Viacités -Dépliant projet tram-2014

50 %
50 %
Information about Viacités -Dépliant projet tram-2014
Automotive

Published on February 27, 2014

Author: Viacites

Source: slideshare.net

Demain une nouvelle mobilité s’offre à vous EN 2018 2 lignes de tramway sur fer dans l’agglomération de Caen la mer PLUS D’INFORMATION SUR tram-caenlamer.fr

Calendrier Déc. 2011 Adoption du projet global de mobilité (deux lignes de transport en commun en site propre, une amélioration du réseau de bus et un développement des autres formes de mobilité). 2013 Sept. 2012 • Concertation préalable. Déc. 2012 • Choix du tram fer pour la ligne 2. • Approbation du projet global incluant les lignes 1 et 2 en tram fer. • Attribution du mandat de maîtrise d’ouvrage et du marché de maître d’œuvre. • Concertation réglementaire d’avril à juin. Chacun pourra s’exprimer sur ce projet tram. • Puis concertation volontaire. 2014 Etudes d’avant projet et études de projet. Concertation volontaire puis enquête publique. 2015 Notre agglomération sur de bons rails ! C’est-à-dire ÉRIC VÈVE Président de Viacités Fin 2018, Caen la mer sera dotée de 2 lignes de tramway sur fer. Cette décision est responsable ; elle est aussi le reflet d’une ambition forte pour notre territoire. Le retrait du TVR de la ligne 1 n’était assurément pas une décision simple à prendre. Ce tramway sur pneus a très tôt montré ses limites. Nous avons donc opté pour son retrait anticipé en 2017 en le remplaçant par un tramway fer. Dans le même temps, nous avons engagé une action en justice contre la société de TVR ; une expertise judiciaire est en cours. Le choix d’un tramway fer sur la ligne 2, concomitamment à la transformation de la ligne 1, permettra d’importantes économies d’échelle. En disposant de 21,7 km de lignes de tramway, d’un réseau de bus renforcé et d’autres moyens de mobilité, nous pourrons ainsi améliorer très nettement la qualité du service public des transports en commun et être cohérents avec notre objectif de réduire la place de la voiture. Et ici, comme à Nantes, Grenoble, Montpellier et ailleurs, le tramway fer nous permettra d’inventer la ville de demain. Il sera la colonne vertébrale de la politique urbaine jusque dans les années 2040 ! www.viacités.org 2017 Décret d’utilité L’exploitation du TVR publique. est interrompue Les déviations des mi 2017 pour faire réseaux débutent place aux travaux de sur la ligne 2. transformation de la ligne 1.

Projet des deux lignes de tramway sur fer dans l’agglomération de Caen la mer 2018 Premiers essais à partir de mi 2018. Inauguration des deux lignes de tramway en fin d’année. • Le succès commercial de la ligne 1 confirme que son tracé répond aux attentes des usagers. Il resterait globalement identique. • L’itinéraire dans l’hyper-centre (avenue du 6 Juin) pourrait être commun sur 900 m pour les lignes 1 et 2. Cette solution présenterait l’avantage d’une offre excellente pour l’usager entre les stations Saint-Pierre, Bernières, Résistance et Quai de Juillet. • Le tramway sera aussi au terminus de la ligne D, en lien avec un futur parc-relais, un nouveau centre de maintenance tramway commun aux deux lignes et à long terme, une halte ferroviaire, voire une connexion tram-train. (PROJET - DÉCEMBRE 2012)

Viacités ? Viacités est un syndicat mixte réunissant la Communauté d’agglomération et les communes de Cagny et Anisy. C’est l’Autorité Organisatrice des Transports Urbains et des déplacements dans les 37 communes de Caen la mer. à ce titre, il finance les transports publics et définit les objectifs et les conditions d’exploitation du réseau Twisto ainsi que ceux du service Mobisto dédié aux personnes à mobilité réduite. Viacités joue également un rôle essentiel dans la réflexion prospective sur l’évolution des déplacements dans l’agglomération, notamment en élaborant le Plan de Déplacements Urbains (PDU) et en réalisant les projets de lignes de Transport en Commun en Site Propre (TCSP). En 2018, deux lignes et 22 km en tramway fer Dans 5 ans, l’agglomération de Caen la mer sera dotée de deux lignes de tramway sur fer (Est-Ouest/Nord-Sud). Les quatre branches (A, B, C, D) des 2 lignes devraient alors accueillir plus de 88 000 voyages quotidiens. Le 14 décembre 2011, Viacités a adopté son « projet global de mobilité durable », pour les vingt à trente prochaines années dans l’agglomération de Caen la mer, construit autour de 3 axes : • Un projet global de Transport en commun en site propre (TCSP) avec la réalisation d’une deuxième ligne sur un axe est-ouest et la nécessité de remplacer le TVR par anticipation ; • Un réseau de bus toujours plus attractif (renforcement des Lianes, amélioration de l’offre de transport dans le cadre de la restructuration du réseau de bus, etc) : • Un développement et une meilleure conjugaison des autres formes de mobilité durable. Le tramway sur les Rives de l’Orne. Le 11 décembre 2012, Viacités a lancé le projet global de transformation de la ligne 1 de TVR en tramway fer standard et de la réalisation de la ligne 2 en tramway fer standard. Par ailleurs, Viacités annonçait la tenue de la concertation à partir d’avril 2013. Le 20 février 2013, Viacités a validé lors du comité syndical un planning prévisionnel de 16 réunions publiques. Le 27 mars 2013, En séance publique, Eric Vève a proposé aux élus de Viacités une délibération portant sur la définition des objectifs poursuivis et des modalités de la concertation préalable relative au projet des lignes 1 et 2 en tramway sur fer. Caractéristiques techniques du tramway sur fer (données constructeurs) : Durée de vie : 30 ans Véhicule bidirectionnel Fonctionne en mode guidé uniquement Longueur : 22 à 42 m Largeur : 2,10 à 2,65 m Nombre de passagers : 210 en version 32 m Plateforme : tous revêtements envisageables Sur le tracé de la ligne 1, deux sections sont supérieures à 8% : dans les secteurs de la gare et de l’université. Elles pourront être ramenées à 8% moyennant des travaux de décaissement ou de surélévation de la voirie.

Parlons finances ! Coût global : 299 millions d’Euros HT financés par : • l’autofinancement et le recours à l’emprunt. CHIFFRES-CLÉS Des investissements ambitieux et soutenables • Ce projet tram est soutenu et financé par l’ensemble des acteurs institutionnels : l’Europe, l’Etat, la Région de Basse-Normandie, le Département du Calvados et l’agglomération Caen la mer. Une optimisation possible du financement par : • Le financement sera optimisé par le partenariat avec Amiens Métropole (signé en juillet 2013). Il permettra de réaliser des économies notamment sur l’achat du matériel roulant, les études liées au design, etc. Ligne 1 • Fréquentation attendue en 2020 : 62 000 voyages par jour ; • Longueur de la ligne : 14,8 km ; • Les rames de 32 mètres pourront accueillir jusqu’à 210 personnes contre 130 actuellement pour le TVR. La ligne 1 desservirait à moins de 500 mètres : • Environ 46 600 emplois ; • Environ 71 900 habitants. Ligne 2 • Fréquentation attendue en 2020 : 26 000 voyages par jour ; • Longueur de la ligne : 7,8 km. La ligne 2 desservirait à moins de 500 mètres : • Environ 25 600 emplois ; • Environ 37 700 habitants. LE CHIFFRE % 40 des investissements du TVR seront conservés, soit 111 millions d’euros (1). Avec le maintien du tracé actuel de la ligne 1, le coût de la transformation du TVR en tramway fer est établi à 168 M€ HT. 40 % des investissements initiaux du TVR seront conservés (lignes aériennes de contact, sous-stations, aménagements urbains,…), soit environ 111 M€ HT. Au final, les deux lignes en tramway fer sont estimées à 299 M€ HT. « En effectuant les travaux au même moment, nous réalisons des économies à hauteur de 18,5 M€ », poursuit Eric Vève. « Par ailleurs nous évitons une durée trop longue des travaux, pénalisante pour les riverains, les usagers du service public des transports, l’activité économique et le tourisme ». (1) Valeur 2012 www.viacités.org

Ligne 1 Pourquoi remplacer le TVR ? Impossibilité d’acheter d’autres véhicules à des conditions acceptables (Bombardier exigeant 26 millions d’euros, ne serait-ce que pour relancer la chaine de production), pannes à répétition (ayant un impact sur la saturation aux heures de pointe) nécessitant de trouver des solutions palliatives (comme la ligne Campus Express), coûts de maintenance nettement supérieurs aux prévisions initiales (intégralement assumés par Keolis Caen et STVR), recommandations de l’Etat de songer à remplacer le TVR… Autant de facteurs qui ont conduit Viacités à décider du remplacement anticipé du TVR. Dysfonctionnements 3 pannes rouges par jour, soit environ 30 fois plus que prévu au contrat initial, et de 20 à 80 évacuations des usagers du TVR par mois avec, pour conséquence, moins de tram qui circulent et donc un service saturé aux heures de pointe… Résultat : fait unique en France, les usagers se montrent même plus satisfaits du réseau de bus que du tram. Surcoût de maintenance Les coûts de maintenance ont explosé. Keolis Caen et STVR supportent chacun un surcoût de 500 000 € par an. Remplacement En 2010, un rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), organisme d’Etat, conclut que « le retrait du matériel doit être envisagé dès maintenant par Caen et Nancy dans le cadre de l’évolution de leur réseau ». Le remplacement d’un matériel de type tramway ne devient en effet effectif que 6 à 7 ans plus tard. www.viacités.org La suite avec Keolis Caen et STVR La réalisation et l’exploitation du TVR reposent sur un schéma contractuel faisant intervenir deux concessions différentes : l’une, de travaux publics conclue en 1994 avec la STVR ; l’autre, de service public conclue en 1997 avec Keolis Caen. La durée des deux concessions est de 30 ans à compter du 18 novembre 2002, date de la mise en service du TVR. L’adoption du projet global de mobilité implique, en application des droits européen et français, de résilier ces deux contrats. Compte-tenu de l’ampleur des problèmes rencontrés et de la nécessité d’offrir à la population un tram à la fois fiable, pérenne et de plus grande capacité, les élus de Viacités ont décidé de saisir le Tribunal Administratif de Caen d’une requête en référé-expertise, en vue d’obtenir la désignation d’un expert judiciaire. En août 2012, le Tribunal Administratif de Caen a fait droit à la requête de Viacités et a désigné un expert qui doit recencer l’ensemble des dysfonctionnements du système TVR et fournir les éléments techniques permettant de déterminer les responsabilités. Sa mission est commencée.

Pourquoi développer des lignes de tram ? Les atouts des lignes en site propre. Elles présentent de nombreux avantages qui en font l’alternative la plus attractive à la voiture individuelle : un cadencement important ; une vitesse commerciale intéressante ; une régularité optimale ; une amplitude horaire élevée ; une accessibilité totale pour les personnes à mobilité réduite ; le maximum de confort pour les usagers ; une très grande lisibilité en ville. Ailleurs Le Tram en France Montpellier Le Mans Lyon Dijon Besançon Marseille

Consultez ou téléchargez le hors-série consacré aux projets. Retrouvez toutes les infos sur le projet des deux lignes de tramway sur fer sur blog.viacites.org et Viacités Tous les projets de Viacités sur le site ! 6 boulevard Georges Pompidou 14050 CAEN Cedex 04 Tél. : 02 31 25 45 80 viacites@viacites.org tram-caenlamer.fr Conception, rédaction et crédits photos : aprim - Viacités • Février 2014 et sur Facebook

Add a comment

Related presentations

Related pages

Bientôt un tramway fer à Caen | Ville de Caen

Sur la Presqu’île Le projet retenu, estimé à 230 millions d’euros, vise à : Ville de Caen. C’est officiel ... président de Viacités.
Read more