La longévité, où en sommes-nous? par Prim'Holstein France

50 %
50 %
Information about La longévité, où en sommes-nous? par Prim'Holstein France
Pets

Published on February 19, 2014

Author: PrimHolsteinFrance

Source: slideshare.net

Longévité, où en sommes-nous? AG du Pas de Calais - le 12 février 2014 Prim’Holstein France David Tesson - Conseiller en génétique et technicien pointeur

La longévité Etat des lieux David Tesson - AG 62- 12/02/2014

La longévité fonctionnelle  C’est : L’aptitude des filles d'un taureau à avoir une longue carrière laitière indépendamment de leur niveau de production laitière. RL1 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 RL2 RL3 CARRIERE RL4 RL ?

Comment calcule-t-on la LGF ? Calcul de la durée productive de chaque animal (DVP) DVP = Nombre de jours entre la date du premier vêlage et le dernier contrôle connu. Lactations prises en compte : Lactations 1 à 5 David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Comment calcule-t-on la LGF ? Pour les animaux réformés on distingue : Les réformes volontaires :dépendant du choix de l'éleveur, quand un animal devient moins rentable que ses éventuels remplaçants à cause d'une faible production Les réformes involontaires : il n'est plus apte à la production indépendamment de son niveau de production. Pour les animaux toujours vivants : On calcule un "risque de réforme" : probabilité d’un animal d’être réformé au temps t sachant qu’il était encore en vie juste avant David Tesson - AG 62- 12/02/2014

La longévité combinée (LGFc) LGFc= LGF + Effets des postes prédicteurs de la longévité Postes prédicteurs de la longévité : Cel, Fer, Ferg, Invia1 Lait, VT, PJ, AA, IB, PC, AS, LO, EC David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Quelle place pour la longévité dans l’ISU? La longévité pas seulement un index : Multifactoriel David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Et dans les autres pays ? David Tesson - AG 62- 12/02/2014

La longévité dans plusieurs races Durée de vie totale Durée de vie productive % de temps productif Prim’Holstein 5 ans 0 mois 25j 2 ans 3 mois 29 j 45,9% Montbéliarde 5 ans 2 mois 8j 2 ans 0 mois 21j 39,7% Normande 5 ans 2 mois 1j 2 ans 1 mois 18j 41,3% Plus faible durée de vie totale MAIS Vie productive plus importante David Tesson - AG 62- 12/02/2014 Source : Contrôle laitier 2012

Répartition des différents temps de vie de 3 races 100% 80% 49.3% 54.6% 53.1% % Temps improductif (génisse) 60% % Tarissement 4.9% 5.7% 40% 20% 45.9% 5.6% 39.7% 41.3% Montbéliarde Normande 0% Prim'Holstein David Tesson - AG 62- 12/02/2014 % vie productive Durée de vie plus courte mais les temps improductifs sont plus courts

Les postes corrélés à la LGF Les Cellules : +0,48 avec la LGF Les mammites cliniques : +0,47 Profondeur de corps : + 0,20 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 Importance des fonctionnels sur les réformes

Longévité Aujourd’hui en élevage : quels index sont favorables à la longévité ? David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Cadre de l’étude Etude faite par PHF en 2013 Echantillon de 119 118 femelles primipares en 2012 VL avec index propres ou sur ascendance VL adhérentes à PHF 18 mois plus tard Echantillon de primipares en 2012 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 Quelles femelles reste-t-il? Quels index pour ces femelles

Quelles différences entres les sorties et les présentes ? Toujours présentes : • 74% de l’échantillon initial • 5,4% toujours en L1 le reste en L2 ou plus Echantillon femelles 18 mois plus tard Sorties : • 26% de l’échantillon initial David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Quelles différences entres les sorties et les présentes ?  Index de production Nb de VL % ISU INEL TP TB INLAIT 121,6 15,9 -0,10 -0,70 479,6 14,7 -0,06 -0,60 440,1 -0,11 -0,73 493,5 Total 119 118 Sorties 30 935 26,0% 118,8 Présentes 88 183 74,0% 122,6 Différence + 16,4 + 3,8 1,6 -0,05 -0,13 + 53,3 Toujours en L1 41764 5,4% 121,7 17,7 -0,21 -0,84 543,7 En L2 ou L3 83 398 94,6% 122,6 16,3 -0,10 -0,73 490,7 0,9 -1,4 0,11 0,11 -53,1 Différence David Tesson - AG 62- 12/02/2014 +

Quelles différences entres les sorties et les présentes ?  Index de morphologie Nb de VL % MA CC ME MO 0,57 0,54 0,37 0,78 Total 119 118 Sorties 30 935 26,0% 0,51 0,54 0,33 0,71 Présentes 88 183 74,0% 0,59 0,54 0,39 0,80 0,08 0,00 0,05 0,09 Différence Toujours en L1 4767 5,4% 0,53 0,56 0,37 0,76 En L2 ou L3 83 398 94,6% 0,60 0,53 0,39 0,81 0,06 -0,03 0,01 0,05 Différence David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Quelles différences entres les sorties et les présentes ?  Index fonctionnels Nb de VL % STMA CEL REPRO 0,16 0,25 0,01 Total 119 118 Sorties 30 935 26,0% 0,08 0,17 -0,06 Présentes 88 183 74,0% 0,19 0,28 0,03 0,11 0,10 0,09 Différence Toujours en L1 4767 5,4% 0,15 0,25 -0,08 En L2 ou L3 83 398 94,6% 0,19 0,28 0,04 0,04 0,03 0,11 Différence David Tesson - AG 62- 12/02/2014 Importance des fonctionnels non négligeable

Détails des index des femelles toujours présentes  ISU David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Détails des index des femelles toujours présentes  INEL David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Détails des index des femelles toujours présentes  Morphologie David Tesson - AG 62- 12/02/2014 Attention à la capacité qui peut être une cause de réforme

Détails des index des femelles toujours présentes  Morphologie David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Détails des index des femelles toujours présentes  Cellules David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Détails des index des femelles toujours présentes  Repro David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Longévité Quel est l’index longévité génomique des vaches PH génotypées en France ? David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Cadre de l’étude Etude réalisée par l’IDELE Relation entre les index génomiques des femelles et le taux de présence de ces femelles 18 mois après le 1er vêlage Population concernée : 4800 femelles ayant un index génomique en Février 2013 et ayant une lactation dont la durée est supérieure ou égale à 250 jours. David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Zoom sur l’index longévité David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Longévité Quel lien entre appréciation et longévité ? David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Cadre de l’étude Etude réalisée par PHF Données brutes des 1ères lactations pointées en 2007 Etat des lieux au 1er février 2009 pour étudier le devenir de ces primipares  Soit elles sont toujours vivantes (présentes dans un élevage)  Soit elles ont été réformées (sorties) Mise en évidence de relations entre les notes de pointage et le devenir des femelles David Tesson - AG 62- 12/02/2014

La Note Globale P O U R C E N T A G E S D E F E M E L L E S V IV A N T E S P A R N O T E G L O B A L E 1 e r e la c ta tio n s a p p r é c ié e s e n 2 0 0 7 85,0 80,0 75,0 70,0 65,0 60,0 55,0 50,0 74 75 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86

La Mamelle P O U R C E N T A G E D E F E M E L L E S V IV A N T E S P A R N O T E M A M E L L E 1 e re la c t a t io n s a p p ré c ié e s e n 2 0 0 7 8 5 ,0 8 0 ,0 7 5 ,0 7 0 ,0 6 5 ,0 6 0 ,0 5 5 ,0 5 0 ,0 72 73 74 75 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88

Les Membres P OU R CE N TA GE S D E FE M E LLE S V IV A N T E S P A R N OT E S M E M B R ES 1e re lac t at io n s ap p ré cié e s e n 2007 85,0 80,0 75,0 70,0 65,0 60,0 55,0 50,0 72 73 74 75 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86

Le Format POURCENTAGE DE FEMELLES VIVANTES PAR NOTE FORMAT 1ere lactations appréciées en 2007 85,0 80,0 75,0 70,0 65,0 60,0 55,0 50,0 72 73 74 75 76 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89

La Solidité Laitière POURCENTAGES DE FEMELLES VIVANTES PAR NOTE SOLIDITE LAITIERE 1ere lactations appréciées en 2007 85,0 80,0 75,0 70,0 65,0 60,0 55,0 50,0 73 74 75 76 David Tesson - AG 62- 12/02/2014 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87

Moyennes d’appréciation entre les présentes et les sorties 1ère lactations appréciées en 2007 Sur 133 138 données PRESENTES Note Globale 80,5 79,8 Mamelle 81,2 79,9 Membres 79,0 78,2 Format 79,9 80,2 Solidité Laitière David Tesson - AG 62- 12/02/2014 SORTIES 81,1 80,7

LONGEVITE Les grandes laitières du département David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Les Grandes Laitières du 62 Classement 2013 Nom VL Père Nbr e lact Age Lait Total (kg) Lait/ JDV (kg) NG Ma Me TB88 TB89 EX92 SL Fo Elevage PIVOINENF RUDOLPH 9 13 ans, 5 mois 113 648 23,9 EX90 EX90 PAM ELLA JOLT 8 13 ans, 11 mois 16 jours 111 513 25,2 EX93 EX ROPALINE ALEX 8 13 ans, 1 mois 27 jours 110 988 26,3 EX90 EX93 EX93 TB85 TB85 GAEC DUCELLIER PETULA DLS LEE 9 14 ans, 2 mois 14 jours 100 566 22,6 EX95 9EX8 TB88 EX98 EX94 EARL DE LA LIEGETTE 2507 JAGUAR 8 13 ans, 2 mois 8 jours 109 889 23,6 - - - - - GAEC DU BLANC MONT RISI GAZELSTAR 7 12 ans, 10 mois 13 jours 107 523 25,0 - - - - - GAEC DES CIGOGNES David Tesson - AG 62- 12/02/2014 B - - GAEC DE LA PRAIRIE BOULET BERNARD

Des questions ? Rendez-vous sur : www.primholstein.com David Tesson - AG 62- 12/02/2014

Postes de la mamelle % Femelles présentes en fonction de la note PJ 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% % Femelles présentes en fonction de la note AH 2 3 4 5 6 7 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 8 Corrélation génétique : 0,47 2 3 4 5 6 7 Corrélation génétique : 0,26 % Femelles présentes en fonction de la note PS 75% 8 % Femelles présentes en fonction de la note EA 70% 75% 65% 70% 60% 65% 55% 60% 50% 55% 50% 45% 1 2 3 4 5 6 Corrélation génétique : 0,12 7 8 9 45% 1 2 3 4 5 6 7 Corrélation génétique : 0,10 8 9

Postes de la mamelle % Femelles présentes en fonction de la note AA 75% % Femelles présentes en fonction de la note EQ 75% 70% 70% 65% 65% 60% 60% 55% 55% 50% 50% 45% 1 2 3 4 5 6 7 8 45% 9 2 3 Corrélation génétique : 0,25 4 5 6 7 8 Corrélation génétique : 0,21 % Femelles présentes en fonction de la note IA % Femelles présentes en fonction de la note LT 75% 75% 70% 70% 65% 65% 60% 60% 55% 55% 50% 50% 45% 45% 1 2 3 4 5 Corrélation génétique : 0,02 6 7 1 2 3 4 5 6 Corrélation génétique : -0,06 7 8

Postes de Format % Femelles présentes en fonction de la note PC 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% % Femelles présentes en fonction de la note HS 2 3 4 5 6 7 Corrélation génétique : -0,21 8 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 9 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Corrélation génétique : -0,01 % Femelles présentes en fonction de la note LP 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% % Femelles présentes en fonction de la note IS 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 2 3 4 5 6 Corrélation génétique : -0,08 7 8 2 3 4 5 6 Corrélation génétique : -0,08 7 8

Postes Solidité Laitière % Femelles présentes en fonction de la note AC 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 2 3 4 5 6 7 Corrélation génétique : -0,16 % Femelles présentes en fonction de la note LP 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 8 % Femelles présentes en fonction de la note IB 75% 70% 65% 60% 55% 50% 45% 2 2 3 4 5 Corrélation génétique : -0,08 6 7 8 3 4 Corrélation génétique : 0,12 5 6 7 8

Postes pour les membres % Femelles présentes en fonction de la note LO 75% % Femelles présentes en fonction de la note MR 70% 75% 65% 70% 60% 65% 55% 60% 50% 55% 45% 2 3 4 5 6 7 50% 8 45% Corrélation génétique : 0,12 1 2 3 4 5 6 7 8 Corrélation génétique : -0,01 % Femelles présentes en fonction de la note PI % Femelles présentes en fonction de la note AJ 75% 75% 70% 70% 65% 65% 60% 60% 55% 55% 50% 50% 45% 45% 2 2 3 4 5 6 Corrélation génétique : 0,02 7 3 4 5 6 7 8 Corrélation génétique : -0,10 8

Add a comment

Related presentations

Related pages

Prim'Holstein France | L'association française des ...

A la Une : Indexation 15/25 et 15/70 : les index sont en ligne ! Les index d’août 2015 des taureaux Prim’Holstein sont disponibles à la consultation ...
Read more

Questions ? Réponses ?. Où est-ce ? En France ? Qu'est ...

La longévité, où en sommes-nous? par Prim'Holstein France. 1. Longévité, où en sommes-nous? AG du Pas de Calais - le 12 février 2014Prim’Holstein ...
Read more

Race Bovine Prim'Holstein - Races de France

La Prim’Holstein est la ... Prim'Holstein en bref. La Prim ... La FFPN est rebaptisée en Prim’Holstein et est gérée par Prim’Holstein France.
Read more

Prim'Holstein — Wikipédia

La Prim'Holstein est une ... sont introduits en France. La sélection en ... sont en revanche peu recherchées par la boucherie et ...
Read more