Souper-conférence annuel 2019

50 %
50 %
Information about Souper-conférence annuel 2019

Published on June 3, 2019

Author: AlainPlaisant

Source: slideshare.net

1. Société canadienne de géotechnique Section Ouest du Québec Canadian Geotechnical Society Western Quebec Section François Duhaime, ing., Ph.D. Président Philippe Legault-Capozio, B.Comm. Responsable de l’administration Alain Plaisant, ing., M.Sc.A. Vice-président Simon-Pierre Tremblay, Ph.D. Représentant étudiant Jérôme Lapierre, ing., M.Sc.A. Trésorier Gholamreza Saghaee, M.Sc., Ph.D. Responsable du programme Michael James, ing., Ph.D. Directeur Bibiana Narvaez, ing., M.Sc.A. Responsable des communications Souper-conférence annuel 2019 La gestion des rejets miniers : une pratique qui traverse des changements importants Mining tailings management: an evolving practice Michel Julien, vice-président environnement Mines Agnico Eagle Limitée LIEU / PLACE : Hôtel Le Crystal, 1100 rue de la Montagne, Montréal DATE : Jeudi, le 13 juin 201 / Thursday, June 13, 2019 17 h 30: Cocktail, 19 h: Souper ………………………………………………………………………………………………………………………………………… LES INSCRIPTIONS AU SOUPER-CONFÉRENCE ANNUEL SERONT OUVERTES LE 25 MAI 2019 Inscrivez-vous au souper annuel en complétant le formulaire disponible ici. Faites vite, les inscriptions se termineront le 7 juin 2019. Coût d’inscription : (toutes taxes incluses) : Souper annuel + frais d’adhésion 2019-2020 : 150 $ Souper annuel : 120 $ Étudiants : 60 $ Les membres de notre section pourront profiter d’un rabais de 30$ sur leur inscription à cette activité. Vous recevrez à cet effet un code promotionnel unique et non transférable par courriel. Politique d’annulation : vous avez jusqu’au 7 juin pour annuler votre participation au souper. Les personnes inscrites qui ne se présenteront pas au souper devront payer le montant total de l’inscription.

2. Société canadienne de géotechnique Section Ouest du Québec Canadian Geotechnical Society Western Quebec Section François Duhaime, ing., Ph.D. Président Philippe Legault-Capozio, B.Comm. Responsable de l’administration Alain Plaisant, ing., M.Sc.A. Vice-président Simon-Pierre Tremblay, P.hD. Représentant étudiant Jérôme Lapierre, ing., M.Sc.A. Trésorier Gholamreza Saghaee, M.Sc., Ph.D. Responsable du programme Michael James, ing., Ph.D. Directeur Bibiana Narvaez, ing., M.Sc.A. Responsable des communications RÉSUMÉ / ABSTRACT Les changements qui surviennent présentement au niveau de la pratique en gestion des rejets miniers sont significatifs tant des points de vue technique qu’organisationnel. Il est à prévoir que cette tendance se poursuivra pour plusieurs années encore. Les ruptures importantes d’ouvrages de rétention de résidus miniers survenues ces dernières années ont eu des impacts importants sur la pratique dans ce domaine depuis 2014 et ont forcé certaines organisations à revoir leurs façons de faire. Il est intéressant d’observer l’évolution de la pratique depuis les 15 dernières années tant en termes de conception que de l’intégration de la gestion du risque et des aspects sociaux. Même si plusieurs aspects de la pratique sont maintenant bien établis, d’autres demeurent à être mieux encadrés et définis. Sans doute l’aspect le plus important ayant émergé de tous ces changements est le renforcement de la gouvernance au sein des compagnies minières de la gestion de leurs infrastructures plus critiques comme les digues de parcs à résidus. Il est important de reconnaitre les contributions importantes qu’ont eues l’Association Minière du Canada (AMC) et l’Association Canadienne des Barrages (ACB) qui font maintenant du Canada le leader dans les bonnes pratiques dans ce domaine. Tous ces changements en revanche amèneront de nouveaux défis que les différents acteurs dans le domaine devront relever par une plus grande collaboration. Cette présentation fera donc un survol de la situation actuelle et des tendances qui sont en voie d’émergence. The current changes in mine waste management are significant from both a technical and an organizational point of view. It is expected that this trend will continue for several more years. The major failures of tailings retaining structures in recent years have had a significant impact on the practice in this area since 2014 and have forced some organizations to review their methods. It is interesting to observe the evolution of practice over the last 15 years in terms of both design and integration of risk management and social aspects. Although many aspects of the practice are now well established, others remain to be improved and defined. Perhaps the most important aspect that has emerged from all these changes is the strengthening of governance within mining companies to manage their more critical infrastructures such as tailings dams. It is important to recognize the important contributions that the Mining Association of Canada (MAC) and the Canadian Dam Association (CDA) that have made Canada a leader in good practices in this domain. On the other hand, all these changes will bring new challenges that the various actors in the field will have to face through greater collaboration. This presentation will provide an overview of the current situation and trends that are emerging. À PROPOS DU CONFÉRENCIER / ABOUT THE SPEAKER Michel Julien détient un baccalauréat en génie minier de Polytechnique de Montréal, un baccalauréat en géologie de l’Université de Montréal, une maitrise en geo-ingénierie de l’université du Minnesota et un doctorat en génie minéral de Polytechnique de Montréal. M. Julien est vice-président environnement de Mines Agnico Eagle Limitée, une compagnie aurifère canadienne avec 9 mines au Canada, Mexique et Finlande. Il a joint Agnico en 2011 et a été depuis très actif au niveau du renforcement de la gouvernance de la gestion des rejets miniers. Précédemment, il était associé principal chez Golder pour environ 20 ans où il œuvrait principalement dans le domaine de la géotechnique et de la gestion environnementale dans le secteur minier. Michel Julien est également professeur associé à l’université de Toronto depuis plus de 7 ans et est co-responsable du cours de gestion environnementale minière au département de génie civil et minéral. Il a été impliqué dans la révision du Guide de gestion des résidus miniers de l’AMC. Il fait également partie du comité sur les barrages miniers de l’ACB. Michel Julien, ing., Ph.D, FEAC de par son expérience est un témoin privilégié des changements qui surviennent dans ce domaine et est bien placé pour faire un survol de la pratique dans le domaine de la gestion des rejets miniers. Michel holds a B.Sc. in Geology from the University of Montreal and a B.Sc.A. in Mining Engineering from Polytechnique of Montreal, a M.Sc. degree in Geo-Engineering from the University of Minnesota, and a Ph.D in mineral engineering from Polytechnique of Montreal. Michel Julien is Vice-President Environment of Agnico Eagle Mines Limited, a senior Canadian gold mining company with 9 mines located in Canada, Mexico and Finland. Michel has been Corporate Director of Environment with Agnico since 2011. Prior to that, he had over 20 years of experience working in the geotechnical field and on mining, environmental and geotechnical issues with Golder and Associates. Michel Julien has also been Professor at the University of Toronto for over 7 years and is co-leader of the Mining Environmental Management Course in the Department of Civil and Mineral Engineering. He participated in the revision of the MAC Tailings Management Guide. He is also a member of the CDA Mining Dams Committee.Michel Julien, P.Eng., Ph.D., FEAC, through his experience is a privileged witness of the changes that occur in this field and is well placed to make such an overview of the practice of mining tailings management. Pour plus d’informations, veuillez contacter : / For more information, please contact: Bibiana Narvaez Courriel : qcouest.cgs@gmail.com

Add a comment