advertisement

L'UPAV à l'heure de Facebook (compte-rendu de conférence)

50 %
50 %
advertisement
Information about L'UPAV à l'heure de Facebook (compte-rendu de conférence)
Business & Mgmt

Published on February 28, 2014

Author: FredColantonio

Source: slideshare.net

Description

Dans le sillage du thème du congrès 2013 en Croatie consacré à l’agence de voyages de 2030, l’UPAV a organisé, jeudi 20 février, une conférence sur le potentiel de Facebook au Cercle de Wallonie à Namur.
advertisement

One unique gateway to promote your destination on 28 février 2014 Verantw. Uitgever: R. Willaert, Hanswijkstraat 23, B-2800 Mechelen Tel.: 015/450.350 E-mail: travmag@travel-magazine.be 812 Pics www.travel-magazine.be/photogallery Rendez-vous à Brussels Airport jeudi 6 mars à 05h20 précises. Le vol aller opéré par Brussels Airlines est le SN 2579 BRU 06h35 – 08h05 TXL. Le retour sera le vol SN 2588 TXL 20h35 – 21h55 BRU. Les badges seront remis aux participants dans la navette les emmenant au salon. Plus d’infos sur www. travel-magazine.be/nl-be/Events UPAV: 2 congrès en 2014 Comme annoncé la semaine dernière sur notre page Facebook et notre compte Twitter, l’UPAV organisera 2 congrès en 2014. Un premier traditionnel du 4 au 7 octobre en Grèce (normalement à Kos) et ensuite, un congrès réservé à une cinquantaine de titulaires de licence dans une destination à déterminer du 8 au 11 novembre. Plus d’infos prochainement. Vous lirez par ailleurs un compte rendu du séminaire consacré aux médias sociaux et organisé la semaine dernière par l’UPAV au Cercle de Wallonie à Namur en page 11. Belux 2014: précisions page 12 Inflight report INDUSTRIE VOYAGISTE www. Bruxelles - Abu Dhabi - Ho Chi Minh-Ville - Abu Dhabi - Johannesburg - Abu Dhabi Bruxelles Airbus 330-200 business class CHARTER TM Charter TM - ITB Berlin: complet! (1) La semaine prochaine, le salon professionnel allemand ouvrira ses portes. Comme de coutume, Travel Magazine organise, à cette occasion, un charter à destination de l’ITB Berlin, le jeudi 6 mars prochain. Ce vol est à présent complet. 28 février 2014 RDV à 5h30 (2) ASSOCIATION PROFESSIONNELLE Analyses travel-magazine.be/aviation Click here! Holidea grandit… (1) En 10 mois de temps, Holidea confirme sa position de spécialiste dans l’activation ultra rapide de solutions online. Après Skynet, RTL, Touring, Betravel et la propre page Holidea, c’est maintenant au tour du site de loisir Quefaire.be d’activer une nouvelle page dédiée au contenu touristique Holidea. La mise en ligne de ce contenu est prévue pour la seconde partie du mois de mars. Toujours plus d’annonceurs (2) Depuis janvier 2014, pas moins d’une vingtaine d’annonceurs ont opté pour une campagne de communication et de visibilité online via les canaux Holidea. Parmi eux, on retrouve des offices de tourisme, des producteurs, des hôteliers et des transporteurs. Quelques créneaux restent encore disponibles. Pour plus d’informations, contactez la responsable commerciale Joelle Van San à l’adresse joelle@holidea.be ou par tél. au 0476/222.360 1/12

TOUROPERATING L’UPAV à l’heure de Facebook (1) Dans le sillage du thème du congrès 2013 en Croatie consacré à l’agence de voyages de 2030, l’UPAV a organisé, jeudi 20 février, une conférence sur le potentiel de Facebook au Cercle de Wallonie à Namur. Quelque 70 participants ont répondu à l’appel et ont ainsi pu assister à la présentation aussi passionnante qu’instructive donnée par Fred Colantonio, spécialiste des médias sociaux et dont vous trouverez ci-après un résumé. Mais comme sur Facebook, les absents à cette soirée ont une nouvelle fois eu tort. La vie dure aux préjugés (2) En guise d’introduction, Fred Colantonio a décidé de tordre le cou aux préjugés les plus couramment entendus concernant les réseaux sociaux en général et Facebook en particulier. Premièrement, il a d’emblée affirmé que contrairement aux effets d’annonce récurrents depuis 2008, il n’y a aucune raison à ce que Facebook passe de vie à trépas. La plate-forme chère à Mark Zuckerberg gagne à présent de l’argent et investit dans l’avenir, notamment en achetant d’autres acteurs du web comme l’application WhatsApp. De plus, Facebook a affiné sa stratégie face à la diminution du temps passé par les internautes sur le réseau et à sa courbe d’acquisition en baisse. Il n’en demeure que chez nous, Facebook est connu par 97% de la population et est encore utilisé massivement, 23% des internautes français déclarant l’utiliser plus de 5 fois par jour. Parmi les inepties souvent entendues, Fred Colantonio en évoque cinq en expliquant pourquoi elles ne riment à rien. ‘Facebook, je n’y suis pas, car je veux y échapper’. Il s’agit, selon lui, d’une version moderne de la politique de l’autruche et d’une erreur. Ce n’est en effet pas parce que votre agence n’est pas sur Facebook que vos clients ou employés n’y parlent pas de vous. Sans y être, vous n’avez aucun moyen de réaction aux propos vous concernant qui y sont tenus. Autre préjugé: ‘je n’ai pas envie d’y étaler ma vie privée’. De par les paramètres avancés de confidentialité, chaque utilisateur décide du contenu qu’il souhaite partager. Et puis, Facebook fonctionne selon un principe d’autodéclaration. Dans un contexte professionnel, mieux vaut être vu et donc être actif sur Facebook. Toutefois, seules 18,16% des entreprises belges possèdent une page Facebook. ‘Ce que les gens font et disent n’est pas intéressant’. Si vous utilisez Facebook à des fins professionnelles, vous sortez de cet aspect privé et n’êtes donc pas exposé aux statuts des personnes qui aiment votre page. ‘Facebook, c’est du B2C’. Selon Fred Colantonio, c’est surtout du B2C2B, à savoir du business to community to business. En touchant sa communauté, on génère du nouveau business, car les personnes coiffent plusieurs casquettes dans la société et peuvent être à la fois consommateur, mais aussi décideur, passeur d’information, etc. D’ailleurs, 41% des entreprises utilisant Facebook affirment avoir gagné du business par ce biais. Enfin, le dernier préjugé abordé fut ‘Facebook, c’est pour le privé’, une affirmation asymétrique vu que la plate-forme est un espace public sur laquelle les utilisateurs partagent des informations. 7 faits sur Facebook (3) Fred Colantonio a ensuite embrayé sur 7 faits un peu moins connus liés à Facebook. Le premier est qu’une présence sur cette plate-forme n’est pas une obligation, à condition de cadrer dans une stratégie définie. Apple par exemple a décidé de ne pas y être officiellement présent. Ce n’est toutefois pas pour autant que la marque à la pomme n’exploite pas les réseaux sociaux. En suscitant régulièrement le buzz, elle les utilise de manière détournée. Comme évoqué précédemment, Facebook s’adapte au fil du temps et a même changé de fonction de base ces derniers temps. Au départ, la mission du réseau consistait à faire office de plate-forme de conversation. Les utilisateurs réagissent à des publications, les commentent, voire les partagent. Aujourd’hui, cette tendance est en baisse, car les internautes vont sur les médias sociaux pour s’informer. Aux USA, 1/3 de la population ne cherche plus les informations, mais attend de la recevoir via leur réseau. D’où l’importance en tant qu’entreprise d’y publier des informations régulières afin de ne pas disparaître de l’écran. Troisième fait, l’audience est présente sur Facebook. En Belgique, 5.013.860 personnes sont sur Facebook dans toutes les catégories d’âge. Certes, les plus jeunes ont tendance à un peu bouder le réseau, mais les consommateurs, les plus de 25 ans, y sont avec leur pouvoir d’achat. Quatrième fait et peut-être le plus important, l’avenir de Facebook est assuré à long terme en raison de son rôle d’identifiant pour d’autres services. Aujourd’hui, vous pouvez vous enregistrer un peu partout grâce à votre identifiant Facebook. Cette fonctionnalité s’avère particulièrement pratique en raison de sa convivialité et de sa simplicité d’utilisation sur des dispositifs mobiles de plus petite taille. De plate-forme de conversation, Facebook est devenu un trousseau d’accès à d’autres services. Cinquième fait: Facebook est devenu une plate-forme publicitaire à l’efficacité redoutable. Même si l’information reste gratuite sur le réseau, tout le reste est payant. Facebook est un outil dit ‘glocal’, soit une combinaison d’un contexte hyperglobalisé à des informations locales de proximité. Votre agence de voyages peut donc y côtoyer des multinationales et exploiter avec autant d’efficacité les outils mis à sa disposition pour toucher sa cible. Facebook a en effet développé une multitude de formules publicitaires afin que l’annonceur paie ses publicités en fonction du nombre de clics qualifiés, en fonction de la conversion réelle des contacts, etc. Sixième fait: Facebook s’apparente, pour votre agence, à un SAV de proximité. De par la création de groupes fermés ou secrets, vous pouvez vérifier la satisfaction de vos clients de manière massive après un retour de voyage, voire faire du service avant-vente en sondant vos clients sur leur intérêt par rapport à une nouvelle destination. En quelque sorte, Facebook vous permet de mener des études de marché facilement et sans dépenser d’argent. Septième fait: Facebook maîtrise la visibilité de vos publications. Si votre page compte moins de 25.000 ‘J’aime’, chacune de vos publications s’affichera chez 12,06% de vos amis. Pour augmenter ce ‘reach’, vous devez favoriser le partage, l’interaction et donc la viralité des messages. 3 + 3 usages de Facebook (4) Pour conclure son exposé, Fred Colantonio a présenté trois usages de Facebook et trois usages complémentaires de la plate-forme. Le premier usage abordé est le choix de l’identité utilisée sur Facebook. Pour une entreprise, il est recommandé de se créer une page et non un compte, même si vous pouvez toujours imaginer un compte fictif représentant une personne de contact de votre agence qui réagira aux commentaires sur votre page. Ensuite, vous devez cibler vos contenus et gérer votre communauté. Pour ce faire, Facebook tient à votre disposition une kyrielle de statistiques telles que la répartition socio-démographique de vos fans, les moments où vos publications ont le plus d’impact, l’engagement de votre communauté, etc. Ainsi, une page n’enregistrant pas beaucoup de partages n’est pas spécialement en mauvaise santé. Ce qui compte avant tout, c’est l’engagement de la communauté. Enfin, Facebook peut également servir de plate-forme de collaboration. En créant un groupe secret, vous pouvez échanger des informations entre les différents membres sans que les personnes non autorisées ne puissent y accéder. Comme usages complémentaires, Fred Colantonio a expliqué que Facebook pouvait servir de plate-forme de recrutement, permettait de planifier sa présence de par diverses fonctionnalités et aussi d’effectuer des recherches socialisées. Selon lui, Facebook permettra, d’ici la fin de l’année, de rechercher des commerces de proximité dans sa barre de recherche et de faire son choix selon les recommandations et les expériences de ses amis. Comme vous pouvez le constater, ce ne sont donc pas les raisons qui manquent à votre agence de développer et d’animer sa page Facebook et sa communauté sociale. David Dupuis, rédacteur-en-chef adjoint 28 février 2014 11/12

Add a comment

Related presentations

Canvas Prints at Affordable Prices make you smile.Visit http://www.shopcanvasprint...

30 Días en Bici en Gijón organiza un recorrido por los comercios históricos de la ...

Con el fin de conocer mejor el rol que juega internet en el proceso de compra en E...

With three established projects across the country and seven more in the pipeline,...

Retailing is not a rocket science, neither it's walk-in-the-park. In this presenta...

What is research??

What is research??

April 2, 2014

Explanatory definitions of research in depth...

Related pages

L'UPAV à l'heure de Facebook (compte-rendu de conférence ...

Dans le sillage du thème du congrès 2013 en Croatie consacré à l’agence de voyages de 2030, l’UPAV a organisé, jeudi 20 février, une conférence ...
Read more

Conférence Reach Facebook - Social Media

Faut-il encore investir sur Facebook ? Google+ est-il une alternative à envisager ? Comment utiliser Twitter, ... Download Conférence Reach Facebook.
Read more

selections de nouveautes - Besoins éducatifs particuliers

Conférence nationale ouverte au débat ... Compte rendu (accès à 14 ... une réflexion essentielle à l’heure où la réhabilitation de la ...
Read more