisme et la desserte par les Lianes pourraient être améliorée 7

Le contexte – L’adoption du projet tramway Sur la base d’études techniques et financières, les élus de Viacités ont décidé le 11 décembre 2012 : ► de retenir le mode tramway sur fer comme matériel roulant de la seconde ligne de TCSP ; ► d’approuver le projet global de « Transformation de la ligne 1 de TVR en tramway fer standard et réalisation de la ligne 2 en tramway fer standard » (21,7 km de ligne de tramway). Lors des séances publiques de Viacités, les 20 février et 27 mars 2013, les élus de Viacités ont : ► approuvé un planning prévisionnel de 16 réunions publiques ; ► fixé les objectifs poursuivis et les modalités de la concertation. 8

Les objectifs du projet tramway

Les objectifs du projet tramway Les principaux objectifs du projet de tramway : ► Améliorer de façon significative la fréquentation du réseau de transports collectifs ; ► Accompagner le développement de l’agglomération en assurant une desserte performante des zones d’habitat, d’emplois et d’activité commerciale ; ► Accélérer les projets d’aménagement et d’embellissement urbains ; ► Réduire la pollution atmosphérique. 10

Les objectifs du projet tramway Un projet qui répond aux grands enjeux : ► de déplacement de l’agglomération en assurant : > la desserte de la population la plus large possible en facilitant l’accès aux principaux services, commerces et équipements ; > le développement des modes actifs grâce à des aménagements de qualité ; > l’armature d’un véritable projet global de transports collectifs, associée à un réseau de bus organisé et hiérarchisé. ► de développement durable du territoire par : > la réduction des émissions de gaz à effet de serre en favorisant le report modal de la voiture vers les transports collectifs ; > la limitation de l’étalement urbain, par un tracé au cœur de l’agglomération desservant les zones denses et en développement ; > un lien entre les quartiers ainsi que le désenclavement des quartiers prioritaires de la politique de la ville. 11

Les objectifs du projet tramway Ce projet s’inscrit dans les documents stratégiques de planification du territoire, en particulier : Schéma de Cohérence Territoriale CaenMétropole (SCoT). PDU (2001) Projet de PDU (2012) Projet d’agglomération et Programme Local de l’Habitat Projet de Ville de Caen. Au final, il représente une opportunité exceptionnelle de concilier les objectifs de développement économique, d’amélioration du cadre de vie et de respect de l’environnement. 12

Les objectifs et modalités de la concertation

Les objectifs de la concertation La concertation porte sur le projet global « transformation de la ligne 1 de TVR en tramway fer et réalisation de la ligne 2 en tramway fer » et vise le plus large public possible. Elle a pour objectifs de : ► Présenter au public les enjeux et les objectifs du projet de lignes 1 et 2 en tramway sur fer ; ► Informer le public du contenu du projet, notamment du tracé de référence et de ses variantes, de la position des stations, du calendrier envisagé et du déroulement prévisionnel des travaux ; ► Permettre au public de s’exprimer sur le projet, de poser des questions et lui apporter des réponses ; ► Recueillir l’avis, les observations et les suggestions du public. 14

Les modalités de la concertation La concertation se déroule pendant toute la durée de l’élaboration du projet, et fait l’objet d’un temps fort sur les mois d’avril, mai et juin 2013. 16 réunions publiques organisées dans l’agglomération de Caen la mer pour débattre du projet. 7 réunions spécifiques seront organisées à destination des acteurs du territoire et des partenaires socio-économiques ► Deux en vue de recueillir l’avis du Conseil de développement ; ► Une à destination des commerçants et des entreprises en partenariat avec la CCI et les Vitrines de Caen ; ► Une à destination des représentants des entreprises ; ► Une avec les représentants des organisations syndicales ; ► Une avec les représentants des grands établissements situés le long des lignes 1 et 2 ; ► Et un petit-déjeuner Synergia avec les acteurs économiques et décideurs publics. 15

Les modalités de la concertation Le dossier public de présentation retraçant les objectifs et caractéristiques du projet est disponible à Viacités tout au long de la concertation pour informer au mieux le public ; Le dossier est également disponible sur le site internet de Viacités www.viacites.org et sur le blog de Viacités : blog.viacites.org. Les internautes peuvent envoyer leurs avis et suggestions par courriel à viacites@viacites.org. Des registres sont mis à disposition du public lors des réunions publiques ainsi qu’à Viacités, afin de recueillir les avis et observations formulés pendant la concertation. Le public peut aussi s’exprimer par courrier adressé au siège de Viacités. 16

La ligne 1

La ligne 1 – le remplacement Le nécessaire remplacement de la ligne 1 de TVR par un tramway sur fer : ► Une ligne représentant près de 45 % de la fréquentation globale du réseau mais qui souffre de lourds problèmes de fiabilité et de disponibilité. ► Depuis 2004, le taux global de pannes rouges s’établit, de façon durable , aux alentours de 8 pannes / 10 000 km, soit environ 32 fois l’objectif contractuel Pannes rouges / 10 000 km 16,00 14,00 12,00 10,00 8,00 6,00 4,00 13,66 7,82 7,90 9,07 7,49 7,19 8,30 8,38 6,77 7,14 2,00 0,00 18

La ligne 1 – le remplacement Le nécessaire remplacement de la ligne 1 de TVR par un tramway sur fer : ► Le manque de fiabilité du matériel roulant est la cause technique majeure du manque de disponibilité. Le nombre de rames en ligne nécessaire à l’exploitation n’est que très rarement atteint, en particulier aux heures de pointe. Disponibilité 1 0,95 0,9 0,85 19

La ligne 1 – le remplacement Le nécessaire remplacement de la ligne 1 de TVR par un tramway sur fer : ► Les solutions palliatives mises en place (prolongement de la ligne 7 et création de la ligne Campus Express) ne peuvent pas être pérennes ni suffisantes à long terme ; ► L’insatisfaction des usagers ; ► Une saturation en heure de pointe accentuée par le manque de fiabilité du matériel roulant, et des conditions de transport des usagers qui devraient se dégrader vu la croissance prévue de la demande à horizon 2020. 20

La ligne 1 – l’impossible pérennisation du TVR Le maintien du TVR au-delà de 2018 nécessiterait : ► Une modernisation des rames à hauteur de 16,4 M€ ; ► La mise en œuvre d’une offre de bus complémentaire pour faire face à la saturation et à l’augmentation de la fréquentation attendue pour un coût de 21 M€ (achat de bus et extension du dépôt) ; ► Le déploiement de 850 000 km supplémentaires par an sur le réseau bus. Il aurait également pour conséquence : ► La perte des économies liées à la mutualisation de la réalisation des deux lignes (maîtrise d’ouvrage, dépôt, économies d’échelle) ; ► L’incertitude de bénéficier d’une subvention de l’Etat au moment du remplacement du TVR ; Maintenir le TVR et réaliser la ligne 2 pour 2018 est un scénario insoutenable financièrement sans un apport massif de subventions externes (6,5 M€ par an entre 2014 et 2022, et 47 M€ en 2022). Les nombreux dysfonctionnements du TVR ainsi que les frais financiers qu’engendrerait son maintien expliquent la décision des élus de le remplacer par un tramway fer. 21

La ligne 1 – Action en justice Viacités a saisi, en mars 2012, le Tribunal Administratif de Caen d’une requête en référé-expertise en vue d’obtenir la désignation d’un expert dont la mission est notamment : ► De recenser et quantifier les dysfonctionnements qui affectent le système TVR ; ► De fournir tous éléments factuels et techniques permettant au tribunal de se prononcer sur les responsabilités encourues. L’expert a été nommé le 2 août 2012 et sa mission a commencé. Suite aux derniers incidents survenus sur le TVR, Viacités a décidé d’engager une nouvelle demande d’expertise sur la question de la perte récente de pièces des rames. 22

La ligne 2

La ligne 2 La volonté de créer une seconde ligne de Transport en Commun en Site propre sur un axe « Est-Ouest » : ► Une ligne qui permettra de constituer, avec la première ligne, un réseau structurant autour duquel sera organisé un réseau de bus hiérarchisé ; ► Une ligne attendue par la population de Caen la mer : 76 % des personnes interrogées, dans le cadre de l’Enquête Ménages-Déplacements du Calvados 2010-2011, sont pour la création d’une deuxième ligne de transports en commun forte sur un axe est-ouest ; ► Une ligne desservant des secteurs d’habitat dense, des équipements structurants de l’agglomération et des points de convergence majeurs du réseau de transports en commun. 24

Le choix du mode tramway

Le tramway sur fer Bénéficiant d’avancées technologiques et d’améliorations esthétiques continues, le tramway profite de son image moderne et efficace dans le renouveau des transports urbains français depuis une vingtaine d’années. Le tramway sur fer est tracté par une alimentation électrique et roule sur des rails insérés dans une plateforme. Sa durée de vie est de 30 ans. Il offre une accessibilité optimale aux personnes à mobilité réduite. L’offre industrielle s’est diversifiée et des projets de tramway court (22-24 m) et plus économes en équipements sont en cours de réalisation à Besançon, Aubagne et Avignon. Le matériel roulant envisagé en remplacement du TVR est un tramway sur fer de 32 mètres (210 places contre 130 pour le TVR), compte tenu de la fréquentation attendue. En ce qui concerne la ligne 2, et compte tenu notamment de la fréquentation attendue, le matériel roulant envisagé est un tramway sur fer de 24 mètres (130 à 150 places), voire 32 mètres. 26

Le tramway en France Le tramway sur fer est le mode lourd le plus répandu en France. 25 agglomérations se sont dotées de ce mode de transport, parmi lesquelles Dijon, Besançon, Marseille,… Marseille Dijon Besançon 27

Le tramway en France Angers Le Mans Montpellier 28

Le projet tramway

Le tracé de référence des deux lignes Les rues empruntées par le tracé de référence de la ligne 2 sont : ► ► ► ► ► Rue du Chemin vert Rue Nelson Mandela Boulevard Pompidou Boulevard Detolle Rue de Bayeux (entre le bvd Detolle et la rue Damozanne) ► Rue Damozanne (entre la rue de Bayeux et la rue du Clos Caillet) ► ► ► ► ► ► ► ► Rue Capitaine Boualam L’EPSM Caen (ex CHS Bon Sauveur) Rue du Carel Avenue Albert Sorel Boulevard Bertrand Boulevard Maréchal Leclerc Avenue du 6 Juin Quai Amiral Hamelin 30

La fréquence du tramway Les lignes 1 et 2 de tramway présentent des branches à leurs extrémités : ► A et B pour la ligne 1 ► C et D pour la ligne 2 Les deux lignes seront exploitées avec des intervalles de 10 minutes aux heures de pointe sur chaque branche, de 5 minutes sur le tronc commun de chaque ligne, et par conséquent de 2 min 30 s sur le tronc commun ligne 1 / ligne 2. Projet de tramway Caen la mer 31

La desserte à 500 m des stations Population (P) ► 95 600 habitants desservis directement à 500 mètres des stations ► 44% des habitants de Caen la mer Emplois (E) ► 58 800 emplois desservis directement à 500 mètres des stations ► 46% des emplois de Caen la mer P+E par km ► 7 500 pour la ligne 1 ► 7 900 pour la ligne 2 32

La fréquentation attendue La mise en service des deux lignes de tramway va modifier profondément la mobilité des habitants de Caen la mer. L’augmentation de la fréquentation des transports en commun avec l’arrivée du tramway est estimée à 30 % en termes de voyages. La fréquentation des deux lignes de tramway est évaluée à environ 88 000 voyages par jour, soit 80 % des voyages effectués sur le réseau Twisto. Ligne 1 Ligne 2 Voyages quotidiens 62 000 26 000 Voyages quotidiens par km d’infra. 3 950 3 380 Voyages annuels (millions) 16,7 7,1 33

La ligne 1 de tramway fer

La ligne 1 La ligne 1 dessert les communes de Caen, Hérouville-Saint-Clair et Ifs. La majorité des grands générateurs de l’agglomération sont desservis à moins de 500 m des stations, parmi lesquels : ► Tous les campus universitaires, campus 1 à 4, l’IUT, l’IUFM ; ► De nombreux établissements scolaires, collèges et lycées ; ► Les établissements de santé CHU, Polyclinique du Parc, Clinique de la Miséricorde ; ► Des quartiers densément peuplés sur Hérouville-Saint-Clair et à Caen (Grâce de Dieu, Guérinière, Calvaire-Saint-Pierre et Pierre-Heuzé) ; ► L’Hôtel de Ville d’Hérouville-Saint-Clair, la Gendarmerie, le Château Ducal ; ► Le Café des Images, le cinéma Lux, la Comédie de Caen ; ► L’hyper-centre de Caen et son secteur commercial, les centres commerciaux Saint-Clair, Côte de Nacre, les Rives de l’Orne ; ► La gare SNCF et son pôle multimodal. Toute déviation du tracé actuel engendrerait des surcoûts à hauteur de 20 à 25 M€ / km. L’itinéraire de base de la ligne 1 de tramway sera identique au tracé actuel de la ligne 1 de TVR. 35

Ligne 1 - Tracé de référence La ligne 1 comporte 34 stations et présente les caractéristiques suivantes : ► Un tronc commun de 5,6 km entre les stations « Copernic » et « Poincaré » ; ► Une branche Nord de 2,7 km vers « Campus 2 » ; ► Une branche Nord-Est de 2,6 km vers « HérouvilleSaint-Clair » ; ► Une branche Sud de 2,4 km vers « Ifs Jean Vilar » ; ► Une branche Sud-Ouest de 1,4 km vers « Grâce de Dieu ». 36

Ligne 1 – Variante 1 Hérouville-Saint-Clair Quatre variantes de desserte sont envisagées, en complément d’une réflexion globale sur le positionnement et le nombre de stations. Variante 1 : modification du terminus Nord de la branche B afin de simplifier son insertion et faciliter les extensions éventuelles de la ligne (coût à définir en fonction du positionnement du terminus). 37

Ligne 1 – Variante 2 Campus 2 Variante 2 : modification du terminus Nord de la branche A. (surcoût de 3 M€). 38

Ligne 1 – Variante 3 Université Variante 3 : déplacement de la station « Université » en amont de la station existante afin d’améliorer la perspective sur le campus universitaire. (surcoût de 2 M€) 39

Ligne 1 – Variante 4 Quai de Juillet Variante 4 : déplacement de la station « Quai de Juillet » afin d’offrir une desserte plus directe des Rives de l’Orne. (surcoût de 0,5 M€). 40

Ligne 1 – Principes d’insertion Il n’est pas envisagé de reprendre les voiries adjacentes à la plateforme, refaites à l’occasion de la réalisation du TVR ; Afin de rendre le tracé compatible avec un tramway fer réversible, les boucles de retournement en terminus seront réaménagées ; Les stations seront reprises pour accueillir un véhicule plus long ; La pente pourrait être adoucie, là où elle dépasse 10 % : sur le domaine universitaire avant la station « Crous Suaps » et rue des Muets ; Le passage en tramway fer entraînera une modification de l’implantation des poteaux de ligne aérienne à proximité de certains carrefours et le déplacement de certains feux de signalisation, mobiliers urbains,… La plateforme sera engazonnée sur une grande partie du tracé, ou en béton. 41

Ligne 1 – Principes d’insertion Montpellier Orléans 42

Projet de tramway Caen la mer 43

La ligne 2 de tramway fer

La ligne 2 La ligne 2 de tramway s’étendra sur un corridor Est-Ouest et desservira les communes de Caen et Bretteville-sur-Odon. L’ensemble des tracés envisageables pour la ligne 2 ont été identifiés ; ils ont fait l’objet d’analyses multicritères au regard d’enjeux de desserte et de contraintes d’insertion, de critères techniques, financiers et de qualité de service. La ligne 2 desservira de nombreux générateurs à moins de 500 m des stations, parmi lesquels : ► De nombreux établissements scolaires, collèges et lycées (Haie Vigné, Dunois, Malherbe, Jeanne d’Arc, Institut Saint-Pierre…) ; ► Des quartiers densément peuplés à Caen (Chemin Vert, Beaulieu, Cité Gardin) ; ► Le CHS Bon Sauveur ; ► Le futur FRAC, l’Artothèque, le Centre chorégraphique, le Conservatoire, la Bibliothèque, le Centre des Congrès, le Théâtre, le Cargö, l’ESAM2C à Caen, la BMVR ; ► Le stade de Venoix, le stade régional M.d’Ornano, le stade nautique, la patinoire ; ► L’Hôtel de Ville de Caen, l’Abbaye aux Hommes, le Tribunal, le Palais de Justice, le Conseil général, la Préfecture ; ► L’hyper-centre de Caen et son secteur commercial, les Rives de l’Orne ; ► La gare SNCF et son pôle multimodal. 45

La ligne 2 La ligne 2 reliera les Rives de l’Orne et le quartier de la Gare SNCF au quartier du Chemin Vert par la branche C, et à Bretteville-sur-Odon par la branche D. Elle sera exploitée en deux lignes : ► La ligne C « Le Méridien – Rives de l’Orne », d’une longueur commerciale de 4,9 km ; ► La ligne D « Bretteville Pépinières – Rives de l’Orne », d’une longueur commerciale de 6,4 km. Son tracé retrouve celui de la ligne 1 en centre-ville de Caen et dessert notamment l’Hôtel de Ville et le Théâtre, points de convergence de nombreuses lignes de bus, qui n’étaient pas desservis par la ligne 1. La possible mutualisation de l’infrastructure de la ligne 1 sur l’avenue du 6 juin, comme cela se fait à Nantes, Dijon, Strasbourg ou Montpellier, permettrait d’améliorer la liaison entre l’hyper-centre de Caen, son secteur commercial, et le secteur de la Gare SNCF et des Rives de l’Orne. Cette mutualisation serait moins consommatrice d’espace public et permettrait une économie de l’ordre de 20 M€ par rapport à un tracé empruntant le Quai Vendeuvre. 46

Ligne 2 - Tracé de référence La ligne 2 comportera 15 stations, représentera 7,8 km d’infrastructures (dont 900 m en tronc commun avec la ligne 1 et 4 stations communes ) et présentera les caractéristiques suivantes : ► Un tronc commun de 3,5 km entre les stations « Bayeux » et « Rives de l’Orne ». L’itinéraire emprunté dans l’hyper-centre sera en tronc commun avec la ligne 1 sur l’avenue du 6 juin. ► Une branche C de 1,4 km desservant le quartier du Chemin-Vert ► Une branche D de 2,9 km desservant le quartier de Beaulieu et Bretteville-sur-Odon. 47

Ligne 2 - Variantes Les variantes envisagées modifieraient le parcours de la ligne dans l’hyper-centre de Caen. La variante 1 modifierait le tracé entre les arrêts « Théâtre » et « Bernières ». Le tracé serait plus direct mais ne desservirait pas la station « Saint-Pierre », qui est un pôle d’échange majeur de l’agglomération. (coût équivalent au tracé de référence). 48

Ligne 2 - Variantes Les variantes envisagées modifieraient le parcours de la ligne dans l’hyper-centre de Caen. La variante 2 emprunterait la rue Sadi Carnot, la rue de Verdun puis la rue du Havre pour rejoindre l’itinéraire de base au sud de la Place de la Résistance. (surcoût de 4,5 M€). 49

Ligne 2 – Principes d’insertion Plusieurs types d’insertion de la plateforme sont envisagés, en fonction des contraintes des voiries empruntées : ► Insertion centrale (ou axiale) : sur les voiries de grand gabarit, cette insertion permettra de gagner en vitesse commerciale tout en préservant l’accessibilité des bâtiments. ► Insertion latérale avec un ou deux sens de circulation automobile : dans des voiries plus contraintes, il ne sera pas possible de maintenir qu’une seule voie de circulation. ► Insertion en site mixte : dans la rue du Capitaine Boualam, le tramway partagera la voirie avec la circulation riveraine (rue en impasse pour les voitures) en raison de la faible largeur disponible. Le revêtement du site propre sera prévu en gazon, sur la majorité du tracé, et en béton. Un réaménagement de façade à façade sera prévu sur de nombreux secteurs. 50

Projet de tramway Caen la mer 51

Les actions complémentaires

Les actions complémentaires La réalisation des deux lignes de tramway s’accompagnera notamment : ► D’une réorganisation du réseau de bus visant à renforcer sa hiérarchisation et son attractivité, ► D’un renforcement des pôles d’échange tram/bus, notamment aux stations Hôtel de Ville, Saint-Pierre, Théâtre ou gare SNCF, ► D’itinéraires pour les modes actifs (marche à pied et vélo) le long du tracé, connectés aux itinéraires existants, ► De la réalisation d’un parc-relais de 200 places sur le territoire de Bretteville-sur-Odon afin de favoriser le report modal. Afin de rendre les Lianes plus attractives et plus facilement identifiables, les bus bénéficieront d’aménagements intérieurs et extérieurs qualitatifs ainsi qu’un design moderne et novateur. L’appel d’offres est en cours. 53

Un projet financièrement soutenable

Un projet financièrement soutenable Le coût de réalisation des deux lignes de tramway est estimé à (2012), dont une provision de 10 % pour les aléas (29,96 M€). Ce coût se décompose en 299,6 M€ HT 168,3 M€ pour la ligne 1 et 131,3 M€ pour la ligne 2. Il tient compte d’une économie de 18,5 lignes : dépôt, maîtrise d’ouvrage,… M€ liée à la réalisation simultanée des deux La soutenabilité du projet a été vérifiée sur la base d’hypothèses prudentes concernant tous les postes de dépenses et de recettes de Viacités pour les 30 prochaines années. 55

Financement des investissements Le plan de financement du projet satisfait au respect des ratios prudentiels exigés par les établissements bancaires publics et privés. Le projet sera autofinancé par Viacités à hauteur de 33%. Viacités sollicitera une subvention dans le cadre du 3ème appel à projets « Transports urbains » qui sera lancé en 2013. Les investissements nécessaires à la réalisation du projet seront principalement financés par le produit du versement transport, les subventions de l’Etat et du Département ainsi que la contribution de Caen la mer. Pour améliorer encore le financement du projet : ►Un groupement de commandes est envisagé pour l’achat du matériel roulant, avec Amiens, afin d’obtenir le meilleur prix des fournisseurs. ►Le FEDER et la Région ont également été sollicités. 56

Un projet financièrement soutenable Ce projet de tramway préserve la qualité actuelle de service du réseau de bus, Le projet ne fragilise pas la situation financière de Viacités et ainsi n’obère pas sa capacité future à exploiter, entretenir et étendre le réseau. Projet de tramway Caen la mer 57

Le planning de l’opération

Planning de mise en œuvre des 2 lignes de tramway 59

Une vision à long terme

Une vision à long terme Pour que la nouvelle offre de mobilité soit pleinement utilisée, elle nécessite une évolution cohérente de l’urbanisme, de la voirie et des politiques de stationnement à l’échelle de Caen la mer. C’est l’objet du Plan de Déplacements Urbains (PDU), qui organise l’action de Viacités et de ses partenaires. 61

Le dialogue autour du projet

Le dialogue continue La concertation et l’information se poursuivront tout au long du projet, grâce notamment : ► Au bilan de la concertation réalisé à l’automne 2013 ; ► À des rencontres portant sur des thématiques ou des secteurs précis, au cours de l’année 2014 ; ► À l’enquête publique qui se déroulera fin 2014 en vue de l’obtention de la Déclaration d’Utilité Publique mi 2015 ; ► À la mise en place d’une « Maison du Tram » et à la présence de médiateurs pour une information de proximité pendant la phase travaux. La communication autour du projet s’effectue au moyen notamment : 63

Merci de votre attention Merci de votre attention Crédits Photos : Viacités, Alstom/Christian Lacroix, Alstom/C.Sasso

Add a comment

Related presentations

Related pages

Compte-rendu de la réunion de la C.R.S.A. - assemblée ...

DE LA REUNION DU 04/10/2013 . ... Responsable de la concertation institutionnelle ... Présentation de la nouvelle organisation de l’Agence régionale de ...
Read more

Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP)

Réunion de concertation pluridisciplinaire ... de la pertinence des classements entre simple présentation et demande de discussion ; ... 2013. http://www ...
Read more

Projet de Canal Seine Nord-Europe Compte-Rendu de la ...

Compte-Rendu de la réunion de présentation du ... 24/10/2013 Date de mise à jour : 04/11/2013 ... M. Henri WATISSEE Garant de la concertation du projet ...
Read more

Présentation de l'association Sauvade - YouTube

Présentation de l'association Sauvade ... Antenne Réunion - 23/04/2014 - Duration: ... A adopter chez Sauvade - Février 2013 - Duration: ...
Read more

aqsvp14 - Google Sites

- Comité d'organisation de la concertation (09/04) ... que ce soit à l'occasion de la 1ère réunion du comité de la concertation ... Présentation de l ...
Read more

Réunion du SCoT à Banyuls-sur-mer - questions ...

Banyuls-sur-mer le 7 janvier 2013. Réunion publique du SCoT littoral sud ... Concertation avec le ... Présentation du Schéma de Cohérence ...
Read more

Le bief de partage du canal Seine-Nord Europe d'Allaines ...

En 2013, mission de ... information et concertation : Présentation des principes de ... DLEI 30/04/2014 Réunion de concertation sur le bief ...
Read more

Welcome to Keller Williams Family Reunion | Keller ...

Keller Williams Family Reunion Toggle navigation. Home; Downloads; Travel; Socialize; FAQ; Home; Downloads; Travel; Socialize; FAQ; Welcome to Keller ...
Read more

Provence-Alpes-Côte d’Azur – Wikipedia

Januar 2013) Bevölkerungsdichte ... FR-04 4: 15: 200: 161.916 (2013) ... Französisch-Guayana | Guadeloupe | Martinique | Mayotte | Réunion. Ehemalige ...
Read more

BERTRANGE PLU

La commission communale du PLU s’est réunie en mairie le 31 Janvier 2013 pour une réunion de ... concertation pour le PLU de ... présentation en ...
Read more