advertisement

Les services se conjuguent-ils au féminin ?

100 %
0 %
advertisement
Information about Les services se conjuguent-ils au féminin ?
Business & Mgmt

Published on March 6, 2014

Author: academieduservice

Source: slideshare.net

Description

Retrouvez l'intégralité du débat "Les services se conjuguent-ils au féminin ?" du magazine Cultures Services n°4 (Décembre 2012)
advertisement

Débat | Debate Garance Yverneau a fondé 5A CONSEIL, cabinet d’accompagnement des femmes dans leur carrière et transitions professionnelles (coaching, bilan de compétences, formations, etc.) et de conseil auprès des entreprises sur l’égalité Hommes / Femmes. Les services se conjuguent-ils au féminin ? Par Patrice Theillout – Photos philippe baudouin Selon l’INSEE, 70,9 % des femmes travaillent dans le secteur des services. Pour quelles raisons ? Les services possèdent-ils par nature une forte dimension féminine, ou faut-il chercher des explications ailleurs ? Réflexions croisées sur le sujet. Comment expliquer cette forte représentation des femmes dans le secteur des services ? Garance Yverneau : Les explications sont culturelles et sociologiques. L’intégration massive des femmes dans la sphère professionnelle est récente. Aujourd’hui encore, bien que plus diplômées que les hommes, elles ne se cantonnent majoritairement qu’à une dizaine de filières, sur les quatre-vingts existantes. Elles se dirigent plus facilement vers le tertiaire et l’univers des services que vers les filières scientifiques. Quel est le pourcentage de femmes chez O2 ? Damien-Jean Coquin : 98 % ! Je vois deux raisons à cette répartition. Celles, sociologiques, évoquées par Garance. Les candidatures qui nous sont soumises - soixante mille l’an dernier ! sont quasi-exclusivement féminines. Et il y a également une autocensure de la part des hommes à se diriger vers ce type de métiers, relayée et amplifiée par nos clients qui, pour certaines prestations telles que la garde d’enfants, ne souhaitent pas qu’on leur propose un homme. Par ailleurs, la plupart de nos intervenantes doivent élever leurs enfants et donc partager leur temps entre vie professionnelle et vie de famille. Chez O2, elles travaillent en moyenne vingt-quatre heures par semaine, toutes en CDI, et peuvent aménager leurs horaires de travail, ce qui favorise l’attractivité de nos professions. Damien-Jean Coquin est directeur du développement et de la relation client d’O2, leader français du service à la personne, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 77 millions d’euros en 2011, et emploie 7 500 collaborateurs, dont 98 % de femmes. 48 | N° 4 – Décembre 2012 Mais les notions d’empathie, d’écoute, d’attention, de proximité inhérentes aux services ne sont-elles pas plus développées chez les femmes ? G.Y. : Aucune étude scientifique sérieuse n’atteste une différence neurobiologique entre les hommes et les femmes en matière de capacités au care, ni d’une quelconque inaptitude des femmes à exercer des métiers techniques. On part du postulat que les femmes « On part du postulat que les femmes sont moins bonnes en maths, et meilleures en communication, ou en relation clients. » Garance Yverneau ••• Cultures Services | 49

Débat | Debate la mixité sont supérieures, dans le domaine des services comme dans d’autres secteurs. Les femmes peuvent ainsi aller vers des métiers plus techniques et à responsabilités, et les hommes intégrer des secteurs jusqu’alors considérés comme féminins, comme celui des services. Une meilleure répartition entre la sphère privée et la sphère professionnelle pour les hommes aussi bien que pour les femmes est alors possible. Damien-Jean Coquin is the development and customer relations director at O2, the French leader in home help services, with sales of €77 million in 2011 and a workforce of 7,500, 98% of whom are women. Au sein d’O2, employez-vous des femmes à des postes à responsabilités ? D-J. C. : Nous avons effectivement choisi de privilégier la promotion interne. Nos encadrants en sont issus à 40 %, et 90 % sont des femmes. Trois femmes sont également membres de notre comité de direction. « Le poids et l’empreinte des habitudes et des traditions restent forts. à nous de les faire évoluer ! » Damien-Jean Coquin ••• sont moins bonnes en maths, et meilleures en communication, ou en relation clients. Les femmes qui dépassent ces postulats connaissent des réussites professionnelles dans tous les domaines. La plasticité du cerveau, en revanche, est une réalité scientifiquement avérée. C’est ce qu’on lui donne à faire qui conditionne son fonctionnement et l’évolution de ses capacités. D-J. C. : La répartition des tâches est une construction sociale encore d’actualité. La répartition inéquitable des tâches ménagères à l’intérieur du couple reste la deuxième cause de séparation en France ! Mais les lignes bougent, timidement. Les pères réclament de plus en plus la garde alternée des enfants en cas de divorce. Chez O2, les quelques rares éléments masculins qui composent notre effectif s’acquittent parfaitement de leurs missions de services. S’il n’y a pas de différence fondamentale entre hommes et femmes sur la manière de les délivrer, fautil prôner la mixité dans l’univers des services ? G. Y. : Il existe deux niveaux de réponse possibles. La mixité est d’abord un droit. Au-delà du monde des services et de la sphère professionnelle, il est important qu’hommes et femmes soient sur un pied d’égalité. Ensuite, toutes les études prouvent que les performances économiques des entreprises qui pratiquent 50 | N° 4 – Décembre 2012 Votre mot de conclusion ? G. Y. : Abandonnons une fois pour toutes les stéréotypes de genre. Il n’y a pas de qualités spécifiquement féminines ou masculines mais un intérêt pour toutes les entreprises à faire travailler ensemble hommes et femmes, sans cantonner les uns et les unes à telle ou telle activité ! Tout le monde a à y gagner : les hommes, les femmes et les entreprises. D-J. C. : Je suis entièrement d’accord. Mais le chemin sera encore long. Le poids et l’empreinte des habitudes et des traditions restent forts. à nous de les faire évoluer ! • Les femmes récompensées ! Le 3 décembre dernier s’est tenue la 3e édition des « La Tribune Women’s Awards », qui consacrent des femmes ayant réussi un parcours d’exception dans le domaine économique et financier, qu’elles soient créatrices d’entreprise ou cadres dirigeants. Voici le palmarès 2012 : •  ervices : Sophien Pecriaux, CITYONE S •  inance : Marie-Laure Mazaud, ALCATEL-LUCENT F •  reen Business : Nathalie Lebas-Vautier, EKYOG G •  echno & Médias : Anne-Marie de Couvreur, T MEDIAMEETING • ndustrie : Erin Gainer, HRA PHARMA I •  arrières à l’international : Florence Verzelen, C GDF SUEZ QATAR •  oup de cœur du Jury : Fadila Palmer, LUNALOGIC C •  rand Prix Allianz – La Tribune : Marie-Laure Mazaud, G ALCATEL-LUCENT Garance Yverneau is the founder of 5A CONSEIL, a consultancy that assists women in their careers and professional development (coaching, skill assessment, training, etc) and advises businesses on gender equality issues. Services: a woman’s work? According to the French statistics office INSEE, 70.9% of women work in the service industry. What are the reasons for this? Do services have a particularly strong female aspect to them, or should we be looking elsewhere for the answer? How do you explain such a high proportion of women in the service industry? What is the proportion of women at 02? Garance Yveneau: The reasons are both cultural and sociological. the sociological reasons, mentioned by Garance; we received The mass arrival of women in the world of work is a recent 60,000 applications last year, and nearly all of them were from phenomenon. Even today, although women are better qualified women. Men actually self-exclude themselves from working for than men, they remain circumscribed to about ten sectors out of us, and this is repeated and amplified by our clients who, for some the 80 that exist. They lean more towards the tertiary sector and services such as child minding, do not wish to be offered a man. the service world than towards scientific vocations. Furthermore, most of our female staff have to raise their Damien-Jean Coquin: 98%! I can see two reasons for this. Firstly, ••• Cultures Services | 51

Débat | Debate ••• children and thus split their time between work and family. At O2, they work on average 24 hours per week, all with indefinite contracts, and can choose their working hours, which makes working in our line of business even more attractive. The notions of empathy, openness, attention and proximity are inherent in services; aren’t they also more feminine traits? G. Y.: No serious scientific research actually proves that there is a neurobiological difference between men and women in their ability to “care”, or that women might be naturally incapable of doing technical jobs. But the general assumption is that women are poorer at maths and better at communications or customer relations. Women who transgress these assumptions are professionally "The weight and imprint made by our customs and traditions are still very prevalent. It is up to us to make them change! " successful in all areas. What has been scientifically demonstrated, on the other hand, is the brain’s plasticity. How well it works and the development of its capacities all depends on what it is given to do. Damien-Jean Coquin D-J. C.: The division of tasks is still a very present-day social better balance between personal and professional life is therefore phenomenon. The uneven allocation of household chores within possible, for men as well as for women. the couple is the second most important cause of divorces in France. But bit by bit, things are changing. For example, fathers At O2, do you employ women in managerial positions? increasingly request equal custody of their children in the event D-J. C.: We have indeed decided to put the emphasis on internal of a divorce. At O2, the few men that do work for us are perfectly promotion. 40% of our managers have come from internal competent at their jobs. promotion and 90% are women. There are also three women in our management committee. Recognition for women On 3rd December 2012 the third edition of “La Tribune Women’s Awards” was held, distinguishing women who have been particularly successful in the economic and financial sector, whether they are entrepreneurs or top managers. The winners of the 2012 awards were as follows: Garance Yverneau 52 | N° 4 – Décembre 2012 A final word? •Finance: Marie-Laure Mazaud, ALCATEL-LUCENT G. Y.: We should eradicate these stereotypes once and for all. There •Green Business: Nathalie Lebas-Vautier, EKYOG G. Y.: There are two ways of answering that. Firstly, gender mix is are neither specifically male nor female qualities; on the contrary, •Technology & Media: Anne-Marie de Couvreur, MEDIAMEETING a basic right. Beyond the world of services and the work sphere, it is in the interests of all businesses to make men and women •Industry: Erin Gainer, HRA PHARMA it is important that men and women be on an equal footing. work together, without confining either population to a particular •International careers: Florence Verzelen, GDF SUEZ QATAR Furthermore, all the research says that businesses in which there job type. Everyone stands to gain from this: men, women and •Judging Panel’s Special Award: Fadila Palmer, LUNALOGIC is a gender mix deliver better economic results, whether in the businesses. • rand Prix Allianz – La Tribune : Marie-Laure Mazaud, ALCATELG service sector or elsewhere. Women can move towards technical D-J. C.: I totally agree. But there is a long way to go yet. The weight jobs and more responsibility, and men can go into sectors which and imprint made by our customs and traditions are still very were previously considered as feminine, such as services. A "The general assumption is that women are poorer at maths and better at communications or customer relations." If there isn’t a fundamental difference between men and women in how they deliver, should we be promoting more of a gender mix in the service industry? prevalent. It is up to us to make them change! • •Services: Sophien Pecriaux, CITYONE LUCENT Cultures Services | 53

Add a comment

Related presentations

Canvas Prints at Affordable Prices make you smile.Visit http://www.shopcanvasprint...

30 Días en Bici en Gijón organiza un recorrido por los comercios históricos de la ...

Con el fin de conocer mejor el rol que juega internet en el proceso de compra en E...

With three established projects across the country and seven more in the pipeline,...

Retailing is not a rocket science, neither it's walk-in-the-park. In this presenta...

What is research??

What is research??

April 2, 2014

Explanatory definitions of research in depth...

Related pages

Les services se conjuguent-ils au féminin ? - Business

Retrouvez l'intégralité du débat "Les services se conjuguent-ils au féminin ?" du magazine Cultures Services n°4 (Décembre 2012)
Read more

Le nouveau numéro Cultures Services, disponible le 02 ...

... Les services se conjuguent-ils au féminin ? GUIDE SERVICES: Les 5 questions à se poser ... vous pouvez contacter Mickaël au 01.80.05.18.04 ou ...
Read more

Que pensent les Françaises des services ? - Blog Cultures ...

... des Françaises vis-à-vis des services. Et les résultats peuvent surprendre ... ) : « les services se conjuguent-ils au féminin ...
Read more

Florent | Etudiant traducteur - Cours d'allemand et ...

... (ISIT), je propose mes services pour aider les élèves en anglais et allemand. ... Comment les verbes se conjuguent-ils au présent simple, ...
Read more

"Les réseaux au féminin, l'avenir de l'homme ?!" - Documents

"Les réseaux au féminin, l'avenir de l'homme ?!" . Entreprenariat féminin : les synergies d’un réseau. Beryl BES ...
Read more