advertisement

L'e-démocratie ? Pas si simple !

50 %
50 %
advertisement
Information about L'e-démocratie ? Pas si simple !
News & Politics

Published on December 6, 2011

Author: treizearticlesweblab

Source: slideshare.net

Description

Aux balbutiements des campagnes présidentielles, l'e-démocratie revient sur le devant de la scène. Synthèse du Focus Group pour l'Observatoire Orange Terrafemina avec Lefigaro.
advertisement

La démocratie numérique ?Pas si simple !par

Méthodologie 1 réunion de groupe réalisée le 21 novembre 2011 pendant 2h30 à Paris Profils : • 7 individus • 18 ans et + (âges répartis) • Engagés dans des associations • Actifs sur Internet : • Signant des pétitions en ligne, partageant des causes sur Internet via les réseaux sociaux, faisant des dons en ligne, participants à des événements… • Résidant en Ile de FranceAvertissement : Les résultats issus de cette réunion de groupe ne visent pas à être représentatifs del’ensemble de la population mais significatifs du groupe constitué. Ce travail repose sur l’analyse deleurs jugements et attentes. 2

E-démocratie :Le Mégaphone numérique• La liberté d’expression renforcée par l’Internet• Les outils numériques au service de l’expression populaire 3

La liberté d’expression renforcée par l’Internet Internet permet à chacun de s’exprimer facilementet rapidement« C’est plus facile avec Internet ».« Rapidité »« En un clic, on fait une page Internet »« C’est un clic »« On valide facilement »« Pour réagir c’est la facilité et immédiat » Internet offre la possibilité permanente des’exprimer« Accessibilité »« N’importe où n’importe quand »« Si on veut réagir, on peut »« Tout le monde peut prendre la parole » 4

La liberté d’expression renforcée par l’Internet Internet permet un débat pluraliste« débat» « démocratie » « information »« partage d’idées »« Chacun a le droit de défendre sa cause »« C’est une fenêtre de parole »« Qu’il y ait des limites sur les insultes mais chacun peut dire cequ’il veut »  Internet, c’est l’Assemblée Mondiale Virtuelle « assemblée mondiale » « assemblée virtuelle » « C’est une manière de s’exprimer. On nous demande de dire ce qu’on en pense et ce n’est pas de la propagande » « Un globe terrestre » « Une urne avec une enveloppe » « Ca renvoie au réel » 5

Les outils numériques au serviced’une expression populaire Le blog comme support d’expression individuelle« C’est s’exprimer » « Chacun donne son idée »« Un blog appartient à une personne »« C’est une personne qui administre. Elle dit ce qu’elle veut et choisitce qu’elle veut laisser en ligne »  Les forums comme nouvelle agora « On s’exprime » « On débat » « Les gens se fédèrent autour d’un thème »  Les réseaux sociaux comme outils d’action politique de terrain « Pendant les révolutions en Tunisie et en Egypte, les réseaux sociaux ont été un outil rassembleur qui a permis de s’organiser » « On partage l’info » « On véhicule des idées » « On partage des idées » « C’est pour du buzz » 6

E-démocratie :Un engagement light• Un engagement volatil et superficiel• Un effet « Big Brother » qui limite l’engagement 7

Un engagement volatil et superficiel Un engagement porté par l’émotion et les médias« La volatilité de l’humeur fait la volatilité del’engagement »« C’est un problème d’émotion. Sur le coup del’émotion, on peut cliquer vite sans réfléchir »« On reçoit une image atroce du Tsunami et on cliquepour donner puis 10 jours plus tard on ne peut pasdonner à manger à ses enfants »« Ca va dans la tendance des sujets du 13h de TF1 »  Un engagement créé par la sollicitation « On suit le buzz et on signe les pétitions à la mode » « Je donne quand on me sollicite » « Je réponds toujours pour une cause différente, quand on me le demande » 8

Un engagement volatil et superficiel  Un engagement superficiel « On dit son opinion mais ça n’engage à rien » « Les pétitions servent à avoir une tendance de l’humeur des gens mais ça ne sert à rien concrètement » « C’est un thermomètre social plus qu’un outil d’action » « Ce n’est pas solide » « Ce n’est pas concret » « Ca permet d’éveiller l’intérêt des gens sur un sujet mais ce n’est pas concret derrière » « Quand je signe une pétition, je ne sais même pas ce qui arrive après » « Faut voir ce que ça donne dans l’avenir » « Ca ne sert à rien » « C’est très contestataire mais il n’y a aucune proposition » « On balance des idées comme ça sans dire ce qu’on va en faire » « Ca m’amuse comme Les Nuls et les guignols » 9

Un engagement volatil et superficiel Un supermarché où les causes sont en libre service« On peut vite être noyé d’e-démocratie et devoir faire le tri.On ne va agir que sur ce qui nous concerne »« L’affaire Cora. Ca ne change pas ma viemais c’est de l’e-démocratie pour les gens que ça concerne »« Dans les forums,les gens parlent entre euxautour d’un thème.Qui se ressemble s’assemble »« Ca n’incite pas au débat » 10

Un effet « Big Brother » qui limite l’engagement« L’e-démocratie, c’est aussi l’idée de 1984 et Big Brother » La crainte d’une utilisation malveillante des données personnelles « violation des données » « piratage » « comment c’est sécurisé ? »« Je travaille dans le recouvrement et je vois sur Internet l’adressedes gens que je cherche à contacter »« On ne sait pas comment techniquement sont traitées les données »« On se demande si on n’est pas fiché en s’engageant sur ce sujet »« Ca dépend du degré de paranoïa des gens »  La peur de la manipulation « désinformation » « manipulation » « dictature médiatique » « L’ e-démocratie, ça ne veut pas dire vérité et efficacité pour tout le monde » « Sur Internet, je ne suis pas responsable de ce que je dis » « Il y a aussi de la fausse transparence » « Il y a un côté propagande » « C’est la porte ouverte à toutes les dérives » 11

Un effet « Big Brother » qui limite l’engagement La peur du développement du contrôle numérique« J’ai l’impression d’aller fouiller dans les tiroirs et lespoubelles des gens »« Certaines choses doivent rester confidentielles »« Wikileaks met des gens en danger »« Je suis le premier à écouter aux portes mais ça me faitpeur » « C’est du flicage ! »« Les élus, ils vont bientôt nous dire ce qu’ils ont mangé !C’est du voyeurisme »… mais son utilité parfois« On paye les élus, donc ils doivent rendre des comptes »« On doit rendre des comptes comme citoyen,donc ils doivent aussi nous rendre des comptes »« Vu leur statut, c’est normal de savoir »« C’est super intéressant de savoir »« C’est du flicage mais ils sont là pour ça » 12

E-démocratie :Une attente d’organisation pour plus d’efficacité• Une mobilisation morcelée• Un besoin de repères et d’organisation des débats 13

Une mobilisation morcelée L’éparpillement des voix rend difficile l’émergenced’un engagement collectif « Chacun est derrière son écran »« C’est bien, on a le choix des causes »« Chacun donne son idée. Il peut y a voir des conflitsd’idées mais aussi des associations d’idées »« Chacun fait sa pétition dans son coin alors qu’ilspourraient vérifier s’il n’y a pas des sujets proches »« Je suis prête à me mobiliser en fonction de la cause »  La présence de causes anecdotiques renforce cette perception d’éparpillement « Les sujets proposés sont vraiment anecdotiques » « La couleur des vélib, on s’en fout ! » « Cette page, c’est un acte désespéré d’une personne dans son coin » 14

Un besoin de repères et d’organisation L’importance d’identifier l’émetteur« On ne sait pas qui c’est »« C’est bien quand on peut identifier qui c’est » « Ca peut être de la désinformation »« Pour Greenpeace, c’est bien parce que c’est plus officiel »«Anonymous, ce sont des justiciers masqués mais je nepense pas qu’ils sont tous des Robins des Bois »  L’importance d’organiser les débats pour leur donner une véritable efficacité « Il faut de la structure » « On demande aux gens de se faire sa propre prose et c’est pas clair. Avec un texte clair, tout le monde est d’accord » « Ca aura un effet si l’administration américaine prend le temps de tout gérer » « Comme ce n’est pas contrôlé, c’est n’importe quoi. Ca va dans tous les sens » « Il y a beaucoup de vacuité et pas d’organisation » 15

Eléments de synthèse Internet et les outils numériques apportent une plus grande liberté d’expression Grace au numérique, la démocratie s’exprime plus librement, plus facilement et offre à ses acteurs une plus grande visibilité.  L’engagement numérique reste souvent volatil et superficiel L’engagement numérique perd de sa valeur dans la profusion d’offres plus ou moins efficaces. L’engagement est soumis aux avantages et inconvénients de la culture du zapping. 16

Eléments de synthèse L’ombre de « Big Brother » rôde et ne facilite pas l’engagement Une identification floue des émetteurs de l’agora virtuelle mêlée à la crainte de l’utilisation malveillante des données personnelles retient les citoyens de s’engager.  L’e-démocratie est en attente de représentants pour fonctionner et être efficace Les politiques semblent avoir ici l’occasion de s’associer à l’e-démocratie, de l’aider à s’organiser et de lui donner une efficacité IRL. Rester à l’écoute de l’assemblée mondiale citoyenne et être capable d’apporter une vision du monde claire et concrète sera peut-être le cœur de la mission des politiques de demain. 17

Etudes qualitatives pour le numérique www.treizearticlesweblab.comCrédits photos : © auryndrikson - Fotolia.com / © vege - Fotolia.com / © Onidji - Fotolia.com / © Melisback - Fotolia.com /© Grafvision - Fotolia.com / © Amy Walters - Fotolia.com / © gunnar3000 - Fotolia.com / © arrow - Fotolia.com / © julientromeur - Fotolia.com / © Natalia Pavlova - Fotolia.com / © queidea - Fotolia.com 18

Add a comment

Related presentations

Cfbp barometre octobre

Cfbp barometre octobre

November 10, 2014

VITOGAZ vous présente: CFBP baromètre gpl carburant

Ata Escrita da 16ª Sessão Ordinária realizada em 16/10/2014 pela Câmara de Vereado...

Ata Escrita da 10ª Sessão Extraordinária realizada em 16/10/2014 pela Câmara de Ve...

Rx1 nasil kullanilir

Rx1 nasil kullanilir

November 8, 2014

Rx1 zayiflama hapi, kullanimi nasildir, yan etkileri var mi? yan etkiler var ise h...

Esposto del MoVimento 5 Stelle sul Patto del Nazareno

Slide Servizi postali

Slide Servizi postali

November 7, 2014

Slides per i servizi postali presentati in occasione dell'incontro azienda e organ...

Related pages

L'e-démocratie ? Pas si simple ! | Treize articles

Dans le cadre de l’Observatoire Orange-Terrafemina avec Le Figaro, treize articles web lab s'est penché sur la démocratie numérique et ses enjeux pour ...
Read more

Yann Tiersen ~ Pas Si Simple - YouTube

Soundtrack from Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain. Track # 10 : Pas Si Simple.
Read more

Pas si simple - film 2009 - AlloCiné : Cinéma, Séries ...

Pas si simple est un film réalisé par Nancy Meyers avec Meryl Streep, Alec Baldwin. Synopsis : Jane a divorcé de Jake, et Jake s' est ...
Read more

Pas si simple - YouTube

Me playing Yann Tiersen's song "Pas si simple". Skip navigation Upload. Sign in. Search. Loading... Close. Yeah, keep it Undo Close.
Read more

Pas si simple (TV Movie 2010) - IMDb

Title: Pas si simple (TV Movie 2010) 6.3 /10. Want to share IMDb's rating on your own site? Use the HTML below. You must be a registered ...
Read more

Pas Si Simple - Film 2009 (Comedie Romantique)

Pas si simple… Comment gérer cette étrange liaison secrète ? Comment l'annoncer aux enfants et la leur faire accepter ? Et puis, ...
Read more

Simple Past – Regeln und Beispiele - englisch-hilfen.de

Bildung des Simple Past. regelmäßige Verben → Infinitiv + ed unregelmäßige Verben → 2. Spalte der unregelmäßigen Verben (2. Verbform) 4. Beispiele
Read more

C'est pas si simple - Microsoft Store

C'est pas si simple; C'est pas si simple. 2014 • Comedy • 1 h 34 min • French • HD; PG (1) Un agent d’immeuble orgueilleux, n’ayant pas parlé ...
Read more