Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs

50 %
50 %
Information about Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs

Published on February 15, 2014

Author: Gambey

Source: slideshare.net

Description

Les entreprises négligent les bad buzz
pourtant dévastateurs.

ANTICIPATION Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs. 40% des entreprises n'ont pas de plan d'urgence en cas de buzz négatif affectant leur réputation. Elles réagissent en moyenne 21 heures après le déclenchement de la crise, selon une étude du cabinet d'avocats Freshfields Bruckhaus Deringer. A l'ère des réseaux sociaux, les mauvaises nouvelles se propagent à toute vitesse, et les entreprises victimes de bad buzz réagissent souvent maladroitement et avec du retard. Anticiper pour mieux réagir. Pourquoi les entreprises sontelles si lentes ? Plus de 40% d'entre elles ne disposent pas d'un plan de communication en cas de situation imprévue, 20% seulement ont réalisé des simulations de bad buzz pour ajuster leur mode opératoire et bâtir leur message en cas de crise. Le cabinet d'avocats Freshfields Bruckhaus Deringer dresse ce constat après avoir sondé une centaine de spécialistes de la communication de crise dans douze pays. En moyenne, les sociétés mettent 21 heures à réagir publiquement lorsqu'un événement négatif entache leur réputation. Il faut pourtant moins d'une heure, dans un quart des cas, pour qu'un bad buzz dépasse les frontières de son pays d'origine et devienne hors de contrôle. Les réseaux sociaux ont un rôle central dans la propagation de l'information dans un cas sur trois. Notre avis : pour endiguer une crise, les premières heures sont cruciales : les entreprises doivent s'emparer de cette fenêtre de tir pour contrôler leur communication. D'où l'importance de "monitorer" les réseaux sociaux en permanence et d'en connaître les outils et les codes. Elles sont clairement prises au dépourvu lorsqu'un incident survient. Pourtant les entreprises ont généralement connaissance du problème avant qu'il ne devienne public, mais elles ne profitent pas de ce "coup d'avance" pour construire une réponse adaptée. Les premières heures cruciales. Un bad buzz, comme celui de Findus, de Tesla ou de la Caisse d'Epargne, l’année, dernière peut pourtant avoir des conséquences désastreuses : 53% des entreprises touchées continuent d'en souffrir un an après le déclenchement de la crise.

Add a comment

Related presentations

Related pages

Les entreprises négligent les Bad Buzz pourtant dévastateurs

40% des entreprises n’ont pas de plan d’urgence en cas de buzz négatif affectant leur réputation. Elles réagissent en moyenne 21 heures après le ...
Read more

Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs

A l'ère des réseaux sociaux, les mauvaises nouvelles se propagent à toute vitesse, et les entreprises victimes de bad buzz réagissent souvent ...
Read more

Marketing Assurance : Les entreprises négligent les bad ...

... les bad buzz pourtant dévastateurs. ... entreprises négligent les bad buzz pourtant ... et les entreprises victimes de bad buzz ...
Read more

Les entreprises négligent les bad buzz p...

Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs ... 40% des entreprises n'ont pas de ... générale sur les bad buzz et la ...
Read more

Freshfields Bruckhaus Deringer | MARKETING & COMMUNICATION ...

Marketing Assurance : Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs. 40% des entreprises n'ont pas de plan d'urgence en cas de buzz ...
Read more

Sebastien Mayoux - Google+

... Passionné de web et de réseaux sociaux, je conseille les ... Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs ... 40% des entreprises ...
Read more

Bad buzz 2013: Findus, Barilla, Abercrombie... Les échecs ...

... n’était pourtant pas connu pour ses ... la palme du bad buzz. Plus que les événements ... Les entreprises négligent les bad buzz pourtant ...
Read more

La Région Basse-Normandie | Pearltrees

Les entreprises négligent les bad buzz pourtant dévastateurs 40% des entreprises n'ont pas ... et les entreprises victimes de bad buzz réagissent ...
Read more