Magduport3 Nov08

50 %
50 %
Information about Magduport3 Nov08

Published on November 27, 2008

Author: lemagTeam

Source: slideshare.net

PUBLICITÉ DOSSIER >> escale à Marseille PORT du EN U PORT NV du Le monde entier BIE E fait escale à Marseille LE MA A RSEIL DOSSIER La croisière a le vent en poupe! Le port attend 1 million de croisièristes en 2011 En quelques années, le port de Marseille Fos s’est imposé comme une escale incontournable pour les opérateurs de croisière avec Objectif : 1 million un nombre toujours croissant de voyageurs et de paquebots ac- cueillis, depuis 10 ans. En 2008, le nombre de croisiéristes de- de croisiéristes vrait augmenter de 22 % par rapport à 2007, pour atteindre 540 000 Pour parvenir à doubler son tra- passagers. Cet afflux de touristes profite directement aux éco- fic passager d’ici 3 ans, le port PORT nomies locales et régionales : 75 % des croisiéristes qui font es- de Marseille Fos a lancé un cale à Marseille visitent la ville et celles de la région comme Aix, appel à projets afin de choisir du un opérateur privé. du PORT Avignon, ou Arles. Celui-ci assurera à partir d’avril 2009 l’exploitation des installa- La croisière a le vent en poupe tions d’accueil des passagers et Le marché de la croisière est en toujours plus gros : certains font des bateaux de croisière. C’est pleine expansion avec plus de plus de 300 mètres de long et un groupement constitué des 15 millions de passagers trans- peuvent accueillir plus de 4000 trois compagnies leader sur le portés l’an dernier dans le passagers. Le port de Marseille marché de la croisière en Médi- monde, dont 4 millions en Europe. Fos s’est adapté à cette nouvelle terranée - Costa Croisières, MSC Pour 2012, les professionnels du demande. Il est le seul port fran- Croisières et Louis Cruise - qui a secteur tablent sur 20,6 millions çais de Méditerranée capable de été retenu, en raison de leur de croisiéristes, soit une pro- recevoir à quai ces géants des complémentarité. gression de 5,2 % par an. Cette mers, grâce au Marseille Pro- vence Cruise Center, une gare En contrepartie d’une mise à PROJET croissance s’explique par un ra- jeunissement de l’image de la maritime spécifiquement conçue disposition de ces installations pour une durée de 25 ans maxi- Une seconde vie croisière et par une évolution des navires, toujours plus grands et pour les plus grands paquebots actuels, sans limitation de taille. mum, ce groupement s’engage pour le silo d’Arenc à assurer en 2011 un trafic mini- 5679 mum d’un million de croisié- 4 8 Ce monument emblématique de Marseille s’apprête à renaître 0123 53 navires de croisière ont ristes et 450 escales annuelles. fait escale l’année dernière (suite) Le chiffre dans le port de Marseille. www.lemagduport.com

PUBLICITÉ DOSSIER >> escale à Marseille Le Port dispose de deuxsites x d’accueil des navires de s croisières, où il peut rec cevoir jusqu’à dix bateaux ensimul- s Le saviez-vous ? tané : celui de la Joliette, pour les petites unités haut L’essentiel des croisières en Mé- de gamme et les bat teaux diterranée s’effectuait jusque-là jusqu’à 200 mètres, et le entre mai et octobre. Le reste de môle Léon Gourret, dans la l’année, les bateaux étaient réaf- partie nord du port, pou les ur fectés dans les Caraïbes. Dès l’an- plus grosses embarcati ions. née prochaine, cette saisonnalité va disparaître : plus de 10 navires proposeront en effet plus de 250 départs en croisière depuis le port de Marseille Fos, de janvier à dé- MÔLE LÉON GOURRET LA JOLIETTE cembre 2009, sans interruption. Transfert Le Port et Marseille et une redevance en contre- et régionales sont égale- partie de la mise en service ment très importantes : un de compétences gagnants-gagnants des équipements por- croisiériste génère 150 eu- Le groupement de trois com- Le doublement du trafic pas- tuaires. Les retom- ros de retombées écono- pagnies qui a été choisi aura sager est un enjeu majeur. bées pour les miques durant son escale ! Anglais fanas en charge l’exploitation de la En effet, chaque navire de économies gare maritime Marseille Pro- croisière qui accoste verse locales de croisières vence Cruise Center (MPCC), des « droits La Grande-Bretagne est le pays située sur le môle Léon Gour- de ports » d’Europe où la croisière est la plus prisée avec 1,336 millions ret, et de deux plus petites de voyages vendus en 2007, gares de transit situées à proxi- suivie de l’Espagne, l’Italie et mité, pour les bateaux de l’Allemagne. La France arrive moins de 300 mètres. D’une au 5e rang, avec 280 000 croi- surface de 6000 m2, le MPCC a siéristes l’an dernier, la particularité de pou- mais c’est un des 5679 pays qui a le plus fort voir accueillir si- 4 8 multanément deux 0123 potentiel de dévelop- pement avec une navires de 3000 pas- sagers chacun. Le chiffre 40 bateaux de croisière sont croissance de + 16 % entre 2006 et 2007. actuellement en construction dans le monde.

PUBLICITÉ PROJET >> une renaissance La deuxième vie rateur privé accueillera des spec- tacles d’opéra, de variétés et de musiques actuelles, ainsi que des Trois questions à Roland Carta du Silo d’Arenc congrès et des conférences. Les spectacles de l’Opéra de Marseille y seront également joués pen- Comment avez-vous intégré ces contraintes dans votre projet ? dant toute la durée de la rénova- La partie acoustique a été tion du bâtiment actuel, qui pour- traitée par l'Atelier Rouch. Il rait débuter dans deux ans. Dans fallait isoler le bâtiment des cette perspective, le silo a été spé- bruits extérieurs, comme les cialement configuré avec une sirènes des bateaux ou la fosse d’orchestre, un monte- circulation de la passerelle de charge pour les camions et une l'A55, toute proche : nous avons cage de scène adaptée. créé pour cela « une boîte dans la boîte » en renforçant les murs Laissé à l’abandon et promis à Un lieu à cheval Cofondateur avec Patrick Triacca d'origine avec du béton. la destruction à la fin des an- entre le port et la ville de l'agence d'architectes C+T, Ensuite, la salle elle-même, est nées 80, le silo à blé d’Arenc est Roland Carta a conçu la salle du traitée acoustiquement pour le Le port de Marseille Fos reste Silo d'Arenc. actuellement en cours de réno- confort du public. Quant à la propriétaire du silo d’Arenc et en vation. Ce bâtiment embléma- scène, elle n'est pas de plain- loue uniquement l’intérieur, pour tique de l’histoire industrielle et Vous transformez un bâtiment pied : il a donc fallu prévoir un une durée de 50 ans. Le bâtiment portuaire de Marseille abritera industriel en salle de spectacle. monte-charge pour que les étant situé sur le domaine por- dès juin prochain 4000 m 2 Le cabinet d’architecte Castaldi a conçu Quels sont les contraintes et camions puissent décharger les tuaire, il a fallu créer des accès qui de bureaux et une salle de le projet de rénovation de l’extérieur du les enjeux de ce type de décors et le matériel scénique. ne nécessitent pas de pénétrer 2000 places, fin 2010. bâtiment et la transformation de la par- réalisation ? tie sud en bureaux et en parking. dans l’enceinte portuaire et qui laissent libre l’espace sous le silo, Que conservez-vous du bâtiment pour permettre la circulation des La première contrainte, c'est d'origine ? Un peu d’histoire Sauvé in extremis véhicules qui embarquent sur les qu'il s'agit d'un bâtiment hérité Symbole de l'architecture indus- Désaffecté à la fin des années 80, ferries. Deux rampes d’accès au du passé et dédié au stockage Le silo est un grand ouvrage de trielle du port, le silo d’Arenc a été le silo d’Arenc a bien failli être dé- Le silo actuellement en travaux.. bâtiment ont donc été installées « de grains de blé, qu'il a fallu béton armé et nous travaillons construit en 1926. Ses dimen- truit : un permis de démolir a côté ville » : une pour les voitures transformer pour lui donner un précisément autour de ce sions impressionnantes - même été délivré afin de réaliser la création de bureaux et d’une nouvel avenir. Il fallait donc mène aux parkings et l’autre est matériau. La forme générale du 130 mètres de long sur 25 mètres un terre-plein sur l’espace ainsi li- salle de spectacle. C’est ce dernier «vider» le lieu, qui comporte un destinée aux pompiers. Les piétons bâtiment, l'esprit industriel et de large et 50 mètres de haut - en béré. Mais devant l’émotion des projet, proposé par la Société de entrent par un ascenseur dont réseau dense de poteaux. Les portuaire, avec un choix de font à l’époque l’un des plus Marseillais, l’établissement por- gestion immobilière marseillaise l’esthétique évoque un empile- autres contraintes sont liées à matériaux bruts et un vastes et des plus modernes du tuaire renonce à le raser. Un ap- (Sogima) qui est retenu en 2000. Le ment de conteneurs. l'acoustique et à la hauteur, aménagement des lieux monde. Il est également un des pel à projets est lancé pour ima- concept d’interface ville port est né du principe de superposition d’ac- puisque la scène est située à renvoient à son passé. Nous premiers ouvrages du genre à giner sa reconversion, avec une 16,50 m du sol. Enfin, il fallait conservons également les être construit en béton armé. contrainte singulière d’un projet tivités portuaires et urbaines. concevoir un bâtiment capable cônes qui servaient à la mise en portant uniquement sur d'accueillir tous les publics : sac des grains, dans la salle du Du blé aux sons 5 9 les niveaux de sur sol et d’un terre plein portuaire Le projet prévoit de partager le silo Le 0123 67 4 8 celui d'un concert lyrique comme celui, plus remuant, premier niveau, réhabilitée sur 600m² en grand foyer d'accueil en deux parties distinctes. Côté en exploitation sous l’édifice. Plusieurs pro- sud, 4000 m2 de bureaux répartis chiffre d'un concert de rock. et de réception. positions destinées à sur quatre niveaux et 60 places de 5,80 m : c’est la hau- redonner une seconde parking seront livrés au printemps teur du premier étage du vie au bâtiment sont 2009. Réalisés par la Sogima, ils Silo. Cela permettait au- alors faites au port : sont en cours de commercialisa- trefois, quand il était en une reconstitution de la tion. Côté nord, une salle munici- activité, le passage des Grotte Cosquer, un hô- pale de 2000 places dont la gestion camions dans lesquels Le silo dans les années 20. tel, un parking et enfin sera confiée par la ville à un opé- étaient chargés les sacs de grains.

PUBLICITÉ INTERVIEW >> environnement EN BREF Dragage sous contrôle Quand le port inspire «Plus belle la vie» ZOOM Films publicitaires ou de fiction : le port de Marseille-Fos inspire les réalisateurs. Des scènes du « Transporteur III », de « Hold- up à l’italienne » ou plus récem- ment du « Deuxième souffle », La construction des deux nouveaux terminaux à conteneurs de Fos 2XL (lire avec Monica Bellucci, Daniel numéro du 30 octobre) s'accompagne d'importants travaux de dragage, la darse Auteuil et Jacques Dutronc y 2 n'étant pas assez profonde pour accueillir les portes-conteneurs de dernière ont été tournés. Les autorisa- génération. Comment le GPM de Marseille surveille-t-il l'impact de ce chantier tions de tournages restent tou- sur le milieu marin ? Réponses avec Magali Teppaz, du service études et tra- tefois exceptionnelles afin de ne vaux de Fos, chargée du suivi environnemental de 2XL. pas gêner l’activité industrielle et les salariés du port. Plusieurs types de drague sont utilisés, ici (photo) une drague « aspiratrice » munie d'une conduite qui aspire les sédiments. Stockés dans des compartiments hermé- tiques, ils sont ensuite rejetés au large dans un périmètre préalablement délimité. Symbole de Marseille, le sode diffusé le a également servi pour une Interview de Magali Teppaz Qu'en est-il de la zone où sont dépo- Avez-vous pris des mesures parti- port a été choisi à plusieurs 6 novembre les quais scène de l’épisode diffusé le 11 sés les sédiments issus du dragage ? culières pour protéger les zones reprises comme toile de fond par du Môle Léon Gourret, où est im- novembre. Pour les besoins du Quelles mesures le port a-t-il prises M. T. : C'est une zone bien délimitée qui se trouvent à proximité du les scénaristes de Plus Belle la planté le MPCC, la nouvelle gare scénario, la gare maritime a pour contrôler les effets du dragage au large du golfe de Fos, une zone chantier de Fos 2XL ? vie, le feuilleton vedette de maritime pour les croisiéristes. alors été transformée en aéro- sur le milieu naturel de la darse ? très profonde, dont les sédiments M. T. : Nous surveillons tout parti- France 3. Les millions de télé- Aurélien Deschamps (l’avocat de port : on y voit Ninon, une des hé- M.T. : Dès 2006, avant même que sont très comparables à ceux que culièrement les élevages conchyli- spectateurs qui suivent chaque Phénicie SA dans la série) y ren- roïnes principales de la série, sur les travaux ne commencent, nous nous immergeons. Comme pour la coles de Port-Saint-Louis-du- soir avec assiduité cette série contrait une mystérieuse jeune le point d’embarquer… dans un avons prélevé des sédiments dans darse, nous avons là encore effectué Rhône, qui sont une zone «sensi- culte ont pu découvrir dans l’épi- femme… L’intérieur du bâtiment avion à destination du Canada. la darse pour étudier leur compo- des prélèvements en amont. Nous ble», en contrôlant notamment la sition, leur niveau de pollution (qui avons également immergé une quin- turbidité de l'eau (sa teneur en s'est révélé nul) et mesuré la trans- parence de l'eau pour pouvoir en- zaine de casiers à moules ancrés au fond et qui sont de très bons bioindi- matières en suspension). Pour l'instant, on est toujours resté au- Le port s’ouvre au solaire suite faire des comparaisons. En cateurs. En effet, pour se nourrir, ces dessous des seuils fixés. Nous tovoltaïques sur le domaine d’électricité à partir de l’énergie liaison étroite avec l’arrondisse- coquillages filtrent l'eau et accumu- présentons régulièrement les ré- lent donc métaux lourds et produits portuaire, à Marseille et à Fos, solaire pourraient être construites : ment maritime de la Direction dé- sultats des différentes mesures va être lancé prochainement. trois sur le site de Marseille et une partementale de l'équipement toxiques. Nous en émergeons auxquelles nous procédons en quelques-uns à intervalles réguliers préfecture, devant les membres Plus de 135 000 m² de toitures le long du canal à Fos. Leur capa- (DDE) des Bouches-du-Rhône, nous avons ensuite fixé des seuils pour étudier la composition de la ma- d’un comité de suivi, qui réunit des de bâtiments implantés sur les cité de production totale s’établi- à respecter pour ne pas perturber tière, et pour l'instant les résultats représentants du GPMM des ser- bassins de Marseille et les rait entre 8 et 18 MW maximum et le milieu marin et ses usages et dé- mettent en évidence aucune accu- vices d’Etat, des élus, des marins- berges de la digue du canal du elles devraient faire l’objet d’in- fini les mesures à mettre en place mulations de contaminants. Ces pêcheurs et des associations de Rhône, dans les bassins de vestissement -par les opérateurs au cas où ces seuils seraient dé- contrôles seront poursuivis cinq ans protection de l’environnement. Fos, pourraient accueillir des choisis-, de 20 à 60 millions d’eu- passés (isolement de la zone de après la fin des travaux de Fos 2XL. panneaux solaires. Quatre ros suivant les options technolo- travaux, arrêt du chantier...), ce qui e de la darse 2 centrales de production giques et les sites retenus. n'est jamais arrivé jusqu'ici. MEMO : Les travaux de dragag ont commencé en juillet 2007 et devraient Après avoir encouragé la pro- 2010. s'achever au premier trimestre duction d’électricité par mode Le port de Marseille-Fos s’intéresse depuis long- éolien, le grand port maritime de temps à la production d’énergies renouvelables : 29 Marseille s’intéresse à l’énergie Le chiffre 6 millions de m 3 (soit un carré solaire. Un appel à projets pour éoliennes sont implantées sur la zone industrialo- portuaire de Fos et produisent de l’électricité. d'un peu moins de 2,5 km de côté et de 1 m de hauteur), c'est le volume de sédiments qui doit être re- l’implantation de centrales pho- Crédits photos : GPMM tiré du fond de la darse 2 pour gagner 5 mètres de profondeur.

Add a comment

Related presentations