Analyse de d'impact de la libéralisation des échanges agricoles au Cameroun

50 %
50 %
Information about Analyse de d'impact de la libéralisation des échanges agricoles au Cameroun

Published on June 13, 2016

Author: UnivDschang

Source: slideshare.net

1. ANALYSE D’IMPACT DE LA LIBERALISATION DES ECHANGES AGRICOLES AU CAMEROUN PRÉSENTÉ PAR EMMANUEL DOUYA

2. PLAN DE PRESENTATION  OBJECTIFS ET HYPOTHESES DE LA THESE  TYPES DE LIBERALISATION ANALYSES  APPROCHE METHODOLOGIQUE  PRINCIPAUX RESULTATS  CONCLUSIONS ET PISTE DE RECHERCHE

3. OBJECTIFS ET HYPOTHESES  OBJECTIFS:  OBJECTIF GENERAL  OBJECTIFS SPECIFIQUES  HYPOTHESES:  HYPOTHESE PRINCIPALE  HYPOTHESES SPECIFIQUES

4. OBJECTIF GENERAL Montrer qu’une politique de libéralisation des échanges agricoles, qu’elle soit multilatérale ou régionale, n’est pas une option efficiente pour les échanges agricoles au Cameroun

5. OBJECTIFS SPECIFIQUES  Démontrer que la libéralisation multilatérale n’est pas efficiente pour les échanges agricoles au Cameroun et ;  Démontrer que la libéralisation régionale, non plus, n’est pas efficiente pour les échanges agricoles au Cameroun.

6. HYPOTHESE CENTRALE En relation avec l’objectif général, l’hypothèse principale de la thèse stipule que ni la libéralisation multilatérale ni la libéralisation régionale ne constitue une option de politique commerciale efficiente pour les échanges agricoles du Cameroun.

7. HYPOTHESES SPECIFIQUES  La libéralisation au niveau multilatéral ne constitue pas une option de politique commerciale efficiente pour les échanges agricoles au Cameroun et ;  La libéralisation au niveau régional ne constitue pas une option de politique commerciale efficiente pour les échanges agricoles du Cameroun.

8. TYPES DE LIBERALISATION ANALYSES LA LIBÉRALISATION AU NIVEAU MULTILATÉRAL : L’OMC LA LIBÉRALISATION AU NIVEAU RÉGIONAL : L’APE

9. APPROCHE METHODOLOGIQUE Au niveau multilatéral, une approche de statistique descriptive a permis, à partir de données secondaires, d’analyser l’évolution des performances agricoles du Cameroun à l’exportation sur une dizaine d’années. Quant au niveau régional, c’est plutôt une approche en Equilibre Général Calculable qui permet de simuler l’impact d’un démantèlement douanier sur les performances agricoles à l’exportation et sur quelques indicateurs socioéconomiques au Cameroun.

10. PRINCIPAUX EFFETS DE LA LIBERALISATION  AU NIVEAU MULTILATERAL: • EFFETS NEGATIFS • EFFETS POSITIFS  AU NIVEAU REGIONAL: • EFFETS NEGATIFS • EFFETS POSITIFS

11. EFFETS NEGATIFS AU NIVEAU MULTILATERAL BAISSE DE LA COMPETITIVITE DES PRODUITS LOCAUX EROSION DES MARGES PREFERRENTIELLES PROGRESSIVITE DES DROITS DE DOUANES

12. EFFETS POSITIFS AU NIVEAU MULTILATERAL OPPORTUNITES DU TSD MEILLEUR ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

13. EFFETS NEGATIFS AU NIVEAU REGIONAL  BAISSE DES RECETTES DOUANIERES  BAISSE DE LA PRODUCTION AGRICOLE NATIONALE  BAISSE DES PRIX DES PRODUITS LOCAUX  CONCURRENCE ACCRUE DES PRODUITS IMPORTES: (51% des lignes tarifaires)  DETERIORATION DU BIEN-ETRE DES MENAGES  NORMES SPS PLUS STRICTES

14. EFFETS POSITIFS AU NIVEAU REGIONAL  LES MARCHÉS DE NICHE DE L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE  UN MEILLEUR ACCÈS À L’UE: MAINTIEN DES MARGES PRÉFÉRENTIELLES  LE COMMERCE ÉQUITABLE  LES EFFETS DE L’ÉLARGISSEMENT DE L’UE

15. CONCLUSION (1) OBJECTIFS ATTEINTS ET HYPOTHESES VERIFIEES

16. CONCLUSION (2) L’OMC et l’APE sont impuissants pour réguler le commerce international, car leurs règles ne s’imposent qu’aux États et non aux entreprises qui sont les véritables acteurs du commerce; Afin de tirer profit des différentes opportunités liées aux réformes commerciales, l’agriculteur doit disposer des biens et des services tels que le crédit, les intrants et les équipements lui permettant de produire et de vendre les quantités et les qualités demandées par les consommateurs. L’absence de ces biens et services au Cameroun constitue de fortes contraintes qui limitent sa capacité d’offre et son insertion au marché mondial;

17. CONCLUSION (3) La thèse appelle de tous ses vœux l’émergence d’un nouveau paradigme qui analyse le commerce extérieur dans un référentiel de développement. Dans ce sens, les Etats qui le souhaitent doivent pouvoir protéger leur agriculture et ne s’ouvrir au commerce international qu’au rythme où ils l’auront eux-mêmes choisi.

18. PISTE DE RECHERCHE Analyser dans quelle mesure l’appel précédent peut constituer une position Africaine dans les futures négociations agricoles.

19. MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION

Add a comment