Conclusions de ls Jornada

50 %
50 %
Information about Conclusions de ls Jornada

Published on December 17, 2007

Author: Mita

Source: slideshare.net

Jornades per a l’impuls a lús del francès Conclusions dels grups de treball

PROJECTE LINGÜÍSTIC On som? On volem anar? Com voler arribar-hi? PROJECTE EDUCATIU Qui som? Què pretenem? Com ens organitzem? Prioritats establertes Actuacions previstes Compromís de futur Objectius compartits Pla d’immersió lingüística Projecte de convivència Plans d’impuls a les lleng. estrangeres Programació curricular: Català, castellà, anglès/francès... Planificació anual: Accions de cohesió, comunicació, TIC... Intervenció pedagògica: a l’aula, al centre, a l’entorn (P/A/F) Marc Legal Diagnosi Visió Reflexió Context sociolingüístic Context educatiu Resultats d’aprenentatge Estatut de Catalunya LOE Llei de Política Ling.

PROJECTE LINGÜÍSTIC

On som?

On volem anar?

Com voler arribar-hi?

Qui som?

Què pretenem?

Com ens organitzem?

Prioritats establertes

Actuacions previstes

Compromís de futur

Objectius compartits

Pla d’immersió lingüística

Projecte de convivència

Plans d’impuls a les lleng. estrangeres

Programació curricular: Català, castellà, anglès/francès...

Planificació anual: Accions de cohesió, comunicació, TIC...

Intervenció pedagògica: a l’aula, al centre, a l’entorn (P/A/F)

Context sociolingüístic

Context educatiu

Resultats d’aprenentatge

Estatut de Catalunya

LOE

Llei de Política Ling.

Rapporteur Margarita Rams IES El castell Esparraguera Participants Margarita Rams IES El castell Esparraguera Mº Dolors Clua IES Terra Alta Gandesa Mª Teresa Lladó IES Pere Fontdevila Gironella Vicent Valles IES Esteve Terradas Cornella Conxa Brugué IES Llobregat Sallent Victor Valls IES Obert de Catalunya Barcelona Mª Assumpció Amat IES Ausias March Barcelona Mª Dolors Porté IES Jaume Balmes Barcelona Marga Segarra IES Sant Just Desvern Sarai Eugui IES Rafael Casanovas Sant Boi de Llobregat C. Canal, T. Casanelles i C. Aceves IES Joan Boscà Barcelona Carme Colomer, Mª Jesus de la C. Martínez IES MOntserrat Barcelona Subdirecció General de Llengua i Cohesi ó Social Présentation du groupe de travail: 1

OÙ EN SOMMES-NOUS? Réalités très différentes: ESO crédits variables (13/13) et Bac. optionelles (10/13) Quelques lycées première langue (4/13) Dans tous les lycées il y a quelques profs qui parlent l’anglais, l’allemand, l’italien ou le français, mais souvent ils n’ont pas de certification. Tous les lycées font plusieurs langues, l’anglais et le français en général, parfois aussi l’allemand, l’italien, le gallicien (6/13) L’établissement serait peut-être intéressé à avoir une section bilingue (8/13)

OÙ EN SOMMES-NOUS? Réalités très différentes: ESO crédits variables (13/13) et Bac. optionelles (10/13) Quelques lycées première langue (4/13) Dans tous les lycées il y a quelques profs qui parlent l’anglais, l’allemand, l’italien ou le français, mais souvent ils n’ont pas de certification. Tous les lycées font plusieurs langues, l’anglais et le français en général, parfois aussi l’allemand, l’italien, le gallicien (6/13) L’établissement serait peut-être intéressé à avoir une section bilingue (8/13)

OÙ ALLONS-NOUS? On rêve d’un établissement multilingue où l’on apprenne minimum 4 langues (le catalan, le castillan, le français et l’anglais), si possible plus de langues encore (l’allemand, l’italien, le chinois, l’arabe, par exemple). L’enseignement de diverses disciplines devrait se faire suivant EMILE 10/13 lycées accepteraient de présenter un projet EMILE et de le soumettre au claustro

OÙ ALLONS-NOUS? On rêve d’un établissement multilingue où l’on apprenne minimum 4 langues (le catalan, le castillan, le français et l’anglais), si possible plus de langues encore (l’allemand, l’italien, le chinois, l’arabe, par exemple). L’enseignement de diverses disciplines devrait se faire suivant EMILE 10/13 lycées accepteraient de présenter un projet EMILE et de le soumettre au claustro

COMMENT Y ARRIVER? Avant de bâtir le projet, il faudrait savoir s’il y aurait les profs nécessaires pour le faire aboutir. Il serait souhaitable que le Dep. d’Educació aide à la création, à la définition et mise en place de projets linguistiques multilingues en tenant compte de la langue privilégié dans les établissements. Le Departament d’Educació devrait faciliter la mobilité des profs pour permettre la réalisation des projets. Besoin d’échanges scolaires. Il faudrait faciliter la certification des profs de DNL dans leur territoire. Les profs de français et de DNL devraient avoir des licences d’études ou des réductions horaires pour préparer des matériaux EMILE. Il faudrait aussi faciliter les stages d’observation dans des établissements francophones pour des profs de DNL. Ce serait bien d’avoir un plus économique. Il faudrait des auxiliaires de langue permanents dans les établissements qui auraient un projet multilingue.

COMMENT Y ARRIVER? Avant de bâtir le projet, il faudrait savoir s’il y aurait les profs nécessaires pour le faire aboutir. Il serait souhaitable que le Dep. d’Educació aide à la création, à la définition et mise en place de projets linguistiques multilingues en tenant compte de la langue privilégié dans les établissements. Le Departament d’Educació devrait faciliter la mobilité des profs pour permettre la réalisation des projets. Besoin d’échanges scolaires. Il faudrait faciliter la certification des profs de DNL dans leur territoire. Les profs de français et de DNL devraient avoir des licences d’études ou des réductions horaires pour préparer des matériaux EMILE. Il faudrait aussi faciliter les stages d’observation dans des établissements francophones pour des profs de DNL. Ce serait bien d’avoir un plus économique. Il faudrait des auxiliaires de langue permanents dans les établissements qui auraient un projet multilingue.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? La 2e langue étrangère devrait faire partie de tous les itinéraires. Les établissements devraient avoir des instructions claires et précises. Il faut augmenter le nombre de professeurs de langues étrangères (1e et 2e LE) Quels sont les problèmes à surmonter ? On n’a pas de deuxième langue obligatoire. Il y a des itinéraires qui bloquent l’option à la deuxième langue Les établissements ont des instructions ambigues.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? La 2e langue étrangère devrait faire partie de tous les itinéraires. Les établissements devraient avoir des instructions claires et précises. Il faut augmenter le nombre de professeurs de langues étrangères (1e et 2e LE) Quels sont les problèmes à surmonter ? On n’a pas de deuxième langue obligatoire. Il y a des itinéraires qui bloquent l’option à la deuxième langue Les établissements ont des instructions ambigues.

Conclusions du deuxième groupe

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? - Coordinar tots els profs de français de la mataxa zona X per + pressió a l’administració. - igualar els 2 llengues extrageres (l’anglés i el francés). - Podir i facilitar els projects linguistics Cx part deb clausts). - Conscienció a els pares sobre el francés Cx poder triar amb + llibertat, (a l’hora de fer la matricula porque la informació no estigui tan dirigida.) Fer companys de sensibilització del francés. Quels sont les problèmes à surmonter ? - tots els nivels de formació haurieu d’estar al mateix nivell (continuitat del francés al secundária començant a piñaria). - per companya del francés(intercanvis, + no només es limiti a l’aula). - Augment del profesorat per fer doblaments.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? - Coordinar tots els profs de français de la mataxa zona X per + pressió a l’administració. - igualar els 2 llengues extrageres (l’anglés i el francés). - Podir i facilitar els projects linguistics Cx part deb clausts). - Conscienció a els pares sobre el francés Cx poder triar amb + llibertat, (a l’hora de fer la matricula porque la informació no estigui tan dirigida.) Fer companys de sensibilització del francés. Quels sont les problèmes à surmonter ? - tots els nivels de formació haurieu d’estar al mateix nivell (continuitat del francés al secundária començant a piñaria). - per companya del francés(intercanvis, + no només es limiti a l’aula). - Augment del profesorat per fer doblaments.

Conclusions du troisième groupe

OÙ EN SOMMES-NOUS? - Que fait-on dans notre établissement? Situation : • Du projet linguistique de l’établissement (PLC) - Direction des centres : difficultés - Envie de faire du français au primaire - Beaucoup de profs itinéraires : difficultés •Du contexte socio culturel - les zones rurales (ZER) : difficultés - les départements au lycée ne s’engagent pas - un prof de technologie s’engage à faire cela, elle est plus intéressée au projet, pas le prof de langue. - Les élèves n’ont pas envie d’apprendre

OÙ EN SOMMES-NOUS? - Que fait-on dans notre établissement? Situation : • Du projet linguistique de l’établissement (PLC) - Direction des centres : difficultés - Envie de faire du français au primaire - Beaucoup de profs itinéraires : difficultés •Du contexte socio culturel - les zones rurales (ZER) : difficultés - les départements au lycée ne s’engagent pas - un prof de technologie s’engage à faire cela, elle est plus intéressée au projet, pas le prof de langue. - Les élèves n’ont pas envie d’apprendre

OÙ ALLONS-NOUS? • Etablissements multilingues. - Tout le monde a envie de le faire,on peut faire des projets ponctuels.

OÙ ALLONS-NOUS? • Etablissements multilingues. - Tout le monde a envie de le faire,on peut faire des projets ponctuels.

COMMENT Y ARRIVER? • réseaux qui sont à disposition des établissements - Plus de formations pour les profs de disciplines non lingüistiques. Ils ont l’impression qu’ils n’ont pas un bon niveau à l’oral. Le faire d’abord, ou en même temps qu’un projet d’anglais. - Trouver un prof qui veuille le faire.

COMMENT Y ARRIVER? • réseaux qui sont à disposition des établissements - Plus de formations pour les profs de disciplines non lingüistiques. Ils ont l’impression qu’ils n’ont pas un bon niveau à l’oral. Le faire d’abord, ou en même temps qu’un projet d’anglais. - Trouver un prof qui veuille le faire.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? - Toutes les opportunités sont bonnes. - Réseaux européens pour les sciences, échange linguistique, etc… Quels sont les problèmes à surmonter ? - Curriculum. Donner continuité aux élèves qui commencent à faire du français à l’ESO : donner une continuité. Il faut compter sur les parents d’élèves. Pour participer aux groupes de travail, il faut avoir l’acceptation du : -équipe directeur -”claustre” -”Conseils scolaires” ? (ZER) : comment une petite école peut décider de faire du français en 3 et 4 ? Si elle le fait déjà en 5 et 6. Future formation Groupes qui travailleront par niveau, groupes techniques. Les heures de castillan et catalan dans les sections européennes? Elles diminuent.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? - Toutes les opportunités sont bonnes. - Réseaux européens pour les sciences, échange linguistique, etc… Quels sont les problèmes à surmonter ? - Curriculum. Donner continuité aux élèves qui commencent à faire du français à l’ESO : donner une continuité. Il faut compter sur les parents d’élèves. Pour participer aux groupes de travail, il faut avoir l’acceptation du : -équipe directeur -”claustre” -”Conseils scolaires” ? (ZER) : comment une petite école peut décider de faire du français en 3 et 4 ? Si elle le fait déjà en 5 et 6. Future formation Groupes qui travailleront par niveau, groupes techniques. Les heures de castillan et catalan dans les sections européennes? Elles diminuent.

Conclusions du quatrième groupe

Núria Coloma Duran. CEIP AESO, Isona Núria Sarroca Bernadets. CEIP AESO, Issona Assumpta Vidal. IES Serós Montse Giménez. IES L’Olivera, La Panadella Cristina Plana. IES Terres de Ponent, Mollerusa Carme Llaberia. IES Manuel de Montsart, Lleida Anna Soler. IES Escola del Treball, Lleida Vicenta Castillo. CEIP Manuel Ortiz Castello, Juneda Subdirecció General de Llengua i Cohesi ó Social Présentation du groupe de travail: 1, 2, 3,4 ou 5

ON SOM? PRIMÀRIA: De 2 centres de primària amb professorat especialista de francès, actualment cap centre oferta la 2a llengua estrangera. Tot i que s’ho estan plantejant en 1 centre d’incorporar-ho el curs vinent. SECUNDÀRIA: En tots els IES només hi ha un especialista i que no cobreix l’horari en francès i l’ha de completar fent d’altres assignatures (majoritàriament llengües). En 1 IES d’una sola línia no hi ha especialista de francès, però si que hi ha un professor acreditat. Els centres de secundària que oferten cicles formatius (Hoteleria, Comerç Internacional, Secretariat…) tenen professorat especialista de francès a temps complert. - La situació del Català a la demarcació de Lleida és bona. La del Castellà mitja. - Hi ha professorat amb acreditació d’EOI. - Generalment els alumnes provenen d’àmbit rural, d’àmbit urbà, de la franja de Ponent i un 15%-20% de l’immigració.

ON SOM? PRIMÀRIA:

De 2 centres de primària amb professorat especialista de francès, actualment cap centre oferta la 2a llengua estrangera. Tot i que s’ho estan plantejant en 1 centre d’incorporar-ho el curs vinent.

SECUNDÀRIA:

En tots els IES només hi ha un especialista i que no cobreix l’horari en francès i l’ha de completar fent d’altres assignatures (majoritàriament llengües).

En 1 IES d’una sola línia no hi ha especialista de francès, però si que hi ha un professor acreditat.

Els centres de secundària que oferten cicles formatius (Hoteleria, Comerç Internacional, Secretariat…) tenen professorat especialista de francès a temps complert.

- La situació del Català a la demarcació de Lleida és bona. La del Castellà mitja. - Hi ha professorat amb acreditació d’EOI. - Generalment els alumnes provenen d’àmbit rural, d’àmbit urbà, de la franja de

Ponent i un 15%-20% de l’immigració.

IMPLICACIÓ: El Departament d’Educació hauria de sensibilitzar els equips directius dels centres.

IMPLICACIÓ:

El Departament d’Educació hauria de sensibilitzar els

equips directius dels centres.

Conclusions du cinquième groupe

OÙ EN SOMMES-NOUS? Situation: - du projet linguistique de l’établissement Français LE1 LE2 Anglais LE2 LE1 CATALAN : langue véhiculaire d’apprentissage CASTILLAN: dès P3/PS du projet socio-culturel Figueres environ 30% d’immigration Ripoll environ 10% Camprodon environ 20%

OÙ EN SOMMES-NOUS? Situation: - du projet linguistique de l’établissement Français LE1 LE2 Anglais LE2 LE1 CATALAN : langue véhiculaire d’apprentissage CASTILLAN: dès P3/PS du projet socio-culturel Figueres environ 30% d’immigration Ripoll environ 10% Camprodon environ 20%

OÙ ALLONS-NOUS? -Etablissements multilingues: Oui, tous les établissements participent ou ont participé dans les projets d’innovation(orateur, plan expérimental).Toujours, ces projets ont été présentés et approuvés par le conseil de classe et Conseil d’établissement Quelques uns ont participé dans des comenius.

OÙ ALLONS-NOUS? -Etablissements multilingues: Oui, tous les établissements participent ou ont participé dans les projets d’innovation(orateur, plan expérimental).Toujours, ces projets ont été présentés et approuvés par le conseil de classe et Conseil d’établissement Quelques uns ont participé dans des comenius.

COMMENT Y ARRIVER? - Réseaux qui sont à la disposition des établissements Tous. Formation Inspection CRP Centre de ressources spécialisé en français Collaboration avec l’Alliance Française…

COMMENT Y ARRIVER? - Réseaux qui sont à la disposition des établissements Tous. Formation Inspection CRP Centre de ressources spécialisé en français Collaboration avec l’Alliance Française…

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? Echanges, correspondances, visites culturelles, colonies, concours théâtre, ateliers de contes en profitant des familles francophones… Quels sont les problèmes à surmonter ? -pourquoi il n’y apas d’épreuves de compétences en français? -il faut des assistants de français au primaire - créer les postes “llicencies C” pour les professeurs de français - il aurait fallu compter sur les inspecteurs aujourd’hui - il manque une suite institutionnelle /formelle entre primaire et secondaire -il faut avoir un vrai support du Département de l’Education et diffusion de l’ensemble du français.

CONCLUSIONS Quelles sont les différentes possibilités d’actions ? Echanges, correspondances, visites culturelles, colonies, concours théâtre, ateliers de contes en profitant des familles francophones… Quels sont les problèmes à surmonter ? -pourquoi il n’y apas d’épreuves de compétences en français? -il faut des assistants de français au primaire - créer les postes “llicencies C” pour les professeurs de français - il aurait fallu compter sur les inspecteurs aujourd’hui - il manque une suite institutionnelle /formelle entre primaire et secondaire -il faut avoir un vrai support du Département de l’Education et diffusion de l’ensemble du français.

Conclusions du sixième groupe

OÙ EN SOMMES-NOUS? Que fait-on dans notre établissement: Situation: - du projet linguistique de l’établissement on n’a pas de PLE concernant les langues données dans nos établissements. Le projet linguistique d’établissement concerne la langue catalane, il ne s’agit pas d’un PLE multilingue. - du projet socio-cultureltrès varié - degré d’implication des chefs d’établissement En général, l’implication des proviseurs est moyenne/élevée.On considère qu’on dépend des chefs d’établissemnets parceque la langue française est une matière à option. Donc en tant que profs de FLE on doit travailler plusn pour rendre notre matière attrayante pour gagner nos élèves, convaincre nos collègues d’établissment parce qu’on a pas de directives claires de la part du département d’éducation.

OÙ EN SOMMES-NOUS? Que fait-on dans notre établissement: Situation: - du projet linguistique de l’établissement on n’a pas de PLE concernant les langues données dans nos établissements. Le projet linguistique d’établissement concerne la langue catalane, il ne s’agit pas d’un PLE multilingue. - du projet socio-cultureltrès varié - degré d’implication des chefs d’établissement En général, l’implication des proviseurs est moyenne/élevée.On considère qu’on dépend des chefs d’établissemnets parceque la langue française est une matière à option. Donc en tant que profs de FLE on doit travailler plusn pour rendre notre matière attrayante pour gagner nos élèves, convaincre nos collègues d’établissment parce qu’on a pas de directives claires de la part du département d’éducation.

On aimerait avoir le modèle éducatif galicien. Castillan/catalan 1ère langue étrangère: anglais ou français(34) 2ème langue étrangère: anglais ou français (24) * un enseignement apprentissage des langues étrangères obligatoire Dans tout l’enseignement secondaire, on voudrait l’offre de l’apperentissage de la langue étrangère (française), dans le primaire à partir de la troisième année. Modèle éducatif: Primaire 3e/4e/5e/6e 1ère Langue étrangère Anglais/français 2ème Langue étrangère Anglais/français A partir de ce modèle on pourrait organiser les projets d’innovation…

On aimerait avoir le modèle éducatif galicien. Castillan/catalan 1ère langue étrangère: anglais ou français(34) 2ème langue étrangère: anglais ou français (24) * un enseignement apprentissage des langues étrangères obligatoire Dans tout l’enseignement secondaire, on voudrait l’offre de l’apperentissage de la langue étrangère (française), dans le primaire à partir de la troisième année. Modèle éducatif: Primaire 3e/4e/5e/6e 1ère Langue étrangère Anglais/français 2ème Langue étrangère Anglais/français A partir de ce modèle on pourrait organiser les projets d’innovation…

Demandes: Bourses de formation pour les professeurs d’autres matières pour qu’ils puissent améliorer leurs communicatives en français. (tel qu’on le fait actuellement en anglais). D’après la situation actuelle des profs de FLE on aimerait avoir des bourses de formation pour les profs de FLE qui doivent assurer la langue anglaise comme matière obligatoire.

Demandes: Bourses de formation pour les professeurs d’autres matières pour qu’ils puissent améliorer leurs communicatives en français. (tel qu’on le fait actuellement en anglais). D’après la situation actuelle des profs de FLE on aimerait avoir des bourses de formation pour les profs de FLE qui doivent assurer la langue anglaise comme matière obligatoire.

Add a comment

Related presentations

Related pages

Conclusions de la Jornada TTIP i Cultura | ASSOCIACIÓ D ...

Organitzada pel Departament de Cultura, el passat 10 de novembre va tenir lloc, a l’auditori Blanquerna de Barcelona, la jornada «TTIP i Cultura: riscos ...
Read more

Conclusions de la jornada ‘OBRINT PORTES’,

debat i reflexiÓ | xarxa d‟acciÓ social per a la reinserciÓ en l‟Àmbit penitenciari | 27.09.2011, caixaforum conclusions de la jornada ‘obrint ...
Read more

Conclusions de la jornada ‘FEM EQUIP!

jornada de treball | fem equip! rrhh per al foment de l¶empresa inclusiva | 25.11.2011, hotel arts (barcelona) conclusions de la jornada ‘fem equip!
Read more

Conclusions de la Jornada: L’acolliment lingüístic ...

CONCLUSIONS 1. Introducció El dia 22 de febrer es va fer a Tarragona un jornada dedicada a l’acolliment lingüístic. Per primera vegada s’hi assajava ...
Read more

Conclusions de la Jornada sobre criteris microbiològics ...

1 Conclusions de la Jornada sobre criteris microbiològics dels aliments coorganitzada per l’ACSA i l’IRTA 1. El Reglament (CE) núm. 2073/2005 de la ...
Read more

Conclusions i presentacions de la jornada sobre Camppylobacter

Les conclusions de la jornada tècnica "Campylobacter: de la granja a la taula. Situació actual i perspectives de futur", organitzada pel CReSA el passat ...
Read more

Conclusions de la jornada La intervenció en famílies des ...

1 Conclusions sobre la Jornada La intervenci ó en fam í lies des de l’àmbit de medi obert en justí cia juvenil DEL CONEIXEMENT de 2006
Read more

RESUM I CONCLUSIONS

CONCLUSIONS DE LA JORNADA Les principals conclusions a les quals es va arribar de forma conjunta entre tots els agents participants són les següents:
Read more

Isidor Marí - Conclusions de la jornada "Les noves ...

Jornada "Les noves professions lingüístiques i literàries" (Barcelona, 11 de febrer de 2003) Conclusions de la jornada "Les noves professions ...
Read more