"L'habitat de demain" intervention de Pierre-Yves Legrand au Rotary Club de Nantes

50 %
50 %
Information about "L'habitat de demain" intervention de Pierre-Yves Legrand au Rotary Club...

Published on October 11, 2016

Author: NOVABUILD

Source: slideshare.net

1. Rotary de Nantes Centre Mardi 11 octobre 2016

2. L’habitat de demain Intervention de Pierre-Yves Legrand, directeur de Novabuild, le 11/10/2016 Rotary de Nantes Centre

3. L’habitat de demain Les enjeux de l’habitat L’Homme passe 80% de son temps dans un Bâtiment

4. Les fonctions de l’habitat Permanence de certains usages • Sécurité : abriter le foyer • Dimension statutaire • Dimension patrimoniale Mais on le verra, les usages « fondamentaux » ont tendance à s’élargir L’habitat de demain

5. Se souvenir L’HABITAT HIER les évolutions d’hier donnent des pistes pour déceler celles de demain Il y a un siècle en général les logements étaient : • Une maison individuelle isolée • En location • En zone rurale • Chez un bailleur privé • Non entretenue • Occupée en permanence • Transmise de génération en génération • Au confort rudimentaire • Comportant plusieurs usages : habitat- travail L’habitat de demain

6. Les principales évolutions sociétales POUVANT AVOIR UN IMPACT SUR LE LOGEMENT les évolutions d’hier donnent des pistes pour déceler celles de demain On constate par exemple ces 50 dernières années : • Modification du groupe domestique : - Augmentation du nb de personnes vivant seules - Familles monoparentales, divorces, cohabitation, familles recomposées - Allongement de la durée de la vie-Vieillissement de la population • Redistribution des rôles au sein du couple : tâches ménagères en privé, tâches socialement visibles à l’extérieur du foyer, convivialité, réception • Diminution du temps de travail, augmentation du temps de loisir • Généralisation du travail féminin : les logements sont vides une partie du temps • Spécialisation des tâches et des lieux • Recherche de simplification des tâches : aliments surgelés, volets roulants, etc. • Utilisation accrue d’équipements ménagers, appétence pour la nouveauté • Exode rural • Enrichissement de la société L’habitat de demain

7. Aujourd’hui Une maison individuelle groupée En pleine propriété Nombre de baux sociaux important Budget rénovation : 35 Mds euros/an Occupée par intermittence Rotation en moyenne tous les 7 ans Au confort de + en + recherché Après une spécialisation, retour au multi-usage Les logements sont devenus : • Une maison individuelle isolée • En location • Chez un bailleur privé • Non entretenue • Occupée en permanence • Transmise de génération en génération • Au confort rudimentaire • Comportant plusieurs usages : habitat- travail L’habitat de demain

8. Et demain? Déceler les tendances de fond ayant un impact sur le logement et pouvant perdurer

9. 3 tendances majeures les évolutions d’hier donnent des pistes pour déceler celles de demain 1/ Les réseaux • Routes • Électricité • Eau courante • Eaux usées • Du chauffage central au réseau de chaleur • Ondes radios • Réseaux d’information • Interconnexion avec d’autres réseaux Vers la smart city, un bâtiment connecté et même producteurs de données L’habitat de demain

10. 3 tendances majeures les évolutions d’hier donnent des pistes pour déceler celles de demain 2/ La recherche du confort et de la sécurité • La recherche du bien-être • La santé • L’hygiène : salles d’eau • la lumière naturelle, la vue • La mécanisation : volets roulant, etc. • Les équipements : cuisine, etc. • La qualité du sommeil, la recherche du silence • Etc. L’habitat de demain

11. 3 tendances majeures les évolutions d’hier donnent des pistes pour déceler celles de demain 3/ L’urbanisation • 80% des français vivent en ville • A l’échelle mondiale, la moitié des habitants vivent dans les villes • Entre 2000 et 2030, l’espace urbain mondial aura triplé • L’habitat ne peut être déconnecté des questions d’urbanisme, d’équipements, d’infrastructures, d’activités, etc. • La question de l’attractivité devient centrale, la qualité de l’habitat concourt à l’attractivité • La question de la densification désirable à défaut d’être désirée va devenir primordiale L’habitat de demain

12. Tendances en question Les pistes ouvertes d’un logement en mouvement Des tendances encore incertaines • Simplification / complexification • Coûts / gains • Responsabilisation / déresponsabilisation • L’énergie consommée / l’énergie produite • La flexibilité des usages • Le partage des usages • Le public / le privé • Les acteurs concernés • La performance environnementale L’habitat de demain

13. Simplification / complexification Les pistes ouvertes d’un logement en mouvement Vers un bâti de plus en plus complexe et de plus en plus accessible ? • Tendance au hard tech : habitat de plus en plus chargé de technologie • Tendance à la low-tech : ouvrir les fenêtres plutôt que des systèmes de ventilation • Le compromis : des systèmes complexes avec des interfaces ergonomiques et simplifiées 2 projets reflétant ces tendances au dernier concours du Solar Decathlon Europe 2014 L’habitat de demain

14. Responsabilisation / déresponsabilisation Les tendances en discussion d’un logement en mouvement A quand le « permis de conduire » de son logement? • Vers un pilotage manuel de plus en précis: - Les compteurs intelligents - Les thermostats intelligents - Le pilotage depuis les appareils mobile • Vers un pilotage automatique de plus en plus performant: - Des capteurs qui se multiplient - Des algorithmes de comportement Automatismes V/s autonomie des personnes Que va-t-on faire des données collectées? L’habitat de demain

15. Coûts / gains Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Du bâtiment générateur de coûts au bâtiment producteur de richesses? • Enjeu de la profession : rendre accessible financièrement les attentes des clients • Le bâtiment est un des 2 produits universels permettant de collecter des données sur les comportements (avec le téléphone) • Ces données ont une valeur (intérêt de Google pour notre secteur • Autres richesses produites : - énergie - Jardins productifs - La notion de valeur verte du logement - La valeur patrimoniale en question (exemple du mobilier) - Le coût d’usage d’un logement va primer sur son coût d’acquisition L’habitat de demain

16. énergie consommée / énergie produite Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Vous êtes plutôt passif ou positif? • Performance énergétique graduelle depuis 30 ans vers des bâtiments passifs, autonomes en énergie • Diversification énergétique • Vers des bâtiments producteurs d’énergie, le BEPOS généralisé en 2020? Attention à l’effet rebond L’habitat de demain

17. La flexibilité des logements Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Vers des bâtiments mutants? • Une rénovation permanente : 35 milliards d’euros par an dans la rénovation • Un programme de rénovation énergétique de 500 000 logements par an pendant 20 ans • Des usages en constante évolution : de la dichotomie jour/nuit au trio public / privé/ services, et demain? • Modularité des logements au gré de l’évolution du noyau familial • Evolutivité, demain, des bâtiments qui auront programmé leur propre évolution? Peut-on prévoir l’imprévisible? L’habitat de demain

18. Le public / le privé Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Des frontières qui s’estompent, ou qui se déplacent? • Le logement devient public - Les cloisons tombent, des pièces de vie plus ouvertes, plus accueillantes - La pièce de vie devient unique (la fin du salon-salle à manger) - Succès de la cuisine « américaine », mais est-ce toujours un choix? • Perpétuation des territoires personnels - La salle de bain devenue espace de bien être, s’agrandit, bénéficie d’ouvertures, etc. - La chambre devient pièce de vie intime d’autant plus utile que la colocation et l’intergénérationnel se développe L’habitat de demain

19. Le partage des usages Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Vers une montée en puissance du collectif ? • Le succès des jardins partagés • Les espaces de vie conviviaux partagés • La question du rangement, du stockage des biens • Dans le fond, qu’est ce qui est à moi? Le sol, le sous sol, le bâti, la vue? • Appropriation privée de l’espace public (les pique-nique bord de Loire du Voyage à Nantes) • Mais la rue début 20e siècle était plus vivante, échec des balcons et jardins sur rue L’habitat de demain

20. Les acteurs concernés Les tendances en discussion d’un logement en mouvement La multiplication des acteurs concernés par le logement • Le duo un peu vieillot propriétaire/locataire • Vers la reconnaissance d’une maîtrise d’usage? • La montée en puissance de la conception partagée (méthode PCI) : les acteurs classiques un peu bousculés • la montée en puissance du gestionnaire (PPP, tiers-financeur, commissionning, etc.) • L’introduction de nouveaux acteurs : après le syndic et le gardien, les usagers, les médiateurs, la police de proximité, les animateurs de quartier, le voisinage • Tous en concertation permanente? • 3 métiers en cours de constitution: - l’ingéniérie sociale (animateurs, etc.) - Le montage d’opérations immobilières de plus en plus complexes - L’accompagnement de la maîtrise d’usage L’habitat de demain

21. La performance environnementale Les tendances en discussion d’un logement en mouvement Vers une analyse de cycle de vie de chacun des bâtiments? Mesurer : • La performance énergétique • La consommation d’eau • La production de déchets • L’impact du bâtiment sur l’épuisement des ressources • L’impact du bâtiment sur l’artificialisation des terres • La question de la mobilité Faire des choix limitant ces impacts L’habitat de demain

22. Un bâtiment de plus en plus complexe En résumé Le bâtiment suit la même voie que le reste de la société Toujours plus ! • D’habitants • D’acteurs • De connexions • De confort • De technologie • De contrainte environnementale • Couteux • Performant • Flexible et modifié • Ouvert, évolutif et partagé • Etc. L’habitat de demain

23. Mais que est le sens de tout cela ? En conclusion Le bas de la pyramide de Maslow ne cesse de s’élargir Les besoins jugés essentiels ne cessent de s’accroitre, puit sans fin Nécessité de redonner du sens : vers une habitation engagée ? • Vivre en harmonie avec la nature • La copropriété réinvestie comme lieu de partage, d’échange et de socialisation • Renforcer l’utilité auprès d’autrui : garde d’enfants partagés, etc. • Construire le vivre ensemble qui est le « fait urbain » : réintroduire la réciprocité L’habitat de demain

24. Merci de votre attention L’habitat de demain

25. NOVABUILD Dès aujourd’hui Nous préparons la construction de demain

26. Le BTP une des principales activités économiques des Pays de la Loire, Les fondamentaux Un secteur actif : 24 000 entreprises / 115 000 salariés dont 17 000 dans les TP/ 10 milliards d’euros de chiffre d’affaire / 3 000 créations d’entreprises par an Un marché potentiellement porteur : 20 000 logements neufs annuellement (dont 7000 collectifs), 100 000 habitants de plus attendus sur 10 ans sur la métropole nantaise. Un pôle de recherche puissant : 170 chercheurs en génie civil,1/3 de la capacité de R&D en France 26

27. Le pôle régional de recherche en génie civil le plus important de France Les fondamentaux Thématiques diversifiées : infrastructures complexes, durabilité et vulnérabilité des ouvrages, risques sismiques, interaction sol- structure, effets du vent sur les constructions, évaluation environnementale, etc. Une Chaire de Génie civile : concentrée sur les ACV, analyse de cycle de vie le GIS LIRGEC : 500 enseignants-chercheur, chercheurs et personnels affiliés. Thèmes : la durabilité des matériaux, des ouvrages et des bâtiments; l’écoconstruction; l’énergie; les risques naturels; les infrastructures de transport 27

28. Un réseau de formation dense Les fondamentaux Formations IV et V présentes sur l’ensemble du territoire avec une implication forte des OP Formations supérieures dédiées à la ville et à l’aménagement urbain durable Un cursus universitaire complet sur le Génie civil : DUT, Licence Pro, Licence, Master, ingénieur, doctorat 8 pôles d’excellence en cours de constitution sur la construction durable (PRAXIBAT) Des spécificités nationales comme la formation bâtiment et santé à Angers 28

29. Le bâtiment au centre d’un enjeu national Les fondamentaux 29 43% des consommations énergétiques affectées au bâtiment 24 % des gaz à effet de serre sont émis par le secteur résidentiel et tertiaire (2/3 résidentiel, 1/3 tertiaire) Le bâtiment, premier concerné par la transition énergétique

30. LE CONSTAT Cette mutation se traduit sur 3 plans • Des exigences (besoins-attentes-usages-marché) extensibles à l’infini • Des budgets qui se contractent • Des solutions qui se démultiplient Novabuild est né en 2012 du constat que le BTP est engagé dans une mutation sans précédent

31. LE CONSTAT Des exigences extensibles à l’infini Toujours plus! Plus de réglementation Plus de performance Plus de confort Plus de santé Plus de fonctions, Plus de bonheur ou de plaisirs, … La tentation de la pause est une illusion

32. LE CONSTAT Des budgets qui se contractent Et si la « reprise » attendue était aussi une illusion? Un petit peu moins chaque année! Une crise démarrée en 2008 qui n’en finit pas Des budgets publics qui se contractent Un marché privé qui reste atone

33. LE CONSTAT Des solutions qui se démultiplient L’ensemble des « possibles » explose Tous les modes constructifs sont dans le marché La mixité règne en maître De nouveaux procédés sortent chaque jour Les « systèmes embarqués » sont de + en + complexes Etc. Le retour à une certaine « stabilité » est aussi une illusion

34. LE CONSTAT La solution : innover ! NOVABUILD s’est donné comme objectif d’accompagner les entreprises du BTP des Pays de la Loire dans la mutation que connaît le secteur : la solution est d’innover Une conviction : l’innovation ne surgira pas par la contrainte, elle doit être accompagnée • Libérer la créativité • Lever les freins • Faciliter la mise sur le marché • Chercher des financements • Trouver des partenaires

35. LE CONSTAT Qui accompagner ? Les innovateurs Les sensibilisés Les indifférents PORTERPORTERPORTERPORTER CONCRETISTERCONCRETISTERCONCRETISTERCONCRETISTER SENSIBILISERSENSIBILISERSENSIBILISERSENSIBILISER Orienter Rechercher des appuis Faciliter Conseiller Accompagner Soutenir Animer Informer Susciter Développer une culture d’innovation dans le BTP Faciliter le « passage à l’acte » Faciliter l’aboutissement des projets ENJEUX ACTIONS NOVABUILD

36. 01 36

37. 01 37

38. 38

39. 39

40. 40 GR1 « numérisation du secteur du BTP » GR3 « bâtiment et équipement mutant et évolutif » GR5 « Optimisation des process-industrialisation-préfabrication » GR9 « BEPOS » en partenariat avec S2E2

41. 41 L’expertise Novabuild • Praxibat • AQC • Charte régionale • Chanvre • TIPEE De plus, Novabuild, vient apporter l’expertise de ses adhérents sur des projets stratégiques

42. 42

43. 43

44. 44

45. 45 300 adhérents • +200% en 4 ans • 91 nouveaux adhérents en 2015 • 50% de moins de 10 salariés • 5619 heures de bénévolat Tous les acteurs du BTP représentés

46. 46 Un Conseil d’administration renouvelé pour 3 ans en avril 2015, représentatif de l’ensemble des secteurs du BTP Un conseil scientifique et technique regroupant l’ensemble des laboratoires et des centres de recherches BTP de l’Ouest, présidé par Philippe DELPECH (CSTB) 7 membres institutionnels 6 représentants de la recherche - formation 8 entreprises de construction 3 maîtres d’ouvrage 6 maîtres d’œuvre 4 représentants de l’Industrie et du Négoce

47. 47

48. 48

49. 49 Les réseaux inter-régionaux NOVABUILD INSÉRÉ DANS 4 RÉSEAUX INTER-RÉGIONAUX Un maillage territorial complet • Réseau des pôles de compétitivité • Réseau BEEP de l’ADEME • Réseau Intercluster du Plan Bâtiment Durable • Réseau national d’accompagnement du CSTB Echanges d’expériences Mutualisation Veille sur les enjeux nationaux

50. 50 Les réseaux nationaux L’ACTION DE NOVABUILD S’INTÈGRE DANS DES STRATÉGIES NATIONALES Relai territorial d’initiatives nationales Novabuild a bâti des partenariats avec : • Le Plan Bâtiment durable • L’association HQE • France GBC • France Cluster • Comité 21 • Novabuild est administrateur de Construction 21 Organiser les retours terrain des initiatives nationales afin de les orienter vers une plus grande faisabilité pour les entreprises

51. PLAN D’ACTION 2016

52. 52 TRANSITION ENERGETIQUE et ENVIRONNEMENTALE

53. 53 TRANSITION NUMERIQUE

54. 54 Ils nous font confiance

55. Pierre-Yves LEGRAND Directeur NOVABUILD 02 72 56 80 51 py.legrand@novabuild.fr Eloïse TOUMELIN Assistante de Direction 02 72 56 80 51 e.toumelin@novabuild.fr Juliette LAVISSE Chef de projets animations 02 72 56 80 55 j.lavisse@novabuild.fr Lucie VIDAL Chef de projets innovation 02 72 56 80 97 l.vidal@novabuild.fr Karine BOURDON Chargée de communication 02 72 56 80 53 k.bourdon@novabuild.fr Année 2016 NOVABUILD Centre des Salorges 16 quai Ernest Renaud – BP 90517 F-44105 Nantes cedex 4 02 72 56 80 51 www.novabuild.fr contact@novabuild.fr Twitter : @NOVABUILD_

56. Merci de votre attention

Add a comment