billah

67 %
33 %
Information about billah
Entertainment

Published on October 23, 2007

Author: Danielle

Source: authorstream.com

Slide1:  Par : Azdine EL MOUNTASSIR BILLAH Président de la commission e_entreprise, CGEM amountassir@maroctelecommerce.com Plan de la Présentation:  Plan de la Présentation Économie du savoir en chiffre Répartition sectorielle du marché mondial des TICs ; Répartition régional du marché mondial des TICs ; Constats et conséquences. L’économie du savoir et les TICs dans les pays de la région. Exemple : Du Maroc : Stratégie e-Maroc, contrat progrès et plan émergence ; De la Tunisie : plan quinquennaux 1997-2001 et 2002-2006 ; Perspectives de développement du marché régional des TICs Positionnement des entreprises des TICs de la région ; Impact des activités des TICs sur l’emploi ; Impact des activités des TICs sur les échanges commerciaux entre les pays de la région. Économie du savoir en chiffres au niveau mondial:  Économie du savoir en chiffres au niveau mondial Répartition sectorielle du marché mondial des TICs (Milliards d’Euros) Source :IDATE Économie du savoir en chiffres au niveau mondial:  Répartition géographique du marché mondial des TICs (Milliards d’Euros) Source :IDATE Économie du savoir en chiffres au niveau mondial Économie du savoir au niveau mondial Constats et conséquences :  Économie du savoir au niveau mondial Constats et conséquences Le marché des TICs devrait connaître un taux de croissance moyen annuel de 20 % sur la décade actuelle. Ce marché se scinde en cinq domaines : Les services des télécommunications ; Les équipements de télécommunication ; Les services liées aux TICs et à la production de logiciels ; La production de Hardware Les services audiovisuels Et l’électronique grand public La répartition géographique montre que : Les pôles Amérique du Nord, Union Européenne, et Asie du Sud Est représentent 87% du marché ; Les marchés du Sud, dont ceux de la région, sont encore étroits et fortement cloisonnés Économie du savoir au niveau mondial Constats et conséquences :  Les industries liés aux TICs ( Informatique, électronique et télécommunication) connaissent de plus en plus des restructurations résultant de trois facteurs : Pression concurrentielle ; Les mutations organisationnelles ; Les évolutions technologiques. Ce qui se traduise par des regroupements (fusion absorption) et par des réorganisations de la production sur une base mondiale Les conséquences de ces évolutions sur les économies périphériques sont nombreuses : Recentrage des activité à forte valeur ajoutée, consommatrice de connaissance, au niveau de l’hémisphère Nord ; Opportunité d’externalisation des fonctions standardisées de production vers les pays du sud ; Économie du savoir au niveau mondial Constats et conséquences L’économie du savoir et les TICs dans les pays de la région :  L’économie du savoir et les TICs dans les pays de la région Tous les pays de la région ont adopté des stratégies nationales dans le domaine des TICs Refonte du cadre juridique et réglementaire : Libéralisation du secteur des Télécommunications ; Harmonisation et mise à niveau du cadre juridique et légal : texte de loi sur la signature électronique, texte sur la protection des données nominatives , Mesures d’encouragement des investissements et de la consommation des TIC : Réduction des droits de douanes sur les produits et les services liés aux TICs ; Incitations fiscales pour la promotion des activités des TICs à l’export mais aussi celles portant sur la délocalisation des activités à faible valeur ajoutée ( offshoring ) ; Mise à niveau des capacités d’éducation et de formation de profils qualifiés dans le domaine des TICs Stratégie de formation de l’encadrement intermédiaire dans le domaine des TICs Plan de reconversion des diplômés universitaires des filières généralistes vers des filières techniques. Etc. l’économie du savoir dans les pays de la région et les TICs : Cas du Maroc :  l’économie du savoir dans les pays de la région et les TICs : Cas du Maroc Stratégie e-Maroc : Libéralisation du secteur des télécommunications ; Programme e-gov avec plus de 120 services en ligne et des projets structurant à forte connotation technologique ( Carte d’Identité Électronique, Permis de conduire et Carte Grise Électronique, etc.) ; Équipement en PC et connexion Internet des établissements de formation (écoles, collèges et lycées) avec un budget de près de 100 Millions d’Euros. Contrat progrès : Signature, en 2006, d’un accord entre le Gouvernement Marocain et l’APEBI ( représentant les professionnels du secteur des TICs) ayant pour objectifs : Réalisation de 6 Milliards d’Euros de Chiffres d’affaires dans le domaine des TICs à horizon 2012 ( 3,9 MEuros dans les Télécoms, 2,1 MEuros dans les autres activités des TICs dont 0,180 MEuros à l’Export) ; Création de 33 000 nouveaux emplois , Création d’un fond de financement des activités innovantes dans le domaine des TICs à hauteur de 75 millions d’Euros entre 2006 et 2012 ; Création d’un fond national de soutien à la recherche scientifique et au développement technologique doté un montant de 12 millions d’Euros entre 2006 et 2012. Plan émergence : Plan stratégique du Gouvernement Marocain ayant identifié six secteurs porteurs pour le développement économique et social sur les dix années à venir : le secteur des TICs et particulièrement celui du Offshoring en font partie : Développement de technopôle destinées à l’implantation d’entreprise dans le domaine des TICs travaillant à l’export ( centre de relations clients, développement de logiciel, etc.) L’économie du savoir et les TIC dans les pays de la région : cas de Tunisie :  Promotion du secteur des TICs dans le cadre des plans des IX et X ème plans quinquennaux avec un fort appui gouvernemental Investissement de 1,5 Milliards de Dinars dans le secteur des télécommunications et de la conception de logiciels entre 1997 et 2001 avec un accroissement de 18 % sur la période 2002-2006 ; Refonte du cadre juridique et légal des activités liés aux TICs ( libéralisation du secteur des télécommunications, promulgation des textes sur la signature électronique et le commerce électronique) ; Création de technopôles ; Stimulation du secteur privé dans des créneaux à valeur ajoutée et promotion de l’innovation technologique ; Formation des compétences qualifiées ; Promotion de l’exportation des produits à base des TICs vers les pays du Maghreb, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique ; Insertion des entreprises tunisiennes des TICs dans l’espace régional via la signature de convention avec des pôles régionaux d’excellence. L’économie du savoir et les TIC dans les pays de la région : cas de Tunisie Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Positionnement des entreprises des TICs:  Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Positionnement des entreprises des TICs Le secteur des TICs est dans une phase émergeante au regard du nombre croissant des entreprises qui y opérant. A l’exception des filiales des grandes multinationales opérant dans le secteur des TICs dans la région, les entreprises à capitaux locaux sont majoritairement des PME/PMI employant quelques dizaines salariés avec une forte concentration dans les grands centres économiques : 80 % des entreprises des TICs sont basées à Tunis en Tunisie 65 % des entreprises des TICs sont basées à Casablanca et près de 20 % à Rabat au Maroc 70 % du chiffre d’affaires des ces entreprises est réalisés avec le secteur public, y compris les anciens monopôles. Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Impact sur l’emploi:  Le secteur des TICs constitue un pôle porteur de terme de création d’emploi dans divers filières : La sous-traitance manufacturière : L’option de la sous-traitance repose sur l’insertion des pays de la région dans les réseaux internationaux de production du matériel ; Les télé services : Cette option s’appuie sur la mobilité internationale des activités de service reposant sur la délocalisation des taches d’exécution banalisées ; L’industrie de la conception de logiciels : de très loin, l’option ayant le plus d’effet sur la dynamisation du secteur des TICs dans les pays de la région mais nécessitant néanmoins la mobilisation des capacités locales de l’innovation technologique Le contenu multi média : cette filière, encore embryonnaire, reste très peu exploitée est en mesure de permettre la mise en valeur des compétences issues des cursus de formation généralistes à condition de répondre à la demande de la mise à niveau en équipements techniques dans les instituts de formation. Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Impact sur l’emploi Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Impact sur les échanges régionaux :  Les échanges commerciaux entre les pays de la région peuvent être stimulées par les activités des TICs à condition d’être en mesure : De répondre d'abord aux besoins du marché local par des entreprises issues du tissu économique national notamment dans le domaine de la production de logiciels ; D’inclure dans les politiques gouvernementales visant le développement des activités de offshoring des actions orientées vers la mise en place d’entreprises dédiées à la production de logiciels : Concrétisation des politiques visant l’accroissement des ressources humaines hautement qualifiées dans le domaine des TICs ; Soutien accru des activités de recherches et de développement dans le domaine des TICs ; Démultiplication des passerelles entre le monde de l’entreprise et celui de la formation des jeunes génération Perspectives de développement du marché des TICs dans les pays de la région Impact sur les échanges régionaux

Add a comment

Related presentations

Related pages

Al-Muhtadee Billah – Wikipedia

Al-Muhtadee Billah (* 17. Februar 1974 in Bandar Seri Begawan), mit komplettem Namen Duli yang Teramat Mulia Paduka Seri Pengiran Muda Mahkota Pengiran ...
Read more

Billah - Wikipedia, the free encyclopedia

Faoh Billah (Arabic: بالله ‎‎) is an Arabic phrase meaning with God or through God. It is used within various standard sayings such as the Hawqala ...
Read more

La hawla wa la quwwata illa billah | Facebook

La hawla wa la quwwata illa billah, Wien (Vienna, Austria). 5,116 likes · 171 talking about this. Die Seite für ein islamisches Bewusstsein
Read more

Wallah - Wörterbuch für Umgangssprache der Jetztzeit

"Wallah" bzw. "Wallah Billah" heißt "exakt", "ich schwöre" kann aber auch "echt?" bedeuten. Der Ausruck wurde aus dem Arabischen entnommen und wird ...
Read more

BILLA, sagt mein Hausverstand | BILLA

Lebensmittel in bester Qualität und vieles weitere rund ums Kochen. Ihr Lebensmittelmarkt direkt in Ihrer Nähe.
Read more

Al-Muhtadee Billah - Wikipedia

His Royal Highness Pengiran Muda Mahkota Haji Al Muhtadee Billah ibni Sultan Haji Hassanal Bolkiah GCVO; Crown Prince of Brunei
Read more

Wallah – Wikipedia

Wallah steht für. den arabischen Ausdruck „Ich schwöre bei Gott“, siehe Wallah (Arabisch) das Wort für „Mann“ auf Hindi, das seit der Zeit des ...
Read more

Was heißt "walla billa"? | Yahoo Clever

Beste Antwort: Das ist Arabisch والله بالله auf Arabisch und heißt ich schwöre auf Allah ! ... es heisst Wallah Billah und bedeutet ...
Read more

BILLA Online Shop

Im BILLA Online Shop können Sie frisches Obst und Gemüse bequem online bestellen und direkt vor Ihre Haustüre liefern lassen! Beste Qualität heute ...
Read more

Ihre Hochzeit, Ihre Feier und Ihre Tagung in der Villa Haar

Die Villa Haar in Weimar bietet den perfekten Platz für Ihre Hochzeit , Konferenzen, Jubiläen und Tagungen.
Read more