advertisement

Les Informations dieppoises - Interview Stéphane Mauger (FN) Municipales 2

50 %
50 %
advertisement
Information about Les Informations dieppoises - Interview Stéphane Mauger (FN) Municipales 2
News & Politics

Published on February 17, 2014

Author: infosdieppoises

Source: slideshare.net

Description

Interview du candidat Front National Stéphane Mauger par les lecteurs des Informations dieppoises.
advertisement

Interview Stéphane Mauger (FN) répond à vos questions « Je ne présenterai personne que je n’aurais présenté à ma mère » Le candidat du Front national aux élections municipales de Dieppe, Stéphane Mauger, était le dernier à se soumettre aux questions de nos lecteurs et Internautes. Mais il n’a suscité que cinq interrogations. Par souci d’équité, la rédaction a donc complété cette interview. La première mesure qu’il prendra s’il est élu : commander un audit pour connaître la situation financière de la ville et baisser les impôts. cités financières de le mettre en place et ces villes ont aussi un avantage que n’a pas forcément Dieppe avec des systèmes de transports collectifs de qualité et qui créent un enthousiasme car ce sont des villes étudiantes, ça marche bien car il y a ces deux possibilitéslà. Sur Dieppe on le voit bien, il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas être dans des transports collectifs et ça, ça pose un réel problème. Si vous êtes élu, quelle sera votre première mesure pour Dieppe ? Je commanderai un audit général je pense, qui sera à mon avis le bienvenu car le rapport de la cour des comptes atteste quand même d’un budget d’investissement qui était très rarement exécuté à plus de 70 %, en réalité entre 50 et 70 %, et je crains que le budget 2014 en matière d’investissement sera exécuté à moins de 50 %. Un audit pour savoir clairement où nous en sommes au niveau des fonds publics, pour savoir où nous en sommes en matière de budget, car nous avons je pense peu de marge de manœuvre et malgré tout, 17 millions d’euros d’investissement sont inscrits au budget, ça me surprend énormément. En matière de stationnement, le dernier accord que j’ai pu entrevoir fait que les prix vont devenir complètement prohibitifs alors qu’à Dieppe, il y a un réel problème de stationnement qui s’explique en grande partie par la configuration de la ville : comme toutes les villes historiques, vous avez une énorme difficulté à restructurer l’espace pour avoir accès à des places de stationnement et tout ce qui est parking souterrain, c’est impensable car la moitié de la ville est construite sur des bassins aujourd’hui remblayés. Mais la mesure concrète qui concernera directement les Dieppois sera l’imposition. On tentera d’abaisser le foncier comme nous l’avons dit, une baisse automatique de 3 % pour arriver à 20 % à la fin du mandat. La politique de stationnement est problématique. On ne peut pas dire à la fois aux gens c’est complètement gratuit car il y a une réalité des fonds publics et il faut fluidifier la circulation. Il faut des prix abordables et en même temps, faire en sorte que ça tourne. Dès qu’il y un peu d’événementiel ici, ça devient impossible. Qui proposerez-vous comme maire délégué de Neuvillelès-Dieppe ? Aura-t-il un véritable rôle ? J’ai un doute sur la question. Soit Frédérique Quint, une quadragénaire qui est née à Neuville, qui y a vécu toute son enfance mais qui vit aujourd’hui à Dieppe, mais elle a prévu de déménager vers Neuville. Si elle s’installe entre-temps sur Neuville, ce sera elle. Sinon, ce sera Jean-Marc Bourgois, un Neuvillais de 65-70 ans. Ça dépendra de la situation, mais je penche plutôt pour Frédérique Quint, ce sera politiquement plus marquant. Mais il faut évidemment qu’elle vive sur place. Concernant le rôle du maire délégué, malheureusement les réalités administratives font que Neuville est une commune complètement rattachée à Dieppe. Il y a toujours un intérêt en terme d’esprit d’âme neuvillaise à avoir un maire à Neuville, mais c’est évidemment pas quelqu’un qui a été élu pour appliquer une politique. C’est quelqu’un qui est sur une liste et qui n’a pas été prévu comme maire, et donc c’est la politique générale de Dieppe en tant que ville administrative qui compte. « Le front de mer est extrêmement vieillissant alors que c’est lui réellement l’enjeu » Quelle sera votre politique sportive ? Accompagnerezvous les clubs? Une salle omnisports manque-t-elle à Dieppe? Mais le front de mer doit rester gratuit vu l’état du commerce et que les gens ne veulent absolument pas payer. Il y a des résistances qui sont incroyables, si on leur enlève le front de mer gratuit, il n’y aura plus aucun passage. turel assez développé, mais aujourd’hui les sources de financement principales sont des sources de financement qui s’inscriraient dans un partenariat public-privé. L’argent public aujourd’hui n’est plus susceptible de dépenses démesurées comme par le passé. Aujourd’hui, on voit bien que ce qui manque principalement à Dieppe, c’est un développement économique. Le front de mer est extrêmement vieillissant et c’est lui qui est réellement l’enjeu. Si on ne relance pas tout ça, si on ne fait pas revenir le commerce, je ne sais pas comment on va dégager les marges de manœuvre susceptibles de faire une politique culturelle derrière. Concernant le développement touristique, vous avez dit dans nos colonnes que si vous êtes élu, Dieppe aura une couverture médiatique nationale dans tous les médias et un suivi pendant six ans des évolutions. Comment pouvezvous être aussi affirmatif ? (NDLR : nous parlions bien d’une couverture médiatique liée au tourisme) Le problème de la salle omnisports, c’est toujours le problème de l’Agglo. La salle omnisports a été pensée à travers l’Agglo, mais la grande question c’est : est-ce que des communes comme Hautot ou Rouxmesnil vont vouloir financer une salle qui sera nécessairement présente sur Dieppe ? Je pense que l’élection d’un candidat du Front national à Dieppe fera un remous extraordinaire. Les conditions pures de la manière dont les choses se lancent à Dieppe font que nous serons au moins en triangulaire, peut-être même en quadrangulaire et c’est le mode par lequel toutes les maires FN ont été élus en 1995. Sachant la défiance maximale qui existe au sein de l’Agglo, j’ai de grands doutes. Après c’est vrai qu’il y a un manque. Il y a eu des évolutions pendant le mandat en cours, le problème c’est qu’il y a une vétusté de l’existant qui existe. Une salle omnisports serait la bienvenue, mais il y a une réalité des fonds publics qui fait que même si les candidats qui la proposent étaient élus, ils ne trouveront jamais les financements car l’Agglo fera un bocage général dessus. Ici, c’est certain qu’il y aura une couverture extraordinaire. La réalité, c’est que j’aimerais déjà essayer de mettre un terme à cette vétusté de l’existant, notamment à la piscine de Neuville. J’en ai de très très mauvais souvenirs en tant qu’étudiant dieppois (NDLR : depuis son époque étudiante, la piscine de Neuville a été refaite, c’est celle de Delaune qui a besoin de travaux). Que ferez-vous pour faire cohabiter la circulation des voitures et des vélos en ville ? Pour améliorer le stationnement ? La circulation est devenue très difficile pour les véhicules, je ne vous cache pas ma perplexité sur tout ce qui est cyclable à Dieppe sans une refonte globale, refonte qui encore une fois exige des fonds, je suis donc perplexe. Quelle sera votre politique culturelle ? DSN a besoin d’une salle, répondrez-vous à cette demande ? L’intérêt pour tout ce qui est cyclable malheureusement sur Dieppe, c’est en terme de promenade touristique, je ne crois pas beaucoup que les gens font leur trajet quotidien à Dieppe vu le climat et tout ce qui s’en suit. Entre nous, je n’imagine pas qu’ils fassent leur trajet quotidien en vélo. Comme toujours, il y a la question du financement public. Bien sûr, je pense qu’il serait bien mieux pour tout le monde qu’il y ait une nouvelle salle, mais à partir de quoi va-t-on la financer sur Dieppe ? C’est la grande question. Nous, nous avons un projet cul- Certes, certains bravent le climat difficile, mais beaucoup viennent des villes alentours et je ne pense pas que ce soit un moyen de transport qui puisse se démocratiser. Ça marche très bien dans les grandes villes qui l’ont prévu bien en amont, qui avaient les capa- 16 LES INFORMATIONS DIEPPOISES - VENDREDI 14 FÉVRIER 2014 Si vous êtes élu maire de Dieppe en mars prochain, quelle sera votre politique à l’égard des personnes en situation de handicap et l’accessibilité universelle ? Il y a eu des évolutions, je pense à cette espèce de légère rampe à côté de la mairie, mais c’est vrai que c’est insuffisant. Il y a beaucoup de bâtiments qui ne sont pas équipés en matière de tout ce qui est collège, tout ce qui est éducation, je n’ai jamais vu un ascenseur réellement fonctionnel (sic). Ici, il y aurait des investissements à faire, comme toujours avec l’argent public, mais ici vous ne pouvez pas investir dans une ville qui a ses bases complètement détruites, je parle de ses bases fiscales. Donc il faudra les accompagner, après malheureusement comme souvent à Dieppe, ce sera de la débrouille, il faut le dire franchement. « Ce qui a été détruit pendant plus de trente ans ne peut être refait du jour au lendemain » Si vous êtes élus, que comptez-vous faire pour les jeunes diplômés ne rentrant pas dans les dispositifs des contrats aidés qui sont au chômage ? Dieppe est ville qui a du potentiel et des atouts mais pour peu qu’ils aient une formation qui, ici, corresponde à un besoin immédiat, il y a très très peu de choses qui peuvent être proposées. Il a très peu d’administrations publiques réelles qui emploient, on a également extrêmement peu d’offres d’encadrement. Leur situation se réglerait très largement s’il y avait un retour des industries, un retour de personnes capables d’employer, d’embaucher, de créer des entreprises et ça, c’est le foncier bâti qui l’empêche. Malheureusement, ces jeunes-là on n’a pas envie qu’ils partent, mais quand on voit quel point d’autres communes sont bien plus attractives que Dieppe aujourd’hui, moi je les comprends. La ville n’est pas assez attractive et ça, c’est extrêmement malheureux, mais il n’y a pas eu d’investissement réel pour dynamiser. Il y a des potentialités qui sont folles et qui ont été si peu exploitées. Mais n’ayant pas de boule de cristal, il faudrait que je sache comment justement la baisse du foncier va impacter sur la venue de nouvelles personnes qui vont créer des entreprises, qui vont employer. Depuis 2008, il y a une baisse de la création d’entreprises sur Dieppe d’après les chiffres de l’Insee. Il faut faire revenir la mixité sociale, faire revenir des gens qui emploient, des gens qui embauchent, mais avant que notre politique ait le moindre effet, ça ne se fera pas avant deux ou trois ans. Ce qui a été détruit depuis plus de trente ne pourra pas être refait du jour au lendemain.

Add a comment

Related presentations

Cfbp barometre octobre

Cfbp barometre octobre

November 10, 2014

VITOGAZ vous présente: CFBP baromètre gpl carburant

Ata Escrita da 16ª Sessão Ordinária realizada em 16/10/2014 pela Câmara de Vereado...

Ata Escrita da 10ª Sessão Extraordinária realizada em 16/10/2014 pela Câmara de Ve...

Rx1 nasil kullanilir

Rx1 nasil kullanilir

November 8, 2014

Rx1 zayiflama hapi, kullanimi nasildir, yan etkileri var mi? yan etkiler var ise h...

Esposto del MoVimento 5 Stelle sul Patto del Nazareno

Slide Servizi postali

Slide Servizi postali

November 7, 2014

Slides per i servizi postali presentati in occasione dell'incontro azienda e organ...

Related pages

Dieppe [Interview] Stéphane Mauger, candidat FN, répond ...

... des lecteurs des Informations dieppoises. ... [Interview] Stéphane Mauger, candidat FN, ... municipales de Dieppe, Stéphane Mauger, ...
Read more

Stéphane Mauger - Les Informations Dieppoises

Dieppe Stéphane Mauger (FN) : ... comme ses concurrents au jeu des questions des lecteurs des Informations dieppoises. ... Municipales : les candidats ...
Read more

Stéphane Ravier — Wikipédia

... tête de la liste FN dans les ... second tour des municipales, alors que les bureaux à plus ... a suivi Stéphane Ravier dans les ...
Read more

Info et Actualité en direct - Toutes les actualités et ...

Les Infos : l'information au quotidien en continu et en vidéo. ... 2 Abigail Breslin. 3 ... Pour Stéphane Lhomme, ...
Read more

French municipal elections, 2014 - Wikipedia, the free ...

French municipal elections, 2014 ... FN: 4,626: 6,06: 2: 2: Vincent Maurin: FG: 3,506: ... Stéphane Ravier: FN: 59,159: 23,16: 60,548: 26,51: 20: 19:
Read more