73

50 %
50 %
Information about 73
Entertainment

Published on October 24, 2007

Author: Mertice

Source: authorstream.com

Slide1:  Dîner débat Association des MBA du Maroc La politique énergétique au Maroc : Quelles perspectives ? Présentation de Mr Mohammed BOUTALEB Ministre de l’Energie et des Mines Casablanca 07 décembre 2005 Slide2:  Un contexte international complexe Des énergies fossiles en épuisement Une demande sans cesse croissante, en particulier aux Etats-Unis, en Chine et en Inde Une capacité de raffinage insuffisante, en particulier aux Etats-Unis Des conflits géopolitiques affectant les zones de production Une consommation « inégalitaire », plus élevée dans le Nord que dans le Sud Slide3:  Source : Pierre René Bauquis, Professeur à l’Institut Français du pétrole - 2005   Un épuisement inéluctable des ressources Production pétrolière (en millions de barils/jour) Projections Shell (2000) Pierre René Bauquis (1999) Association pour l’étude du pic de production de pétrole ASPO (2002) Modèle Hubbert * * Courbe théorique de l’épuisement des réserves prévisibles avant le choc pétrolier de 1973 Production réelle Une complexité qui s’explique par la prédominance des énergies « non renouvelables »:  Une complexité qui s’explique par la prédominance des énergies « non renouvelables » Plus de 80% de toute l'énergie consommée dans le monde émane du pétrole, du gaz et du charbon ; La moitié de la production mondiale de pétrole est consommée par le secteur du transport ; La moitié des combustibles fossiles consommés depuis le début de l'humanité l'a été au cours des 25 dernières années. Slide5:  Sources : AIE 2005 La Région Euro-Méditerranéenne un poids significatif dans le bilan énergétique mondial :  La Région Euro-Méditerranéenne un poids significatif dans le bilan énergétique mondial 11% de la consommation mondiale de produits raffinés ; 6% de la production de pétrole brut ; 8% de la production de gaz naturel ; et près de 10% de la consommation d’électricité. Ce qui donne à la région une position se situant dans la moyenne internationale (part de l’électricité dans la consommation énergétique). La Région Euro méditerranéenne marquée par une disparité inter-régionale:  La Région Euro méditerranéenne marquée par une disparité inter-régionale Pays du Nord relativement pauvres en ressources énergétiques fossiles, et ceux du sud, mieux dotés en telles ressources ; Consommation d’énergie forte au Nord et faible au Sud ; Pays du Sud économiquement moins avancés ; écarts élevés de consommation par habitant entre pays de la région . Slide9:  Maroc Slide10:  Maroc Slide11:  CONSOMMATION en Millions TEP Source : Agence Internationale de l’Énergie Slide12:  CONSOMMATION par Habitant TEP Source : Agence Internationale de l’Énergie Slide13:  CONSOMMATION D'ÉLECTRICITE en TWh Slide14:  CONSOMMATION D'ELECTRICITE par Habitant en KWh Source : Agence Internationale de l’Énergie Slide15:  Principaux indicateurs du secteur énergétique marocain (2004) Contribution au PIB ( prix courant ): 7% Investissements: # 7 milliards DH, dont électricité 4 Chiffre d’Affaire (milliards DH) : ONE :11,15 ; SAMIR : 17,25 Recettes fiscales (TIC+TVA + redevance) : 12 milliards DH Spécificités du Maroc : Un pays à forte dépendance énergétique (données 2004):  Spécificités du Maroc : Un pays à forte dépendance énergétique (données 2004) Dépendance de l’extérieur à 96 % ; Consommation relativement  faible (12 MTEP, soit 0,40 TEP/Hab), mais en accroissement (+3,4% par an au cours de la dernière décennie) ; Énergie électrique nette appelée (18 000 GWH) émanant essentiellement de combustibles fossiles ; Facture énergétique : #26 milliards de DH. Spécificités du Maroc : Un pays disposant d’atouts:  Spécificités du Maroc : Un pays disposant d’atouts Des réformes engagées assez tôt dans le secteur de l’énergie ; Une ouverture du secteur énergétique aux privés pour un partenariat « gagnant-gagnant » ; Une position géographique privilégiée ; Un potentiel de bassins sédimentaires favorable à l’exploration pétrolière ; D’importants gisements en énergies renouvelables. Des réformes engagées assez tôt dans le secteur de l’énergie :  Des réformes engagées assez tôt dans le secteur de l’énergie Privatisation des sociétés de raffinage et de la distribution des produits pétroliers ; Octroi de concessions pour la production indépendante d’électricité ;  Gestion déléguée pour la distribution de l’électricité (Casablanca – Rabat – Tanger-Tetouan) ; Réformes tarifaires et fiscales pour les produits pétroliers et l’électricité ; Promulgation du code des hydrocarbures ; Promulgation de la loi portant création de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) ; Libéralisation du secteur électrique en cours. Une ouverture du secteur énergétique aux privés pour un partenariat « gagnant-gagnant » :  Une ouverture du secteur énergétique aux privés pour un partenariat « gagnant-gagnant » Grands projets réalisés avec la participation accrue du secteur privé ; Innovations dans les négociations et la mise en œuvre d’outils de financement ; Grande flexibilité pour toutes formes de partenariat : privatisations, concessions, gestion déléguée, sociétés mixtes … Mobilisation de la coopération bilatérale, multilatérale et régionale. Une position géographique privilégiée pour une intégration régionale :  Une position géographique privilégiée pour une intégration régionale Le Maroc pays de transit entre l’Afrique et l’Europe le Royaume du Maroc positionné comme pays de transit avec le Gazoduc Maghreb Europe (GME) et les interconnexions des réseaux électriques Maroc-Espagne et Maroc-Algérie ; un préalable au projet d’intégration progressif des marchés électriques et gazier des pays maghrébins au marché intérieur européen de l’électricité et du gaz. De grandes opportunités à promouvoir avec le continent africain dans le cadre de la coopération « énergétique » Sud-Sud. Un potentiel de bassins sédimentaires favorable à l’exploration pétrolière :  Un potentiel de bassins sédimentaires favorable à l’exploration pétrolière La recherche et l’exploration pétrolière renforcée depuis le début de la décennie avec l’adoption du nouveau code des hydrocarbures en février 2000 et la stratégie de recentrage des activités de l’ONHYM autour de la prospection pétrolière. Un regain d’intérêt pour le sous-sol marocain à travers l’octroi : de 76 permis de recherche 106.941 km² en off-Shore (61) 22.697 km² en on-shore (15) et de 6 autorisations de reconnaissance 110.400 km² en off-shore (1) 87.993 km² en on-shore (5) D’importants gisements en énergies renouvelables:  D’importants gisements en énergies renouvelables Grande disponibilité : Eolien > 6000 MW Solaire: 5 KWH/m2/j. Ouvrages réalisés ou en cours : Parcs éoliens : Abdelkhak Torres (50 MW - 2000) – Cap Sim Essaouira (60 MW – fin 2006) – Tanger (140 MW - 2007) ; Centrale hydro-électrique Ahmed Ahansali et Aït Messaoud (98 MW - 2003) – STEP d’Afourer (463 MW - 2005) – Centrale Thermo-solaire de Aïn Bni Mathar (230 MW - 2007) – Complexe hydro-électrique Tanafnift-El Borj (40 MW - 2007). Slide24:  Mais aussi des ouvrages programmés à moyen terme Centrales à cycles combinés d’El Wahda (mise en service 1ère tranche 2008 – 2ème tranche 2009) – 2ème tranche de Tahaddart (2010) Repowering de la centrale de Mohammedia (2011) Centrale à 2 groupes à charbon à partir de 2014 (lieu non encore retenu) Slide25:  Stratégie énergétique La diversification des sources d’approvisionnement L’accès à l’énergie La maîtrise de l’énergie L’énergie au meilleur coût Considérant ses contraintes et ses atouts, le Maroc s’est doté d’une stratégie énergétique pour accompagner le développement économique et social du pays La sécurité d’approvisionnement La sécurité d’approvisionnement:  La sécurité d’approvisionnement Diversification des formes d’énergies utilisées : énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse) - combustibles fossiles - autres ressources ; Diversification des origines d’importation et « dosage » entre importation de pétrole brut et de compléments de produits raffinés. Slide27:  Bilan énergétique marocain (consommation) 2005 Consommation = 12,25 MTep Slide28:  ELECTRICITE 2005 Puissance électrique installée : 5.237 MW : Thermique : 3.454 MW (65,95 %) hydroélectrique : 1.729 MW (33,02 %) éolien : 54 MW (01,03 %) Energie appelée nette :19.508 GWH part ONE : 6.347 (32,54 % ) apport des tiers : 13.161 (67,46 %), dont : production concessionnelle d’électricité : 12.409 GWH (63,61 %) importation : 661 GWH (03,39 %) apport des tiers nationaux : 91 GWH (0,46 %) L’énergie produite provient à hauteur de 90% du thermique (charbon + fuel + gaz naturel ) L’accès à l’énergie :  L’accès à l’énergie L’énergie: vecteur de développement social Programme d’électrification rural PERG : Taux d’électrification 18% en 1995 → 81% en 2005 ; à fin 2004, 17.208 villages ont été électrifiés depuis le lancement du PERG en 1996 ; 4500 villages de plus seront électrifiés en 2005 portant le nombre total à 21.708, accès à l’électricité à 1.176.954 foyers (7.650.000 habitants) en 2004 et 1.484.700 foyers (9.650.000 habitants) en 2005, Généralisation en 2007 ; Système participatif de financement (ONE, collectivités locales, bénéficiaires …). Développement de l’utilisation des GPL : 31 centres emplisseurs (capacité 1,2 MT) ; 30 Millions de bouteilles en circulation ; Infrastructures réception/stockage (SOMAS…). Taux d’électrification dans le monde rural (1996-2005):  Taux d’électrification dans le monde rural (1996-2005) Slide31:  Taux d’électrification rurale 2004 L’énergie au meilleur coût:  L’énergie au meilleur coût Le Maroc s’est engagé dans un processus visant à terme à aligner les prix de l’énergie sur ceux appliqués dans les pays méditerranéens : Baisse des tarifs de l’électricité de 35 % pour l’industrie au cours des dernières années ; Répercussion très partielle des cours internationaux sur les prix intérieurs des carburants ; Maintien d’un prix bas pour le butane encore subventionné pour près de 2 milliards de Dhs à travers la Caisse de Compensation ; Mesures fiscales introduites en 2003 et 2004 favorisant l’accès à l’énergie (réductions et suspensions de taxes). Slide33:  ÉVOLUTION DES PRIX MOYENS DE VENTE DE L’ELECTRICITE La maîtrise de l’énergie:  La maîtrise de l’énergie Une consommation énergétique à ne pas réduire, mais à rendre plus efficace ; Cet axe stratégique pourra être bonifié par un plan de maîtrise de l’énergie avec l’implication des opérateurs et des consommateurs ; Les gains engendrés par cette action se traduiraient pour une économie de 20 % de la consommation énergétique. Nouvel ordre énergétique mondial:  Nouvel ordre énergétique mondial Quels choix pour le Maroc ? L’énergie une affaire régionale et internationale « Interdépendance » plutôt que dépendance ; Démultiplication des possibilités de partenariats Sud-Sud ; Intégration progressive des marchés électriques et gaziers des pays maghrébins au marché intérieur européen de l’électricité et du gaz. Une stratégie énergétique équilibrée et anticipative pour accompagner le passage de la géopolitique à la mondialisation. Une démarche incontournable pour accélérer la croissance économique et le développement durable. Quelles options énergétiques à promouvoir dans un marché ouvert?:  Quelles options énergétiques à promouvoir dans un marché ouvert? Opérer les choix et arbitrages entre différentes options, sur le long terme, dans le cadre d’une coopération accrue et d’une intégration régionale de l’énergie efficiente : Renforcement des interconnexions énergétiques ; Développement des capacités de raffinage ; Réalisation de terminaux gaziers ; Développement des énergies renouvelables ; Valorisation des schistes bitumineux. Des filières énergétiques préservant l’environnement:  Des filières énergétiques préservant l’environnement Le Maroc a toujours pris en considération le rôle incontournable de l’énergie dans le développement durable : En retenant comme priorité le développement et la promotion des énergies renouvelables En mettant en œuvre les Objectifs de Développement du Millénaire (rendement énergétique – engagement en faveur d’une bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté) En prenant en considération l’environnement avec l’approbation de 14 projets MDP (Mécanisme de Développement Propre) sur les 32 retenus par le Conseil National MDP. Ce qui correspond à 28 millions de tonnes équivalent CO² d’émissions évitées sur dix années. Conclusion:  Conclusion Face à un contexte énergétique complexe, le Maroc : garde toutes les options ouvertes ; participe à l’intégration régionale dans le système d’approvisionnement énergétique ; Exploite toutes les opportunités qu’offrent les nouvelles réponses aux changements climatiques. Une stratégie régionale concertée s’impose.

Add a comment

Related presentations

Related pages

73 | Big Bang Theory Wiki | Fandom powered by Wikia

Big Bang Theory Wiki ist eine Fandom TV Community. Inhalt ist verfügbar unter CC-BY-SA.
Read more

Bundesautobahn 73 – Wikipedia

Die Bundesautobahn 73 (Abkürzung: BAB 73) – Kurzform: Autobahn 73 (Abkürzung: A 73) – ist eine deutsche Autobahn, die die südthüringische Stadt ...
Read more

§ 73 ZVG - dejure.org

(1) Zwischen der Aufforderung zur Abgabe von Geboten und dem Zeitpunkt, in welchem bezüglich sämtlicher zu versteigernder Grundstücke die Versteigerung...
Read more

Home [tr-73.de]

Home. Der Transregio 73 ist ein Zusammenschluss mehrerer Lehrstühle oder Institute der beteiligten drei Universitäten: Technische Universität Dortmund ...
Read more

§ 73 AsylG Widerruf und Rücknahme der ... - dejure.org

§ 72 Erlöschen § 73 Widerruf und Rücknahme der Asylberechtigung und der Flüchtlings-eigenschaft § 73a Ausländische Anerkennung als Flüchtling ...
Read more

A73 - Autobahnatlas

a 73: suhl - coburg - lichtenfels - bamberg - erlangen - nÜrnberg ...
Read more

73

Die 73 ist nicht nur eine Hausnummer, sie steht für Unterschiede, die unter einem Dach zusammen leben. Harmonie ist schön, Vielfalt viel schöner.
Read more

§ 73 des Aufenthaltsgesetzes - gesetze-im-internet.de

(1) Daten, die im Visumverfahren von der deutschen Auslandsvertretung oder von der für die Entgegennahme des Visumantrags zuständigen Auslandsvertretung ...
Read more

73 (number) - Wikipedia

73 (seventy-three) is the natural number following 72 and preceding 74. In English, it is the smallest natural number with twelve letters in its spelled ...
Read more

Zahlwort: 73

Die Zahl 73 ist nicht einfach die größere, unbedeutendere Schwester der 37, denn die Beziehungen zwischen beiden scheinen vielfältiger als zwischen 31 ...
Read more