E-gouvernance locale en Afrique

50 %
50 %
Information about E-gouvernance locale en Afrique
Technology

Published on January 9, 2009

Author: Digitaldestiny

Source: slideshare.net

Description

Les déficits en matière de communication et de circulation de l’information restent de nos jours l’une des causes majeures du sous-développement de certains pays africains. Aussi, est-il légitime de s'intéresser à la manière dont sont menées les politiques de modernisation des structures et services publics de ces pays et leur impact sur l'amélioration de l'efficacité des actions de l'Etat par rapport aux relations entre collectivités territoriales et citoyens.

TIC - Développement local & e-Gouvernance en Afrique Séminaire de Restitution des travaux du Master e-Administration & Solidarité numérique 27/03/2008 Présenté par : Komi KOUNAKOU Ousmane GUEYE Destiny TCHEHOUALI

PLAN I – Quelques éléments de définition II – La e-Gouvernance locale dans le Magrheb : Cas de la Tunisie III – TIC et Développement local au Burkina-Faso : Cas de quelques sites WEB communaux IV – Décentralisation et utilisation des TIC par les collectivités territoriales au Bénin

I – Quelques éléments de définition

II – La e-Gouvernance locale dans le Magrheb : Cas de la Tunisie

III – TIC et Développement local au Burkina-Faso : Cas de quelques sites WEB communaux

IV – Décentralisation et utilisation des TIC par les collectivités territoriales au Bénin

I- Quelques éléments de définition - Le concept de développement local est apparu en France au cours des années 60 et 70 en réaction aux pratiques dirigistes de l'aménagement du territoire fondées sur des logiques sectorielles de filières. - L’ère de l’informatique peut briser la relation emploi- urbanisation  en créant les conditions qui permettraient aux ruraux de vivre là où ils se trouvent.

- Le concept de développement local est apparu en France au cours des années 60 et 70 en réaction aux pratiques dirigistes de l'aménagement du territoire fondées sur des logiques sectorielles de filières.

- L’ère de l’informatique peut briser la relation emploi- urbanisation  en créant les conditions qui permettraient aux ruraux de vivre là où ils se trouvent.

TIC ET DEVELOPPEMENT LOCAL « Recherche d'avantages comparatifs pour attirer des entreprises par des réseaux performants, ambitions démocratiques de participation « électronique » des habitants à la vie locale, amélioration de la cohésion territoriale d'une agglomération ou d'une région par l'extension du maillage d'un réseau câblé..., les objectifs et stratégies locales s'avèrent [en matière de TIC] contrastés. » OFFNER Jean-Marc, VINCHON Marie-Claire , « Télécommunications et collectivités locales », Problèmes Politiques et Sociaux, 4 septembre 1998, n°808, p. 5.

TIC ET DEVELOPPEMENT LOCAL

« Recherche d'avantages comparatifs pour attirer des entreprises par des réseaux performants, ambitions démocratiques de participation « électronique » des habitants à la vie locale, amélioration de la cohésion territoriale d'une agglomération ou d'une région par l'extension du maillage d'un réseau câblé..., les objectifs et stratégies locales s'avèrent [en matière de TIC] contrastés. » OFFNER Jean-Marc, VINCHON Marie-Claire , « Télécommunications et collectivités locales », Problèmes Politiques et Sociaux, 4 septembre 1998, n°808, p. 5.

E-GOUVERNANCE LOCALE L'e-gouvernance est l'utilisation par le secteur public des technologies de l'information et de communication dans le but d'améliorer la livraison de l'information et le service, d'encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le gouvernement plus responsable, transparent et efficace. Source : www.bbs-consultant.net/e-gouvernance.html

E-GOUVERNANCE LOCALE

L'e-gouvernance est l'utilisation par le secteur public des technologies de l'information et de communication dans le but d'améliorer la livraison de l'information et le service, d'encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le gouvernement plus responsable, transparent et efficace.

Source : www.bbs-consultant.net/e-gouvernance.html

II – La e-Gouvernance locale dans le Magrheb : Cas de la Tunisie

Population : 10102 millions hbts Superficie : 163 610 Km² Langue officielle : Arabe Date d'indépendance : 20 mars 1956 Carte d'identité du Pays

Population : 10102 millions hbts

Superficie : 163 610 Km²

Langue officielle : Arabe

Date d'indépendance : 20 mars 1956

La structure administrative : ♦ Gouvernorats : 24 ♦ Délégations : 262 ♦ Municipalités : 262 ♦ Imadat : 2066 Entre1989 et 1994 trois conseils ont été créés pour aider les gouverneurs et les délégués. ♦ Les conseils locaux de développement ♦ Les conseils ruraux ♦ Les Comités de quartier des villes Décentralisation & Municipalisation

Les strategies du développement regional s’articule autour de 5 points essentiels : ♦ L’amélioration de la compétitivité entre les régions. ♦ Le renforcement de la complémentarité entre les régions. ♦ L’amélioration des conditions des régions prioritaires. ♦ L’amélioration du rendement du secteur privé. ♦ Le renforcement de la cooperation décentralisée internationale assortie des accords de jumellage de villes. Décentralisation & Municipalisation

La Tunisie dispose de plusieurs technopoles de grande technicité notamment : l’ El Ghazala Technopole (qui compte en son sein 51 entreprises TIC qui emploient 1100 agents) , la Technopole de Sousse et celle de Sfax . Un programme de 10 technopoles est en cours de réalisation pour faire de la Tunisie une icône d’excellence et de compétitivité en matière de TIC dans le monde. Indicateurs TIC

La Tunisie dispose de plusieurs technopoles de grande technicité notamment : l’ El Ghazala Technopole (qui compte en son sein 51 entreprises TIC qui emploient 1100 agents) , la Technopole de Sousse et celle de Sfax .

Un programme de 10 technopoles est en cours de réalisation pour faire de la Tunisie une icône d’excellence et de compétitivité en matière de TIC dans le monde.

Indicateurs TIC Foyers équipés de PC  : 4,5% en 2002, 8% en 2005, et 10% 2006. Foyers connectés à l’internet  : 2,4% en 2002, 8% en 2005, et 10% en 2006. 300 centres d’accès publics à internet (Publinet). 100 autres sont programmés chaque année jusqu’à 2009.

Foyers équipés de PC  : 4,5% en 2002, 8% en 2005, et 10% 2006.

Foyers connectés à l’internet  : 2,4% en 2002, 8% en 2005, et 10% en 2006.

300 centres d’accès publics à internet (Publinet). 100 autres sont programmés chaque année jusqu’à 2009.

Indicateurs TIC

Sites Web municipaux www.commune-tunis.gov.tn

www.commune-tunis.gov.tn

Sites Web municipaux www.commune-sousse.gov.tn

www.commune-sousse.gov.tn

III – TIC et Développement local au Burkina-Faso : Cas de quelques sites Web communaux

Présentation géographique Le Burkina Faso est un État de l' Afrique occidentale enclavé entre le Mali au nord et à l'ouest, le Niger à l'est, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d'Ivoire au sud. Il a été intégré à l'Afrique occidentale française en 1919 sous la dénomination la colonie de Haute-Volta et accéda à l'indépendance le 5 Août 1960 sous le nom de Haute-Volta . Il a une superficie de 274000 km² , et comprend plus de 11 millions d'habitants . Sa capitale est Ouagadougou . Burkina Faso signifie: «  le pays des hommes intègres  ».

Le Burkina Faso est un État de l' Afrique occidentale enclavé entre le Mali au nord et à l'ouest, le Niger à l'est, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d'Ivoire au sud.

Il a été intégré à l'Afrique occidentale française en 1919 sous la dénomination la colonie de Haute-Volta et accéda à l'indépendance le 5 Août 1960 sous le nom de Haute-Volta .

Il a une superficie de 274000 km² , et comprend plus de 11 millions d'habitants . Sa capitale est Ouagadougou . Burkina Faso signifie: «  le pays des hommes intègres  ».

Quelques données à caractères économiques Nous avons ici des références sur le taux de pauvreté, les taux de scolarisation et d’alphabétisation e la croissance du PIB.

Nous avons ici des références sur le taux de pauvreté, les taux de scolarisation et d’alphabétisation e la croissance du PIB.

Les politiques TIC au Burkina- Faso L'ONATEL, créé en février 1987, est la principale société de télécommunications et a en charge de mettre en place de façon rationnelle et efficace le service public des télécommunications; de préparer et d'exécuter des programmes visant à assurer la desserte progressive et totale du territoire burkinabé. Ainsi différents plans ont été mis en œuvre par l’Etat   : 1988 : Plan directeur de développement des Télécommunications 1990-1995 : Premier Plan Directeur Informatique national (PDI)‏ 1995-2000 : Deuxième Plan Directeur Informatique 2000-2005 : Intégration dans la politique de développement humain durable de l'usage des NTIC 2004-2006 : Plan de Développement de l'Infrastructure Nationale d'Information et de Communication

L'ONATEL, créé en février 1987, est la principale société de télécommunications et a en charge de mettre en place de façon rationnelle et efficace le service public des télécommunications; de préparer et d'exécuter des programmes visant à assurer la desserte progressive et totale du territoire burkinabé. Ainsi différents plans ont été mis en œuvre par l’Etat   :

1988 : Plan directeur de développement des Télécommunications

1990-1995 : Premier Plan Directeur Informatique national (PDI)‏

1995-2000 : Deuxième Plan Directeur Informatique

2000-2005 : Intégration dans la politique de développement humain durable de l'usage des NTIC

2004-2006 : Plan de Développement de l'Infrastructure Nationale d'Information et de Communication

Des chiffres relatifs au TIC Sur la base des statistiques de la Banque Mondiale, nous avons les donées suivantes concernant les TIC au Burkina Faso :

Sur la base des statistiques de la Banque Mondiale, nous avons les donées suivantes concernant les TIC au Burkina Faso :

Sites WEB communaux La Délégation Générale à l' Informatique (DELGI) du Burkina Faso a créé sur son site Web un répertoire des différents portails des collectivités locales; elle en dénombre 13 sites Analyse des sites choisis suivant des critéres définis comme suit : 1°) le type d'informations mis en ligne 2°) le mode de collecte de ces informations (quand cela est disponible)‏ 3°) la fréquence de leur mise à jour 5°) l'existence d'un service informatique dans la collectivité 6°) la mise en ligne de démarches administratives 7°) l'interaction entre le site et l'internaute 8°) la formation des animateurs du site ( ou du maire, le plus souvent) 9°) la qualification qui pourrait le mieux convenir à la page

La Délégation Générale à l' Informatique (DELGI) du Burkina Faso a créé sur son site Web un répertoire des différents portails des collectivités locales; elle en dénombre 13 sites

Analyse des sites choisis suivant des critéres définis comme suit :

1°) le type d'informations mis en ligne

2°) le mode de collecte de ces informations (quand cela est disponible)‏

3°) la fréquence de leur mise à jour

5°) l'existence d'un service informatique dans la collectivité

6°) la mise en ligne de démarches administratives

7°) l'interaction entre le site et l'internaute

8°) la formation des animateurs du site ( ou du maire, le plus souvent)

9°) la qualification qui pourrait le mieux convenir à la page

Site Web municipal de Bobo-Dioulasso www.bobodioulasso.net

Site Web municipal de Koudougou www.mairie-koudougou.bf

Site Web Commune de Ouagadougou www.mairie-ouaga.bf

IV – Décentralisation et utilisation des TIC par les collectivités territoriales au Bénin

Carte d'identité du Bénin Le Bénin est situé entièrement dans la zone intertropicale entre l’équateur et le tropique du Cancer. C’est un pays francophone d’Afrique occidentale , situé sur le golfe de Guinée

Carte d'identité du Bénin Superficie : 112 622 km2 Capitale administrative : Porto-Novo Capitale économique : Cotonou Capitale historique : Abomey Population : 8 078 314 Monnaie : franc CFA

La Décentralisation au Bénin Loi du 18 Novembre 1955 : 1ère tentative de décentralisation au Bénin avec la réorganisation municipale en Afrique ocidentale française, instituant des communes de plein exercice dans les localités de Porto-Novo, Cotonou, Ouidah, Abomey et Parakou. Decret n°57-461 du 4 avril 1957 autorisant les chefs de territoire à créer des collectivités rurales dotées de la peronnalité morale et de l'autonomie financière. Constitution du 11 décembre 1990 : Elle consacre dans ses articles 150-153 le principe de la libre administration des collectivités locales.

Loi du 18 Novembre 1955 : 1ère tentative de décentralisation au Bénin avec la réorganisation municipale en Afrique ocidentale française, instituant des communes de plein exercice dans les localités de Porto-Novo, Cotonou, Ouidah, Abomey et Parakou.

Decret n°57-461 du 4 avril 1957 autorisant les chefs de territoire à créer des collectivités rurales dotées de la peronnalité morale et de l'autonomie financière.

Constitution du 11 décembre 1990 : Elle consacre dans ses articles 150-153 le principe de la libre administration des collectivités locales.

La Décentralisation au Bénin Dotées aujourd'hui d'une large autonomie, de la personnalité juridique et de l'autonomie financière, les communes sont dirigées par un conseil élu au suffrage universel ayant à sa tête un maire élu en son sein, assisté d'adjoints. Subdivisées en arrondissements eux-mêmes comprenant des villages ou quartiers de villes .

Dotées aujourd'hui d'une large autonomie, de la personnalité juridique et de l'autonomie financière, les communes sont dirigées par un conseil élu au suffrage universel ayant à sa tête un maire élu en son sein, assisté d'adjoints.

Subdivisées en arrondissements eux-mêmes comprenant des villages ou quartiers de villes .

Politiques publiques TIC au Bénin Vision stratégique du gouvernement : Faire du Bénin dans les années à venir le “quartier numérique de l'Afrique” Quoique l'ordinateur soit encore un luxe pour les ménages et pour certaines entreprises, le Bénin a vu son nombre d'Internautes évoluer de 15 000 en 2000 à 700 000 en 2007. Le taux de pénétration d'Internet dans la population est ainsi passé dans l'intervalle de sept années de 0,2% à 7,1%. Cela s'expliquerait par l'explosion du nombre de cybercafés offrant des accès communautaires collectifs.

Vision stratégique du gouvernement : Faire du Bénin dans les années à venir le “quartier numérique de l'Afrique”

Quoique l'ordinateur soit encore un luxe pour les ménages et pour certaines entreprises, le Bénin a vu son nombre d'Internautes évoluer de 15 000 en 2000 à 700 000 en 2007. Le taux de pénétration d'Internet dans la population est ainsi passé dans l'intervalle de sept années de 0,2% à 7,1%. Cela s'expliquerait par l'explosion du nombre de cybercafés offrant des accès communautaires collectifs.

Politiques publiques TIC au Bénin

Politiques publiques TIC au Bénin Caractéristiques du réseau Internet en 2004 : 6216 abonnés RTC; 14 liaisons Câblées ( 64 Kb/s -1Mb/s ) ; 21 liaisons spécialisées sans fil (64 à 256 Kb/s) 52 liaisons ADSL avec une bande passante de 47 Mbit/s.

Caractéristiques du réseau Internet en 2004 :

6216 abonnés RTC;

14 liaisons Câblées ( 64 Kb/s -1Mb/s ) ;

21 liaisons spécialisées sans fil (64 à 256 Kb/s)

52 liaisons ADSL avec une bande passante de 47 Mbit/s.

Politiques publiques TIC au Bénin Programme E-gouvernance locale : Projet subventionné par l’actuel gouvernement béninois et destiné aux communes du Bénin pour leur permettre de réellement profiter des TIC et des opportunités de la coopération décentralisée en les dotant d'un site Internet. L’objectif principal visé par le chef de l’Etat serait de désenclaver les communes en vue de faire d’elles des pôles de développement. Le programme s'étale sur deux ans (de Décembre 2006 à Décembre 2008 )

Programme E-gouvernance locale :

Projet subventionné par l’actuel gouvernement béninois et destiné aux communes du Bénin pour leur permettre de réellement profiter des TIC et des opportunités de la coopération décentralisée en les dotant d'un site Internet. L’objectif principal visé par le chef de l’Etat serait de désenclaver les communes en vue de faire d’elles des pôles de développement.

Le programme s'étale sur deux ans (de Décembre 2006 à Décembre 2008 )

Quelques sites communaux www.seme-podji.bj / Site de la ville de Sèmè-Podji Le forum du site web de la commune de Porto-Novo

INTERROGATION - DEBAT Serait-il vrai d'affirmer qu' Aujourd'hui, à l'heure des TIC, vous êtes .COM (POINT COM)‏ OU .MORT (POINT MORT)   ?

Add a comment

Related presentations

Related pages

Programme de formation en matière de e-gouvernance

Programme de Formation en matière de e-gouvernance locale en Afrique Projet de Proposition de Mise en Oeuvre de la Stratégie – 240103 E-Gover-Tng-03 ...
Read more

Séminaire Régional CAFRAD/ACBF sur la e-Gouvernance pour ...

en Afrique République ... ceux de la réunion consultative des experts sur la e-Gouvernance Locale, ... et les expériences en e-gouvernance en vue de l ...
Read more

Médias et bonne gouvernance en Afrique: concept et cas ...

dans plusieurs universités en Afrique noire. ... thèse sur les rapports entre l'e-gouvernance et la démocratie en Afrique.Ilestaujourd'huienseignant ...
Read more

E-GOUVERNANCE ET DÉMOCRATIE EN AFRIQUE - osiris.sn

E-GOUVERNANCE ET DÉMOCRATIE EN AFRIQUE : ... En Afrique, les années 1990 ont coïncidé avec une vague de démocratisation sans précédent
Read more

E-gouvernance locale en Afrique - Technology

Les déficits en matière de communication et de circulation de l’information restent de nos jours l’une des causes ... E-gouvernance locale en Afrique;
Read more

Gouvernance et services publics - base.afrique-gouvernance.net

Alliance pour Refonder la Gouvernance en Afrique ... développement. L’échelle locale est également le niveau idéal pour : d’une part, ...
Read more

Renforcement des capacités pour l’e-gouvernance

(Disponible en español) ... Buts de l'e-gouvernance ... les problèmes environnementaux et la politique locale.
Read more

Gouvernance — Wikipédia

... de gouvernance territoriale ou locale en fonction des échelles de gouvernance abordées. La gouvernance concerne en particulier : ... (en), outils d ...
Read more