advertisement

Ankylostomose

50 %
50 %
advertisement
Information about Ankylostomose
Entertainment

Published on March 24, 2009

Author: Sciencedzaguet

Source: authorstream.com

advertisement

Ankylostomose : Ankylostomose Embranchement des Némathelminthes, Classe des Nématodes, Phasmidien Ordre des Strongylidés: Super famille des Ancylostomatoidea: Ancylostoma duodenale et Ancylostoma sp ( de agkylo = crochu et stome = bouche) Necator americanu Slide 3: Morphologie: adultes: aspect de gros oxyures blancs ( rouges après repas sanguin) capsule buccale inclinée sur la face dorsale, voir image des adultes hématophages mâle: 8-10 mms, bourse caudale et 2 spicules permettant le diagnostic d'espèce femelle: 10 -15 mms, extrémité postérieure obtuse, vulve au tiers postérieur ==> forme de Y in copula; diagnose d'espèce: Ancylostoma: bouche: 2 paires de crochets; bourse caudale: côte courte tridigitée Necator: bouche: 1 paire de lames coupantes ventrales et 1 paire de dents dorsales; bourse caudale: côte longue bidigitée oeuf: ovoïde, coque mince, transparente, incolore Voir schéma de l'oeuf non embryonné à la ponte mais contenant des blastomères qui se multiplient rapidement; stade morula au moment de l'examen coprologique 60 - 70 µm x 40 µm Stades larvaires: L1: rhabditoïde; (250 µm, double renflement oesophagien); L2: strongyloïde (500 µm, un renflement oesophagien); L3: strongyloïde infectieuse (600 µm, un renflement oesophagien, oesophage égal à 1/4 du corps, engainée dans l'exuvie du stade précédent) Cycle évolutif:Cycle direct : Cycle évolutif:Cycle direct Slide 5: HD = homme vers adultes localisés dans le duodénum, fixés à la muqueuse ,élimination fécale des oeufs, maturation des oeufs si température suffisante (25 - 30 °C), oxygène et humidité; cinétique indiquée à titre indicatif, dépend des conditions particulières J0: oeuf pondu, selles sur le sol J + 1: éclosion de l'oeuf, larve L1 libre J + 3: première mue, larve L2 libre J + 7: seconde mue, la larve L3 reste dans l'exuvie de la mue, survie 1 à 2 mois (ou plus). La larve L3 présente un géotropisme - (elle a tendance à monter, former des mêches, un histotropisme + (attirée par la peau), un thermotropisme + (attirée par la chaleur) pénétration active transcutanée des larves strongyloïdes L3 (réalisée en 5 minutes), accessoirement possibilité d'ingestion (pour Ancylostoma uniquement), migration larvaire par voie sanguine vers les poumons, traversée des alvéoles, remontée de l'arbre trachéo-bronchique et déglutition (cycle entéro-pulmonaire comparable à celui de l'Ascaris)puis arrivée dans le tube digestif où ont lieu les dernières mues et le passage au stade adulte durée de la phase prépatente: 6 semaines (Ancylostoma) à 8 semaines (Necator) durée de vie: maximum: 5 ans Slide 6: Epidémiologie: R. de P. = homme, maladie liée au péril fécal humain évolution larvaire dépendante de la température (Ancylostoma T° > 22 °C, Necator: T° > 25 °C) donc pays chauds et humides, tropiques ou zones à microclimat (mines, briquetteries) Prévalence: 1/4 de la population mondiale est ankylostome dépendante contamination transcutanée par pénétration des larves strongyloïdes L3 lors de contact de la peau nue avec le sol humide (marche pieds nus) en France: maladie professionnelle des mineurs conditions de survie des larves L3: plusieurs mois sur le sol humide, à l'obscurité et à 20°C. les larves peuvent subir le phénomène de l'hypobiose dans les tissus Slide 7: Clinique: phase d'incubation: passage transcutané en 24 à 48 heures: prurit, érythème papuleux, lésions de grattage (cf: gourme des mineurs) dure 6 à 8 jours phase d'invasion: migration larvaire au niveau des poumons toux afébrile, pharyngite, voix rauque (catarrhe des gourmes), dure 1 à 2 semaines phase d'état: installation des vers dans le duodénum, 6 à 8 semaines après la contamination 1 - premier mois: duodénite avec douleurs duodénales, nausées, vomissements, diarrhée, anorexie ou boulimie, perversion du goût, amaigrissement; normalisation après 2 mois 2 - chronicité: douleurs épigastriques, tendance diarrhéique, 3 - après quelques années si l'infestation est importante et l'apport alimentaire insuffisant: anémie de type hypochrome microcytaire ferriprive généralement bien supportée, la spoliation sanguine due aux vers n'est pas compensée si n > 500 vers chez la femme et l'enfant, les réserves en fer sont moindres, l'anémie peut se manifester si n > 50 vers troubles généraux: asthénie, arrêt de croissance, troubles nerveux en l'absence de réinfestation, guérison en 5 à 10 ans et restauration spontanée de l'anémie Slide 8: Diagnostic: diagnostic d'orientation séjour en région d'endémie, pendant la phase d'invasion: hyperleucocytose (12 à 20 000 / mm3 = 12 à 20 G/L) et hyperéosinophilie (1 500 à 10 000 / mm3 = 1,5 à 10 G/L) diagnostic direct: possible à la phase d'état: coprologie différée possible pendant 24 heures: oeufs 70 x 35 µm, embryonné à l' émission; numération (10 000 oeufs / g de selles peuvent expliquer l'anémie) après 24 heures: larves L1 rhabditoïdes , 250 µm, coproculture parasitaire, en 7 jours à 28 °C: larve L3 strongyloïde engainée, 600 µm, diagnostic différentiel avec S. strongyloïdes posé sur la morphologie des L3 Slide 9: Thérapeutique: Chimiothérapie antiparasitaire: Levamisole Solaskil®, Pyrantel ombantrin®, benzimidazolés: Flubendazole Fluvermal®, Albendazole Zentel® hopital, Mébendazole Vermox® hopital. Autre thérapeutique: fer, vitamine B12, si anémie très forte suivi thérapeutique: contrôle patrasitologique après 3 semaines, refaire après 9 à 12 mois en raison de l'hypobiose larvaire possible pour A. duodenale. Prophylaxie: prophylaxie générale: lutte contre le péril fécal, éducation sanitaire, dépistage et traitement des porteurs (traitement de masse annuel en région d'endémie). prophylaxie individuelle: port des chaussures, éviter contact de la peau nue avec la terre Anguillulose : Anguillulose Embranchement des Némathelminthes, Classe des Nématodes, Phasmidien Ordre des Rhabditidés: Super famille des Rhabdiatoidea: Strongyloides stercoralis, S. fuelleborni Slide 11: Morphologie: adulte génération parasite: femelles parthénogénétiques très fines, oesophage strongyloïde (à un seul renflement oesophagien), non hématophages, se nourrissent des tissus, longueur: 2,5 mms, diamètre: 0,04 mm oeuf: proche de ceux des ancylostomidés, coque mince, claire, transparente, 50 x 30 µm, contiennent la larve L1 lors de l'émission des selles Stades larvaires: L1: rhabditoïde; (250 µm, double renflement oesophagien); L2: strongyloïde (500 µm, un renflement oesophagien); L3: strongyloïde infectieuse cycle direct, parasite monoxène opportuniste Slide 13: HD = homme, les femelles parasites circulent dans la muqueuse intestinale, ponte d'oeufs non embryonnés qui s'embryonnent pendant le transit intestinal ==> élimination fécale des larves rhabditoïdes à J0, évolution extérieure dépend des conditions extérieures: température, humidité, matières organiques Si température < 16 °C, survie des L1 pendant 15 jours puis mort Si température comprise entre 16 et 20 °C et humidité > 60 %: à J0: L1, à J + 3: obtention des L3 infestantes, survie pendant 15 jours Si température > 20 °C, abondance de matières organiques et humidité > 60 %: à J0: L1, à J + 3: obtention directe d'adultes mâles ou femelles libres (adultes stercoraux), fécondation, ponte ==> L1 ==> L2 ==> L3 infectieuses à J + 7, survie pendant 15 jours Contamination: pénétration active transcutanée des larves strongyloïdes L3, migration larvaire par les poumons, (cycle entéro-pulmonaire), obtention des femelles parthénogénétiques premières pontes au bout de 15 jours durée de vie des femelles: 3 mois Remarque: possibilité d'un cycle endogène (auto-infestation); transit des L1 dans le tube digestif, mues dans le tube digestif ==> L3 infectieuses dans le colon ou à la marge anale, pénétration directe de ces larves surtout dans la zone péri-anale (larva currens) Epidémiologie: Slide 14: R. de P. = homme principalement pour S. strongyloïdes; homme et singe pour S. fuelleborni pays chauds et humides: infestation possible toute l'année (tropiques) Antilles, Afrique centrale équatoriale pays tempérés: contamination possible l'été: sud des Etats Unis, Europe du Sud parasitose liée au peril fécal humain, contamination transcutanée (baignade, marche dans la boue) estimation à 30 - 60 millions de sujets parasités en France, 250 cas d'anguillulose autochtone diagnostiqués depuis le début du siècle. parasite opportuniste. Slide 15: Clinique: phase d'incubation: passage transcutané en 24 à 48 heures: prurit, érythème papuleux, dure 2 à 3 jours phase d'invasion: migration larvaire au niveau des poumons toux afébrile, pharyngite, voix rauque, se produit 4 à 6 jours après l'inoculation et dure 2 à 3 jours phase d'état: installation des vers dans le duodénum, 20 à 30 jours après la contamination signes digestifs: douleurs abdominales (brûlures, crampes), troubles du transit (diarrhées intermittentes ou chroniques, vomissement et nausées plus rarement), troubles de la nutrition et amaigrissement (retard de croissance chez les enfants) troubles cutanés par vagues ( larva currens) correspondant aux réinfestations endogènes (prurit, réactions urticariennes durant quelques jours) , se manifestent avec une périodicité irrégulière de plusieurs mois en l'absence de réinfestation, la maladie peut durer plusieurs dizaines d'années Remarque 1: hyperéosinophilie importante jusque 30 G/L au début de la maladie, puis décroissance et récidives en fonction des réinfestations endogènes (courbe en clocher) Remarque 2: parasite opportuniste, chez le sujet immunocompétent: maladie souvent asymptomatique sauf les larva currens. Si le sujet devient immunodéprimé (greffe, SIDA, traitement par les corticoïdes) récidives importantes de la maladie (exacerbation des signes digestifs) et risque d'anguillulose disséminée maligne qui peut être mortelle. Remarque 3: le parasite n'est pas hématophage ==> pas d'anémie, les femelles sont bien supportées et n'entrainent pas de fibrose Diagnostic: Slide 16: diagnostic d'orientation séjour en région d' endémie, pendant la phase d'invasion: hyperéosinophilie (10 000 à 30 000 / mm3, 10 à 30 G/L), puis courbe en clocher ou en dents de scie diagnostic direct: possible à la phase d'état: coproscopie: larves L1 rhabditoïdes, 250 µm, mais pontes faibles et irrégulières (20 à 50 oeufs pondus /jour/femelle), (technique de Baerman ou enrichissement de Junod), nécessité de multiplier les examens coproculture parasitaire, en 7 jours à 28 °C: larves L3 strongyloïdes, 600 µm, extrémité postérieure bifide (diagnostic différentiel avec ankylostomes); adultes stercoraux (longueur environ 1 mm), oeufs diagnostic différentiel avec Ancylostomidés posé sur la morphologie des L3 et la présence des adultes libres diagnostic indirect: recherche facultative des anticorps sériques, mais interprétation délicate en raison des réactions croisées avec d'autres nématodes et trématodes Thérapeutique: Slide 17: chimiothérapie antiparasitaire: chez le sujet immunocompétent: benzimidazolés <../medicam/benzimid.html>: Thiabendazole Mintezol® hôpital (le plus efficace) 2 cures de 2-3 jours espacées de 21 jours, Albendazole Zentel® hôpital et DOM TOM, efficacité variable, cures de 3 jours avermectine: Ivermectine <../medicam/aut_helm.html> (Mectizan® à distribution spéciale remplacé par Stromectol®) 1 dose, efficacité probable de 90 %, ne pas utiliser chez la femme enceinte et l'enfant < 5 ans chez le sujet immunodéprimé: prolonger les cures de Mintezol® pendant 6-7 jours et les répéter tous les mois pendant 6 mois ou alterner avec des cures d'ivermectine suivi thérapeutique faire des examens parasitologiques des selles à 1 mois, 6 mois et 1 an; vérifier la chute du taux d'éosinophiles (remontée signifie rechute) Slide 18: Prophylaxie: prophylaxie générale: lutte contre le péril fécal, mesures d'hygiène, dépistage et traitement des porteurs (ivermectine en traitement de masse?) prophylaxie individuelle: port de chaussures, éviter contact de la peau nue avec eau et terre prophylaxie pour les immunodéprimés chez les sujets ayant séjourné en pays d'endémie: faire la recherche d'anguillule avant tout traitement immunosuppresseur ou si risque de SIDA même en cas de négativité, faire une cure de Mintezol® de 3 jours chaque mois à titre prophylactique

Add a comment

Related presentations

Related pages

Duden | Ankylostomose | Rechtschreibung, Bedeutung, Definition

Definition, Rechtschreibung, Synonyme und Grammatik von 'Ankylostomose' auf Duden online nachschlagen. Wörterbuch der deutschen Sprache.
Read more

Duden | Ankylostomiase | Rechtschreibung, Bedeutung ...

Ankylostomiasis, Ankylostomose. Bedeutung (in den Tropen und Subtropen sowie im Berg- und Tunnelbau auftretender) Nematodenbefall; Hakenwurmkrankheit ...
Read more

Ankylostomose - WHO | World Health Organization

Ankylostomose B76.0; Parasitose (à)|Ancylostoma (braziliense) (caninum) (ceylanicum) (duodenale) B76.0; Children. Ankylostomose. CIM-10 Version:2008.
Read more

ankylostomose(1) - Download - 4shared

ankylostomose(1) - download at 4shared. ankylostomose(1) is hosted at free file sharing service 4shared.
Read more

L'Ankylostomose. (Book, 1932) [WorldCat.org]

Get this from a library! L'Ankylostomose.. [Charles Garin; B Gonthier; Jean Rousset]
Read more

Ankylostomose

Cet article décrit les critères administratifs pour qu'une infestation parasitaire, l'ankylostomose soit reconnue comme maladie professionnelle.
Read more

ankylostomose translation English | French dictionary ...

ankylostomose translation english, French - English dictionary, meaning, see also 'AN',animosité',anthropomorphisme',anthropologie', example of use, ...
Read more

parasito - suite oxyures, ascaris, trichocephale ...

parasito - suite oxyures, ascaris, trichocephale,anguillulose (strongyloidose), ankylostomose SmartMedicine. Subscribe Subscribed Unsubscribe ...
Read more

Anguillusose et ankylostomose (Computer file, 2005 ...

L'anguillulose et l'ankylostomose sont des parasitoses dues à des helminthes, respectivement Strongyloïdes stercoralis et Ankylostoma duodenale ou ...
Read more

Ankylostomose: Amazon.ca: Delmar Thomas C. Stawart: Books

Ankylostomose: Amazon.ca: Delmar Thomas C. Stawart: Books. Amazon.ca Try Prime Your Store Deals Store Gift Cards Sell Help en français. Shop by Department ...
Read more