Allergie aux protéines de lait de vache (aplv)

46 %
54 %
Information about Allergie aux protéines de lait de vache (aplv)
Science-Technology

Published on April 28, 2008

Author: medespace

Source: authorstream.com

Allergie aux protéines de lait de vache (aplv) : Allergie aux protéines de lait de vache (aplv) hypersensibilité http://www.medespace.net Share what you know, learn what you don’t 1) définition ,introduction : 1) définition ,introduction L'allergie aux protéines du lait de vache: est une réaction adverse, reproductible, par hypersensibilité immunologique aux protéines lactées bovines. Elle est liée à une sensibilisation à une ou plusieurs protéines du lait : betalactoglobulines alpha lactalbumine et/ou caséine c’est une allergie primitive : c’est une allergie primitive elle est à distinguer des intolérances secondaires aux PLV, que l’on peut observer au décours des gastroentérites. Elle s’observe chez le jeune nourrisson dans les premiers mois de la vie 2) Mécanismes d’allergie : 2) Mécanismes d’allergie Hypersensibilité type I : plus fréquente Immédiate, à médiation Ig E Hypersensibilité type II : exceptionnelle Cytotoxique et cytolytique Hypersensibilité type III : Semi tardive à complexes immuns Hypersensibilité type IV : formes enteropathiques non Ig E dépendante Mécanisme de l’allergie alimentaire de type I : Mécanisme de l’allergie alimentaire de type I 1ère étape : sensibilisation (muette) premier contact de l’allergène avec le système immunitaire. Chez le nouveau –né : penser a une sensibilisation in utero 2ème étape : réaction allergique proprement dite 3) diagnostic : 3) diagnostic Forme aigue Formes chroniques Tout le monde sait : que : Tout le monde sait : que La majorité des laits artificiels destinés a l’enfant sont fabriqués a partir de lait de vache Beaucoup de préparations contiennent le lait de vache (gâteaux .fromages ,tous les dérivés du lait, chocolat ……) Interrogatoire : Interrogatoire L'interrogatoire est une étape essentielle pour rechercher : des signes cliniques évocateurs . des antécédents familiaux d'atopie. la survenue dans le temps des manifestations . 3.1) forme aigue : 3.1) forme aigue Allergie immédiate : type 1 clinique: : clinique: Le tableau le plus typique est celui d'une urticaire aiguë survenant au sevrage après l'absorption d'un premier biberon de lait. On peut avoir aussi : On peut avoir aussi principalement gastro-intestinales (50 à 80% des cas) cutanées (10 à 39% des cas) respiratoires (19% des cas) (34,44). L'APLV peut se manifester par un choc anaphylactique, aussi par un syndrome dit de "rescapé de mort subite 3.2) Dans les formes chroniques(elle est de type 3 ou 4) : 3.2) Dans les formes chroniques(elle est de type 3 ou 4) par un syndrome de malabsorption intestinale avec atrophie villositaire mettant en jeu un phénomène d’hypersensibilité retardée de type III ; par un tableau de colite ulcérohémorragique, mettant en jeu une réaction de type IV Constipation, dermatite topique, Épreuve d’éviction -réintroduction : Épreuve d’éviction -réintroduction On peut tenter cette épreuve dans les formes chroniques sous contrôle médical strict :consiste A faire réapparaître les symptômes d’aplv après leur disparition sous régime d’exclusion par réintroduction du lait de vache,la rechute des symptômes après épreuve de réintroduction n’est un critère diagnostique que si elle est faite dans le 2ème semestre de la vie, soit avant l’acquisition présumé de la tolérance aux PLV. 4 )Diagnostic para clinique : 4 )Diagnostic para clinique a) examens non spécifiques :surtout formes chroniques Biologie: Augmentation des éosinophiles. une anémie, hypo protidémie b)Examens spécifiques de la réaction immédiate (type 1) : b)Examens spécifiques de la réaction immédiate (type 1) Pricks tests Ige spécifiques Les prick tests : Les prick tests batterie de tests comportant des extraits du commerce et des produits frais. Poncture épidermique à travers une goutte d’allergène. Lecture du test se fait 15 minutes plus tard. Le test est considéré positif si la papule mesure 3 mm ou plus et est associé à un érythème périphérique. Un test négatif n’exclut pas l’allergie alimentaire (mauvaise technique ou mastocytes non sensibilisés). Dosage des IgE spécifiques : Dosage des IgE spécifiques le taux d’Ig E spécifiques permet le Diagnostic d’aplv avec 95% de probabilité.(anticorps antilait) 5) traitement : 5) traitement Traitement du choc anaphylactique :s’il existe Éviction prévention 5.1) Le choc anaphylactique = urgence médicale : 5.1) Le choc anaphylactique = urgence médicale Adrénaline :TRT de choix IM de 0.15 à 0.25 mg à répéter selon la sévérité;meilleur profil cinétique pour la voie IM. Remplissage vasculaire. Oxygénothérapie. Broncho-dilatateurs βadrénergiques en spray ou S/C. Corticoïdes et antihistaminiques. 5.2) Éviction : 5.2) Éviction Le traitement de l'A P L V repose sur l'éviction des protéines lactées bovines.(lait de vache laitages, beurre, biscuits au lait, etc…). régime de remplacement est assuré par des substituts du lait ayant subi une hydrolyse extensive des protéines. (hydrolysats de protéines de lait de vache) Il peut exister des allergies croisées avec le lait de chèvre (donc faites attention) NB : NB il peut aussi exister une allergie à ces hydrolysats de protéines de lait de vache, dans 1 à 2% des cas, probablement par présence de peptides de poids moléculaire supérieur à 5000 daltons dans certains hydrolysats de caséine et de protéines du lactosérum. 5.3) Modalités pratiques de prévention : 5.3) Modalités pratiques de prévention L'allaitement maternel est une mesure préventive pour l'allergie au lait de vache, surtout chez les enfants ayant une prédisposition héréditaire à développer une allergie alimentaire. Durant la période de l'allaitement, la mère doit modifier son alimentation et exclure certains aliments allergènes comme le lait de vache, bien sûr, mais aussi les œufs, les agrumes, les arachides et les noix, le poisson 6) METHODES DE RÉ-INTRODUCTION : 6) METHODES DE RÉ-INTRODUCTION Les publications sur les modalités de réintroduction sont peu nombreuses, et celles-ci varient d'une équipe à l'autre . La réintroduction est réalisée chez un enfant dont l'état clinique et nutritionnel est devenu satisfaisant, en milieu hospitalier et sous surveillance médicale. L’age de la première réintroduction est en moyenne de 12 à 15 mois après le diagnostic de l'aplv, puisque statistiquement, il faut un an à un an et demi pour obtenir une guérison naturelle d'une allergie alimentaire à une protéine du lait. se fait En intra hospitalier : se fait En intra hospitalier En présence d’un chariot d’urgence avec tous le matériel nécessaire: médicaments et matériel de réanimation Comment la faire : Comment la faire Une réintroduction rapidement progressive, sur 24 à 72 heures, est le plus communément pratiquée (Tableau 1) Exemple de réintroduction simple En cas d’échec de la première réintroduction : En cas d’échec de la première réintroduction L'échec de cette réintroduction conduit à repousser et à tenter de nouvelles réintroductions de 6 mois en 6 mois Évolution naturelle : Évolution naturelle L’acquisition de la tolérance naturelle aux protéines de lait de vache se fait en moyenne au tour de l’age de 18mois rarement plus tard . 7) conclusion : 7) conclusion L'allergie aux protéines du lait de vache (APLV) correspond à une hypersensibilité immunologique aux protéines lactées bovines. Le tableau clinique le plus typique est celui d'une urticaire aiguë survenant au sevrage. Le test de provocation, ou l'épreuve d'éviction réintroduction authentifie l'APLV. Les modalités de réintroduction sont variables selon les équipes, prévention Slide 29: l’a p l v reste une pathologie transitoire mais le risque de survenue d’autres allergies est supérieure par rapport a la population .leur meilleur traitement est la prévention références : références Dr.fabienne Rancé Professeur p. tounian :faculté de médecine de paris Saint-Antoine

Add a comment

Related presentations

Related pages

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV)

Allergie aux protéines de lait de vache. Portail éducatif sur les allergies alimentaires des enfants
Read more

Lait de vache allergie (APLV), exploration prise en charge ...

L’allergie aux protéines du lait de vache est probablement l’allergie alimentaire la mieux connue. Elle débute le plus souvent chez le nourrisson ...
Read more

L’APLV en détail - Allergie aux protéines de lait de vache

Allergie aux protéines de lait de vache. Portail éducatif sur les allergies alimentaires des enfants
Read more

Traitement diététique de l’allergie aux protéines de lait ...

L’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) ... Conduite à tenir suite à un diagnostic d’allergie aux protéines du lait de vache (APLV).
Read more

Allergie aux protéines de lait de vache (APLV): synthèse ...

Introduction. J’ai été surprise de lire pendant ma rechercher bibliographique que l’allergie aux protéines de lait de vache (APLV) est l’allergie ...
Read more

Allergie aux protéines du lait de vache - allaiter.free.fr

L'allergie aux protéines du lait de vache (protéines ... la suppression du lait de vache représente le seul traitement de l'APLV. Cette ...
Read more

L’allergie aux protéines de lait de vache | Allergobox

L'allergie aux protéines du lait de vache (APLV) est une des allergies les plus fréquentes, entre 2 et 3% des nourrissons sont concernés. Il s’agit d ...
Read more

IPLV, APLV intolérance et allergie aux proteines de lait ...

l'IPLV est une intolérance au protéines de lait de vache. Elle est de plus en plus présente chez les nourrissons, elle se manifeste entre 1 semaines et ...
Read more

Allergie aux protéines du lait de vache (APLV) du ...

L’allergie aux protéines du lait de vache (APLV) est cliniquement de diagnostic facile s’s’agit d’une forme aiguë IgE dépendante. Un simple ...
Read more

Allergie aux protéines du lait de vache | France CMA

Vivre avec APLV. Des conseils et astuces pour l'alimentation de votre bébé APLV
Read more