Prise en charge des hépatites B et C

50 %
50 %
Information about Prise en charge des hépatites B et C
Science-Technology

Published on July 26, 2008

Author: medespace

Source: authorstream.com

Slide 1: Prise en charge des hépatites B et C en dialyse et en greffe rénale Professeur Lionel ROSTAING Service de Néphrologie, Hémodialyse et Transplantation d’Organes CHU de Toulouse-Rangueil http://www.medespace.net Share what you know, learn what you don’t Slide 2: Hépatite C Slide 3: Prévalence dans la population générale : 0,01 % à 1 % Infection aiguë : 10 à 20 % de clairance virale Infection chronique : atteinte hépatique (cirrhose; hépatocarcinome) manifestations extra-hépatiques cryoglobulinémie lichen plan syndrome sec thyroïdite autoimmune glomérulopathies (glomérulonéphrite membrano-proliférative (GNMP); glomérulonéphrite extra-membraneuse (GNEM)) Infection à VHC chez l’ HDC : Infection à VHC chez l’ HDC Prévalence décroît en Europe de l’Ouest mais reste élevée dans certaines zones géographiques dont le Maghreb : Risque transfusionnel proche de 0 Transmission nosocomiale +++ Diagnostic de l’hépatite C chez le dialysé : Diagnostic de l’hépatite C chez le dialysé Transaminases (TGO et TGP) Valeurs basses chez les HDC / sujets à fonction rénale normale Normales chez 2/3 des HDC VHC(+)/ARN (+) Toujours augmentées (pic) lors de la phase aiguë de l ’infection à VHC chez l ’HDC Sérologie VHC (test Elisa de 3ème génération) Peu de faux négatifs  Si patient co-infecté par le VIH ou si hypo-gammaglobulinémie profonde Test Riba : aucune utilité ARN VHC (RT-PCR ou TMA) Très sensible Histoire naturelle de l ’hépatite C chez l ’HDC : Histoire naturelle de l ’hépatite C chez l ’HDC Souvent transaminases normales Charge virale très faible adsorption du virus sur les membranes de dialyse Histologie : souvent hépatite minime à modérée mais cirrhose parfois observée Survie HDC VHC(+) < HDC VHC(-) (Stehman-Breen et al) Survie des HDC VHC(+) en attente de greffe < celle des patients VHC(+) bénéficiant d ’une greffe rénale (Pereira et al; Knoll et al) Histologie hépatique chez des dialysés chroniques VHC (+) : Histologie hépatique chez des dialysés chroniques VHC (+) Slide 8: Devenir de l’hépatite C après greffe rénale Conséquences hépatiques : Conséquences hépatiques plus de cirrhose ?? hépatite cholestatique fibrosante pas d’influence du génotype sur la maladie hépatique porteur sain (ALT normales; ARN+ ; histologie hépatique normale) lésions plus graves si coinfection avec le VHB Facteurs de risque d’aggravation des lésions hépatiques : Facteurs de risque d’aggravation des lésions hépatiques Degré/type d’immunodépression (sérum anti-lymphocytaire ; MMF ; corticoïdes ; tacrolimus) Durée de greffe rénale Durée/sévérité de l’hépatopathie pré-TR Ac anti-Hbc Acquisition de l’hépatite en période péri-opératoire Slide 11: Conséquences rénales Slide 12: Actuarial survival of renal transplant patients according to HCV status ( Hanafusa et al, 1998 ) Slide 13: 10-Year Actuarial survival of renal transplant patients according to HCV status ( Mathurin et al, 1999 ) Slide 14: Glomérulopathie de novo GN membrano-proliférative sans cryoglobulinémie (C’ normal ; FR négatifs) : Roth (1995); Brunkhorst (1996) avec cryoglobulinémie : Cruzado (1996) GN extra-membraneuse cryoglobulinémie absente; FR négatifs; C’normal Microangiopathie thrombotique avec Ac anti-phospholipides GN fibrillaire Glomérulopathie du transplant ? Slide 18: Glomérulopathie de novo GN membrano-proliférative sans cryoglobulinémie (C’ normal ; FR négatifs) : Roth (1995); Brunkhorst (1996) avec cryoglobulinémie : Cruzado (1996) GN extra-membraneuse cryoglobulinémie absente; FR négatifs; C’normal Microangiopathie thrombotique avec Ac anti-phospholipides GN fibrillaire Glomérulopathie du transplant ? Traitement de l ’infection à VHC après TR : Traitement de l ’infection à VHC après TR ALPHA-INTERFERON pas de réponse virale prolongée associé à une insuffisance rénale aiguë dans 50% des cas (rejet aigu vasculaire/C4d+ ; néphropathie tubulo-interstitielle…)  Seule indication : hépatite choléstatique fibrosante RIBAVIRINE pas de clairance virale efficacité sur la protéinurie pas d ’effet sur l ’histologie hépatique indication : GN de novo avec protéinurie  il faut traiter les patients VHC (+)/ARN(+) quand ils sont encore dialysés Évaluation du patient dialysé VHC (+) : Évaluation du patient dialysé VHC (+) Existe-t-il une coinfection VHB ? (sérologie/PCR) Si VHC(+)/ARN (+) Charge virale Génotype Ponction biopsie hépatique (trans-jugulaire) Fibtotest non encore validé dans cette population Éliminer une cirrhose Proposer un traitement chez tout patient VHC (+)/ARN (+) avant greffe Slide 21: Traitement des hémodialysés chroniques VHC (+) par interféron- Slide 22: Traitement des hémodialysés chroniques VHC (+) par interféron- 19 à 92 % Quel type d’interféron alpha ? : Quel type d’interféron alpha ? Interféron alpha standard Efficacité Effets secondaires connus Interféron apha pégylé Études en cours pour déterminer la dose optimale Slide 24: Concentrations plasmatiques d’ aIFN-2b(Elisa) après une injection SC d’Intron A® (3 MUI) chez des sujets à fonction rénale normale( ) ou traités par hémodialyse ( ) Quel type d’interféron alpha ? : Quel type d’interféron alpha ? Interféron alpha standard Efficacité Effets secondaires connus Interféron apha pégylé Études en cours pour déterminer la dose optimale Gupta SK et al., 2001 : Gupta SK et al., 2001 Pharmacocinétique de l’IFNa 2b pégylé chez l’insuffisant rénal chronique 1 dose de Viraferon Peg 1 µg/kg 5 groupes de patients Clairance créatinine > 80 ml/mn : groupe I Clairance créatinine 50 à 74 ml/mn : groupe II Clairance créatinine 30 à 49 ml/mn : groupe III Clairance créatinine 10 à 29 mlmn : groupe IV Hémodialysés : groupe V Slide 27: Gupta et al 2002 Slide 28: Gupta et al 2002 Durée du traitement par interféron alpha : Durée du traitement par interféron alpha Génotype non 1 : 6 mois Génotype 1 : 12 mois Si PCR toujours positive à M3 : possibilité d’arrêter le traitement Ou adjoindre Ribavirine 200 mg/semaine (mais pas d’AMM chez l’IRC) Slide 30: Devenir après transplantation rénale des patients VHC (+) ayant négativé l’ARN du VHC sous traitement ? Slide 31: Moins de glomérulopathies associées au VHC post-TR 1 Lésions histologiques hépatiques moins sévères post-TR2 même en l’absence d’éradication virale En cas de négativation de la virémie, il n’existe pas de rechute après TR, et ce malgré une immunosuppression conséquente 3 1 Cruzado, AJT 2003 2 Huraib, Am J Nephrol 2001 3 Kamar, JASN 2003 Slide 32: CAT chez l’hémodiaysé VHC (+) candidat à une greffe rénale ARN Séroconversion récente (+) Transplantation rénale Infection chronique PBF Génotypage/Quantification ARN VHC Alpha Interféron 3 M, 3 fois/semaine, 12 mois Pas d’ infection Cirrhose Oui Attendre 3 mois; vérifier ARN (-) (+) Transplantation rénale Transplantation combinée F+R (-) sur 2 prélèvements consécutifs Non :  Quand transplanter ? Attendre que le traitement par IFN-a soit terminé Quand traitement terminé, attendre 3 mois Quel type d’immunosuppression ? Si patient guéri  patient standard Si patient VHC répliquant Éviter stéroïdes Éviter ATG Préférer ciclosporine A/tacrolimus En cas de cirrhose histologique Surveiller au moins 2 fois par an l’alpha-foetoprotéine Proposer une greffe combinée foie/rein Survie des patients et des greffons (données UNOS) (LKT = F+R); KAT = R; PKT = P+R) : Survie des patients et des greffons (données UNOS) (LKT = F+R); KAT = R; PKT = P+R) Survie des greffons après censure des décès (données UNOS) (LKT = F+R; KAT = R; PKT = P+R) : Survie des greffons après censure des décès (données UNOS) (LKT = F+R; KAT = R; PKT = P+R) Slide 36: HEPATITE B Slide 37: Virus à ADN Mutant pré-C fréquent chez les hémodialyés et les transplantés rénaux cad. Ag HBs (+); Ag HBe (-); Ac anti-HBe (+) Prévalence faible en Europe; décroît chez les hémodialysés chroniques (quelques pourcents) Devenir à long terme après greffe ? patient greffon RISQUES : cirrhose hépatite choléstatique fibrosante Slide 38: HEPATITE B et Hémodialyse Slide 39: Peu de patients Souvent transaminases normales Grande proportion de patients ayant un mutant pré-core (Ag-HBe (-) ; Ac anti HBe (+) ; HBV DNA (+) ) PCR VHB (seuil de détection : 200 copies/ml) Risque d’évolution vers la cirrhose à bas bruit, voire l’ hépatocarcinome : nécessité d’une PBF et dosage aFP Risque accru si coinfection par le VHC ou le VHD Quel Traitement ? Qui faut-il traiter ? Slide 40: HEPATITE B et greffe rénale Harnet JD et al. (Transplantation 1987, 44, 369-76) : Harnet JD et al. (Transplantation 1987, 44, 369-76) 31 hémodialysés Ag HBs+, suivis pendant 55 mois 22 T.rénaux (TR) Ag HBs+ (AZA-CS), suivis pendant 81 mois négativation Ag HBs+ 19% vs 0 % mortalité accrue chez les TR (64 % vs 19 %) par hépatopathie chronique Slide 42: Transplantés rénaux Ag HBs(+) (Mathurin et al., Hepatology, 1999) Survie des patients âge lors de la greffe positivité pour l ’Ag HBs (à partir 6ème année TR) Survie des greffons positivité pour l ’Ag HBs Cause décès Slide 43: TRAITEMENT En hémodialyse : En hémodialyse Peu de publications : 2 en 6 ans ( Ben-Ari et al; Fontaine et al) Total : 11 patients Lamivudine (Zeffix) 10 à 50 mg/jour Normalisation des transaminases 10 négativations HBV DNA 2 séroconversions 2 échappements : mutation au niveau YMDD de l ’ADN polymérase Pas de données concernant l ’Adéfovir (Hespséra 10 mg/semaine) réservé aux patients échappant sous Lamivudine En Transplantation : En Transplantation Fontaine H et al., Transplantation 2000 Résistance à la lamivudine chez des TR et des HD Ag HBs(+) 26 TR/ 5 HD Ag HBs(+) 13/26 et 5/5 sont Ag HBe(+) Lamivudine 100 mg/j chez TR / doses réduites chez l’HD Développement d’une souche mutante chez 8/26 TR (30,8 %) et 2/5 HD (40 %) après durée médiane de traitement de 16,5 mois Pas de facteur prédictif de rechute Ag / Ac HBe et résistance 6 Ag HBe (+) 4 Ac HBe (+) Hémodialysé AgHBs+ candidat à une greffe rénale : Hémodialysé AgHBs+ candidat à une greffe rénale HBV DNA (PCR) Histologie hépatique Pas de cirrhose réplication cirrhose pas de réplication (PCR+) ± réplication pas de cirrhose traitement greffe foie/rein greffe rénale Lamivudine = Zeffix® Slide 47: DON D’ORGANES et MARQUEURS (+) pour le VHC ou le VHB Slide 48: Donneurs avec sérologie VHC positive Receveurs négatifs pour le VHC(+) ou VHC+/ARN(-) Transmission universelle par l’organe greffé 50 % des patients développent une hépatopahtie chronique pas de différence en terme de survie (pt/greffon) à court et moyen terme  problème éthique Receveurs positif pour le VHC/ARN(+) problème de surinfection par un autre génotype viral : implications cliniques ? aucune Donneurs VHC(+) : utilisation encore interdite en France mais pourrait changer; commune aux USA, en Espagne, en Scandinavie, etc.. Slide 49: Marqueurs du VHB chez les donneurs d’organes (Challine D et al, Lancet, 2004) 199 prélèvements d’organes sérologie VHB (Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti HBc) PCR VHB en cas de marqueurs (+)

Add a comment

Related presentations

Related pages

Prise en charge des hépatites B et C - Accueil - Sénat

Question orale sans débat n° 0848S de Mme Aline Archimbaud (Seine-Saint-Denis ...
Read more

Prise en charge des hépatites B et C : ce qui a changé

Citer cet article: Prise en charge des hépatites B et C : ce qui a changé. Medscape. 10 avr 2013.
Read more

Prise en charge des hépatites B et C : ce qui a changé

Hépatite C : Une stratégie thérapeutique optimisée. Les schémas thérapeutiques doivent tenir compte de la cin é tique virale. Avec le t é lapr é ...
Read more

Prise en charge des Hépatites Chroniques Virales B et C ...

Prise en charge des Hépatites Chroniques Virales B et C en Algérie 10ème Édition du Colloque International Toxicomanies Hépatites Sida (THS)
Read more

Recommandations sur les hépatites B et C [Hépatites Info ...

Il fait quelque 500 pages et était attendu depuis longtemps. « Il », c’est le premier rapport d’experts consacré à la « Prise en charge des ...
Read more

Traitement des hépatites : Le Sénégal traîne les pieds ...

Le Sénégal rencontre toujours des difficultés dans la prise en charge des hépatites B et C. Pourtant au niveau mondial, de nouvelles molécules qui ...
Read more

L’éducation thérapeutique du patient dans la prise en ...

359 L’éducation thérapeutique du patient dans la prise en charge des hépatites B et C Le concept d’éducation thérapeutique du patient (ETP) a ...
Read more

Hépatites B et C : tous les établissements de santé ...

Des spécialistes des hépatites virales B et C ont préconisé mardi la prise en charge de ces deux maladies par tous les échelons de la "pyramide ...
Read more

Les hépatites B et C - RFI - Actualités, info, news en ...

... nous faisons un point sur la prise en charge des hépatites B et C ... directeur du Centre national de référence des Hépatites virales B et C, ...
Read more