Une espérance et de la dignité pour les veuves indiennes, « culpabilisées et rejetées »

100 %
0 %
Information about Une espérance et de la dignité pour les veuves indiennes,...
Spiritual

Published on March 4, 2014

Author: ubsbible

Source: slideshare.net

Description

En Inde, un programme mené par les Eglises aide chaque année des dizaines de milliers de veuves à se sortir de la pauvreté et de l’isolement – qui guettent tant de femmes indiennes dès lors qu’elles ont perdu leur mari.

Une  espérance  et  de  la  dignité  pour   les  veuves  indiennes,  «  culpabilisées   et  rejetées  » Tuesday, 4 March 14

En  Inde,  les  femmes  sont   confrontées  à  de  nombreuses   difficultés.  Bien  que  les  choses   évoluent  peBt  à  peBt  dans   certaines  parBes  du  pays,   l’inégalité  et  la  discriminaBon  sont   largement  répandues,  et   l’éducaBon  des  garçons  reste   prioritaire  par  rapport  à  celle  des   filles.  Beaucoup  de  femmes,  en   parBculier  dans  les  zones  rurales,   sont  analphabètes  et  dépendent   enBèrement  de  leur  mari  ou  d’un   autre  homme  de  la  famille. Tuesday, 4 March 14

Certaines  femmes  se  retrouvent  dans  des   mariages  désespérément  malheureux   sans  la  moindre  porte  de  sorBe.  Celui  qui   a  été  son  mari  pendant  50  ans  a  laissé   Ruth  avec  des  cicatrices  physiques  et   psychologiques.  Ruth  est  maintenant   veuve,  et  sa  famille  la  souBent,  mais  elle   se  fait  beaucoup  de  souci  pour  les  autres   veuves  qui  doivent  faire  face  au  rejet,  à  la   pauvreté  et  à  la  solitude. Tuesday, 4 March 14

Si  une  femme  retrouve  veuve,  c’est   parce  qu’elle  a  commis  une  faute  dans   sa  vie  précédente,  telle  est  la  convicBon   courante  dans  ceOe  culture  à   dominance  hindoue.  Qu’une  veuve  soit   en  situaBon  de  richesse  ou  de  pauvreté,   elle  est  donc  exposée  à  l’accusaBon,  à   la  maltraitance  et  au  rejet.  Nombreuses   sont  celles  qui  sont  expulsées  de  leur   domicile,  obligées  de  se  débrouiller   toutes  seules  avec  leurs  enfants,   réduites  à  une  situaBon  désespérée.   C’est  pour  cela  que  nous  avons  lancé  le   programme  «  Porteurs  d’espérance  »,   ces  femmes  ont  besoin  de  se  senBr   aimées,  de  voir  que  leur  vie  a  du  sens. –  M.  Leelavathi  Manasseh,   Société  biblique  indienne Tuesday, 4 March 14

Grâce  au  programme  «  Porteurs   d’espérance  »,  la  Société  biblique   indienne  et  ses  partenaires  proposent  de   l’aide  praBque  aux  veuves  et  aux  autres   femmes  qui  vivent  des  situaBons  difficiles. Tuesday, 4 March 14

Le  programme  organise  des  ateliers  où  les   femmes  peuvent  acquérir  des  compétences   praBques  leur  permeOant  de  pourvoir  elles-­‐ mêmes  à  leurs  besoins. Les  acBvités  proposées  sont   la  fabricaBon  de  bougies, Tuesday, 4 March 14

...  la  producBon  de  jus  de  fruits  et  de  pickles. Tuesday, 4 March 14

Il  propose  également  du  conseil  personnel,  ainsi   qu’une  assistance  juridique  pour  aider  les  femmes  à   obtenir  les  aides  publiques  auxquelles  elles  ont  droit. Tuesday, 4 March 14

«  Nous  ne  commençons  pas  par  leur  transmeOre  l’Evangile,   explique  M.  Manasseh.  Nous  répondons  à  leurs  besoins,  et   lorsqu’elles  nous  demandent  pourquoi  nous  les  aidons,  nous   leur  parlons  de  l’amour  de  Jésus  pour  les  veuves  et  pour   toutes  les  personnes  vulnérables.  Ce  message  les  intrigue,  et   beaucoup  veulent  en  savoir  plus.  » Tuesday, 4 March 14

Pour  les  personnes  qui  veulent  découvrir   la  foi  chréBenne,  le  programme  organise   des  séminaires  et  des  groupes  d’étude   biblique  desBnés  à  aider  les  femmes  à   comprendre  l’amour  de  Dieu  pour  elles. Tuesday, 4 March 14

Esther  Rani  Lakshmi  a  perdu   son  mari,  emporté  par  le   sida,  il  y  a  quatre  ans.  Elle  a   deux  enfants  à  charge.   DiagnosBquée  séroposiBve,   elle  a  subi  encore  plus  de   railleries  et  de  rejet  que  les   autres  veuves.  Mais  le   programme  «  Porteurs   d’espérance  »  lui  est  venu   en  aide.  Esther  est   maintenant  pasteur  d’une   peBte  Eglise,  et  elle  s’occupe   d’autres  veuves  et  des   femmes  dans  la  souffrance   dans  le  cadre  du   programme. Tuesday, 4 March 14

Dieu  a  accompli  tant  de  miracles  dans  ma   vie.  Je  suis  convaincue  que  la  Bible  est  le   cœur  même  de  Dieu,  en  tout  cas  c’est  ce   que  j’enseigne  dans  mon  assemblée  et   lorsque  je  m’occupe  d’autres  veuves.  Elles   ont  besoin  qu’on  les  aime  et  qu’on  prenne   soin  d’elles,  et  elles  trouvent  cela  à  la  fois   par  la  Bible  et  par  l’amour  qu’elles   reçoivent  de  nous. -­‐  Esther,  pasteur Tuesday, 4 March 14

Chaque  année,  quelque  5  000  femmes  reçoivent   aide  et  formaBon  dans  le  cadre  de  ce  programme.   Chacune  de  ces  femmes  retourne  dans  sa   communauté  pour  en  aider  au  moins  cinq  autres.  Il   arrive  que  pas  moins  de  50  000  femmes  vivant  dans   des  situaBons  difficiles  soient  touchées. Tuesday, 4 March 14

Je  suis  veuve  depuis  quatre  ans,  et  le   manque  d’argent  est  une  préoccupaBon   constante  pour  moi.  Les  compétences  que   j’ai  acquises  grâce  à  ce  programme  me  sont   vraiment  uBles  car  elles  me  permeOent  de   gagner  de  quoi  vivre.  J’ai  peur  de  tomber   malade  et  de  ne  plus  arriver  à  pourvoir  à   mes  besoins,  mais  j’ai  mon  Eglise  et  mon   Jésus  –  notre  secours,  c’est  lui. -­‐  Puspa Tuesday, 4 March 14

Mon  mari  est  décédé  il  y  a  dix  ans.  Notre   mariage  n’a  pas  été  bon.  Il  me  traitait   avec  dureté.  Maintenant,  je  vis  avec  mes   fils.  Je  parBcipe  au  programme  «  Porteurs   d’espérance  »  parce  que  j’ai  besoin,  au   fond  de  mon  cœur,  d’une  paix  que  Dieu   seul  peut  offrir.  Mon  texte  biblique   préféré  est  au  Psaume  34  (verset  6)  –   «  Les  opprimés  qui  lèvent  les  yeux  vers  lui   rayonnent  de  joie  ;  la  honte  n’assombrit   plus  leur  front.  » -­‐  Glory Tuesday, 4 March 14

J’ai  vécu  35  ans  de  mariage  heureux.   Maintenant  qu’il  n’est  plus  là,  je  vis  des  temps   difficiles.  J’ai  ma  fille  avec  moi,  ce  qui  me   complique  terriblement  la  vie,  et  j’ai  peur  de  ce   que  l’avenir  me  réserve.  Je  suis  chréBenne   depuis  toujours.  Ce  programme  me  rappelle   que  je  peux  meOre  toute  ma  confiance  en  Dieu. -­‐  Gracy Tuesday, 4 March 14

«  Voici  ce  que  Dieu,  le  Père,  considère  comme  la  religion  pure   et  authenBque  :  prendre  soin  des  orphelins  et  des  veuves   dans  leur  détresse,  et  se  garder  de  toute  tache  due  à   l’influence  de  ce  monde.  »  (Jacques  1.27) Tuesday, 4 March 14

MERCI  DE  PRIER  POUR  CE  TRAVAIL,  QUI  APPORTE  UNE   ESPÉRANCE  AUX  VEUVES  ET  AUX  AUTRES  FEMMES   INDIENNES  QUI  VIVENT  DANS  LA  SOUFFRANCE Pour  en  savoir  plus  sur  notre  travail  dans  le   monde  enBer,  rendez-­‐vous  sur     alliancebibliqueuniverselle.org Tuesday, 4 March 14

Add a comment

Related presentations

Related pages

Une espérance et de la dignité pour les veuves indiennes ...

Home; Spiritual; Une espérance et de la dignité pour les veuves indiennes, « culpabilisées et rejetées »
Read more

Redonner de la dignité et de l’espoir aux veuves indiennes ...

Redonner de la dignité et de l’espoir aux veuves indiennes, qui sont souvent « culpabilisées et rejetées ... et les moqueries de la part de ...
Read more

gitlia.univ-avignon.fr

= > _ , ; : ! ? / . .. ... ' " ( ) [ ] $ * & % 1er 1ere a A A. à À abaissa abaissaient abaissait abaissant abaisse abaissé abaissée abaissées ...
Read more

Roms et non- Roms , comment cheminer et agir ensemble pour ...

Roms et non- Roms , comment cheminer et agir ensemble pour la dignité et les droits de tous ?. ROMI şi ne-Romi, ... Roms et non- Roms , ...
Read more