advertisement

TABAC, CŒUR ET VAISSEAUX

50 %
50 %
advertisement
Information about TABAC, CŒUR ET VAISSEAUX
Science-Technology

Published on May 28, 2008

Author: medespace

Source: authorstream.com

advertisement

TABAC, CŒUR ET VAISSEAUX : TABAC, CŒUR ET VAISSEAUX Dr HANNOUCHE K Assistante spécialiste en médecine interne http://www.medespace.net Share what you know and learn what you don't PLAN : PLAN Introduction Histoire du tabac Marqueurs du risque tabagique Mécanisme de la toxicité artérielle du tabac Relation Tabac - Maladies cardiovasculaires La risque du tabagisme passif Impact du sevrage tabagique sur la réduction du risque cardio-vasculaire. La stratégie Pour un sevrage réussi La prévention conclusion INTRODUCTION : INTRODUCTION Le tabac est un produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant au genre botanique Nicotiana (famille des Solanaceae), originaires d'Amérique du Sud, dont la plus importante est le tabac commun (Nicotiana tabacum). HISTOIRE DU TABAC : HISTOIRE DU TABAC Antiquité : les Grecs et Romains fument des feuilles roulées de poirier, d’eucalyptus ou d’autres plantes. Egypte : restes de feuilles de tabac dans la momie de Ramses II . En Amérique : l’habitude de fumer remonte à plus de 3000 ans. Chez les indigènes, le tabac avait une valeur médicinale et une valeur religieuse. 28 novembre 1492, Christophe Colomb aborde l’île de Cuba : il observe que les habitants inhalent une fumée produite par la combustion de feuilles inconnues dont des feuilles de tabac. Slide 5: Amerigo Vespucci découvre au large du Vénézuela que les indiens chiquent un mélange de tabac et de chaux. 1560 : Jean Nicot de Villemain, ambassadeur de France à Lisbonne, envoie des feuilles de tabac râpées à Catherine de Médicis qui souffrait de migraines. Nicot donne son nom à la plante et l’ « herbe à Nicot » commencera une longue et brillante carrière. 1971 : l’OMS débute son programme de lutte contre le tabagisme. Marqueurs du risque tabagique : Marqueurs du risque tabagique 1-Dose cumulative : les paquets-années --Pas de tabagisme sans risque : pas d’effet de seuil. -Mesure du nombre de paquets-années : correspond aux nombres d’années d’intoxication multipliées par le nombre de paquets de 20 cigarettes consommés par jour. Par exemple : pour 10 cigarettes fumées par jour pendant 20 ans (soit 10 grammes de tabac par jour), le nombre de paquets-années sera égal à 1/2 x 20, soit 10 paquets-années. - Limite de cette évaluation : à même nombre de paquets/années, le risque est plus grand en cas de période d’intoxication plus importante, notamment pour le risque de cancer bronchique. Slide 7: 2-Âge de début et durée du tabagisme: ● Le risque est plus important en cas de plus longue durée d’exposition et dépend donc de l’âge de début. ● Le risque est multiplié par 20 en cas de durée de tabagisme de 30 ans par rapport à 15 ans d’exposition. Il sera cent fois plus élevé pour une exposition de 45 ans. Mécanismes de la toxicité artérielle du tabac : Mécanismes de la toxicité artérielle du tabac De nombreux composants du tabac jouent un rôle délétère favorisant les complications de l’athérosclérose: - Les produits carcinogènes accélèrent le développement des lésions athéromateuses . - L’oxyde de Carbone (CO) favorise également l’athérogénèse par hypoxie de l’intima des artères et accumulation du LDL-C . - La fumée de tabac a un effet toxique direct sur l’endothélium artériel entraînant des anomalies de la vasomotricité . - Le tabac est un puissant facteur thrombogène favorisant l’activation plaquettaire laquelle libère du thromboxane A2 ; favorisant l’élévation du fibrinogène et la diminution du plasminogène. - La nicotine favorise la libération des catécholamines ce qui majore la fréquence cardiaque, la pression artérielle donc les besoins myocardiques en oxygène. Le seuil de fibrillation ventriculaire est également diminué sous l’effet du tabac. - Enfin le tabagisme est associé à une baisse du HDL-Cholestérol. Relation Tabac - Maladies cardiovasculaires : Relation Tabac - Maladies cardiovasculaires 1. Artérite des membres inférieurs  Le tabac est responsable d’environ 80% des artérites survenant avant l’âge de 65 ans. Le vieillissement des artères du fumeur est accéléré en moyenne d’environ 10 ans. 2. Coronarite : angine de poitrine – Infarctus du myocarde  Le tabac en constitue l’un des principaux facteurs de risque .Il est responsable d’un grand nombre de morts par infarctus, qui sont souvent des morts prématurées. le risque relatif de maladie coronarienne chez les grands fumeurs est multiplié par plus de 3 par rapport aux non fumeurs. Chez la femme, le risque d’infarctus est multiplié par 34 chez la fumeuse prenant des contraceptifs . Slide 10: 3. Hypertension artérielle   Le tabac est la cause majeure de l’hypertension artérielle du sujet jeune.   Il accroît le risque d’hypertension artérielle résistante au traitement et d’hypertension artérielle par athérome de l’artère rénale.   La cigarette déclenche une poussée paroxystique d’hypertension artérielle, phénomène constant et reproductible. Slide 11: 4. Accidents vasculaires cérébraux  Le risque le risque relatif est un peu moins fort bien que significatif (x 1,5) . 5. Tabac et impuissance La cigarette augmente de 37% la fréquence des impuissances d’origine organique. En association avec d’autres causes (diabète, hypertension artérielle, hyperlipidémies), elle augmente ce risque de 96%. Et peuvent apparaître dès l’âge de 25 ans. Le risque du Tabagisme passif : Le risque du Tabagisme passif Le tabagisme est aussi un risque pour l’entourage. Le fumeur passif inhale environ le quart de la fumée produite : 20 cigarettes fumées équivalent alors à la fumée de 5 cigarettes inhalées par l’entourage. le risque d'accident ischémique est augmenté de 30% chez les non-fumeurs vivant chez les fumeurs. Impact du sevrage tabagique sur la réduction du risque cardio-vasculaire. : Impact du sevrage tabagique sur la réduction du risque cardio-vasculaire. Le sevrage tabagique entraîne un bénéfice important et précoce : Arrêter de fumer est le meilleur traitement contre les maladies cardiovasculaires. Un fumeur qui arrête entre 35 et 44 ans retrouve une espérance de vie presque équivalente à Celle des non-fumeurs -En prévention primaire: 2 à 3 ans après le sevrage, le risque coronarien et cérébral ne diffère plus significativement de celui des non fumeurs. Ne pas fumer est la meilleure prévention de l’artérite. -En prévention secondaire :le risque de récidive d’infarctus ou de décès diminue de façon importante (- 50% environ) dès la première année pour rejoindre en quelques années le risque des non fumeur. Le nombre de vies sauvées par l’arrêt du tabac pour 1 000 patients coronariens arrêtant de fumer est estimé entre 12 et 53 ce qui est supérieur au bénéfice obtenu par la correction de facteurs de risque comme l’hypercholestérolémie ou l’HTA, avec bien sûr un coût considérablement moindre. L’arrêt du tabac  suffit à lui seul à améliorer l’érection en cas d’atteinte artérielle modérée,est indispensable à l’efficacité des traitements en cas d’atteinte artérielle importante, peut prévenir la survenue de complications plus redoutables, cardiaques ou cérébrales. La stratégie pour un sevrage réussi : La stratégie pour un sevrage réussi - L’arrêt doit être total et non progressif - Définition d'une date d'arrêt complet du jour au lendemain( la décision doit être libre et personnelle). - Réflexion sur les cigarettes : définition des stratégies d'adaptation comportementale - Réflexion sur la place de la cigarette dans la gestion du stress. - Information sur le syndrome de sevrage. - Conseils alimentaires (pour éviter une prise de poids). - Conseils comportementaux. Slide 15: Prescription d'une substitution nicotinique Fonction du tabagisme et du score au test de Fagerstrom . L'usage de substituts nicotiniques qui existent sous forme de patchs, de gommes à mâcher, etc. permet de minimiser les ennuis du sevrage liés à la dépendance physique à la nicotine. La durée d'utilisation peut varier de 6 semaines à 6 mois. Insister sur les circonstances habituelles de rechute - Stress - Episode de convivialité - Prise de poids - Cigarette plaisir, récompense - Environnement tabagique Conseils Alimentaires : Conseils Alimentaires Le tabac a un effet anorexigène et provoque une augmentation des dépenses énergétiques de l'organisme. Après l'arrêt du tabac, cet effet disparaît et entraîne une sensation de faim .cette situation s'accompagne souvent d'un besoin de grignoter . - Éviter les grignotages, les excitants (café). -Limiter les matières grasses . -Modérer la consommation de boissons sucrées . -Consommer journellement :sources de calcium aliments riches en fer et protéines sources de vitamines, de minéraux et de fibres. -De l’eau :2-3 L/J ( la nicotine est soluble dans l’eau) ,douches abondantes . Echec du sevrage : Echec du sevrage - Ne pas dramatiser, ni culpabiliser. - Rassurer : il s'agit d'une étape normale. - Analyser les circonstances de la rechute. - Valoriser les efforts. - Assurer le suivi. - Suggérer une nouvelle tentative . LA PREVENTION : LA PREVENTION Slide 19: La prévention concerne tous les citoyens fumeurs et non fumeurs, l'ensemble du personnel de santé, les autorités administratives et politiques qui ont à collaborer dans le respect de l'autre pour la meilleure santé de tous. Slide 20: En agissant sur facteurs influençant les comportements des individus . Sociales Campagnes d’information sur la dépendance, les manipulations de l’industrie du tabac, le tabagisme passif. Dénormalisation du tabagisme. Valorisation du non tabagisme des jeunes. Politiques Appliquer une politique non fumeur. Augmentation des prix. Élimination des promotions et autres incitations par l’industrie du tabac. Conclusion : Conclusion Le tabagisme constitue un risque cardiovasculaire à part entière, L'arrêt du tabac réduit la mortalité et la morbidité de l'ensemble des maladies liées au tabac, notamment les maladies cardio-vasculaires . "Il n'est jamais trop tard pour bien faire" . L'arrêt du tabac est bénéfique à tout âge et cela vaut quelles que soient la quantité de tabac consommée et l'ancienneté du tabagisme. l'arrêt de la consommation du tabac est bénéfique pour l'individu lui même, il l'est aussi, sans aucun doute, pour son entourage. Slide 22: Lectures recommendées : www-tabac-net.ap-hop-paris.fr Ezzati M and Lopez AD. Estimates of global mortality attributable to smoking in 2000. Lancet. 2003;362:847-52 INPES. www.inpes.sante.fr. Brochure « les risques du tabagisme et les bénéfices de l’arrêt »Etude URCAM Ile de France. La prévention secondaire du risque vasculaire dans les suites d’infarctus du myocarde Septembre 2001. www.urcamif.assurance-maladie.fr Willett WC et al. Relative and absolute excess risks of coronary heart disease among women who smoke cigarettes. N Engl J Med. 1987;317:1303-9 Programme national de réduction des risques  cardiovasculaires 2002-2005. Ministère de l’emploi et de la solidarité. Yusuf S et al. on behalf of the INTERHEART study investigators. Effect of potentially modifiable risk factors associated with myocardial infarction in 52 countries (the INTERHEART study): case-control study. Lancet. 2004;364:937- INPES. www.inpes.sante.fr. Brochure « la composition de la fumée du tabac » Le tabagisme passif. Brochure d’information INPES. www.inpes.fr Twardella D et al. Short-termbenefit of smoking cessation in patients with coronary heart disease: estimates based on self-reported smoking data and serum cotinine measurements. Eur Heart J. 2004;25:2101-8 Morita H et al. Only two-week smoking cessation improves platelet aggregabilityand intraplatelet redox imbalance of long-term smokers. J Am Coll Cardiol. 2005;45:589-94 Qiao Q et al. Mortality from all causes and from coronary heart disease related to smoking and changes in smoking during a 35-year follow-up of middle-aged Finnish men. Eur Heart J. 2000;21:1621-6 Aberg A et al. Cessation of smoking after myocardial infarction. Effects on mortality after 10 years. Br Heart J. 1983;49:416-22 Critchley JA and Capwell S. Mortality risk reduction associated with smoking cessation in patients with DIABETE

Add a comment

Related presentations

Related pages

Les méfaits du tabac sur le coeur et les vaisseaux ...

Les méfaits du tabac sur le coeur et les vaisseaux. ... et le tabac peut ici agir de ... par des cardiologues bénévoles et 220 Clubs Cœur et ...
Read more

Tabagisme - Fondation Lucien Dreyfus

abagisme - Action sur le cœur et les vaisseaux: La fumée ... spasme des artères et thrombose –, le tabac joue à deux autres niveaux.
Read more

Arrêt du tabac, quels bénéfices - ameli-sophia

1. Pour protéger mon cœur et mes vaisseaux. Arrêter le tabac diminue de manière importante le risque d’avoir une maladie du cœur ou des vaisseaux ...
Read more

Effets du tabac sur la santé — Wikipédia

Cœur et vaisseaux sanguins : la nicotine provoque une accélération du rythme cardiaque et comporte un effet vasoconstricteur, induisant une sous ...
Read more

coeur - Tabac et Santé publique

Les effets nocifs du tabac sur le cœur et les vaisseaux peuvent survenir relativement tôt dans la vie du fumeur. Les ...
Read more

TABAC - fedecardio.org

la cigarette pour le cœur et les vaisseaux, qui arrivent plus vite et chez des sujets plus jeunes. ... TABAC : UN POISON POUR LE CŒUR ET POUR LE CORPS. 7
Read more

Le coeur - STOP TABAC

LE COEUR . Le coeur Si le lien entre tabac et cancer est bien connu, en revanche les risques de maladies cardiovasculaires associées au tabagisme sont ...
Read more

Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les ...

Qu’il soit actif ou passif, le tabagisme a des répercussions avérées sur notre organisme, notamment sur le cœur et les vaisseaux. Sur les 200 décès ...
Read more

LES DANGERS DU TABAC - bmlweb.org

iv. tabac – cœur et artères . 1. ... · Le tabac et l’alcool sont la porte ouverte à l’expérience des drogues plus dures.
Read more